Suivez-nous

Actualités

À 375 ans, Montréal dans ses plus beaux habits de fête !

Baba-Idriss FOFANA

Publié

le

|Hyatt Regency Montreal|

La Ville de Montréal célèbre son 375ème anniversaire, ce mercredi 17 mai 2017. Plus que jamais, la métropole est vêtue dans ses plus beaux habits pour accueillir des millions de visiteurs. Incursion dans les festivités d’une fête dont la facture estimée a atteint 1 023 524 138,00 $.

17 mai 1642 – 17 mai 2017, cela fait exactement 375 ans que Montréal a été fondée sous le nom de Ville-Marie. Une quarantaine d’engagés venus de France, sous la gouverne de Paul de Chomedey, sieur de Maisonneuve et de Jeanne Mance. Située dans la province du Québec, Montréal – elle comptait 1 704 694 habitants en 2016 et son aire urbaine plus de 4 millions – est la ville francophone la plus peuplée d’Amérique, la deuxième grande ville la plus peuplée du Canada, et elle est considérée pour l’instant comme ayant la deuxième population francophone au monde après Paris.

C’est pour cela qu’à cette occasion de la célébration de la naissance de cette grande métropole culturelle, industrielle et commerciale d’Amérique du Nord, la Ville a mis les bouchées doubles pour (re)donner goût aux Montréalais(es) et à ses millions de visiteurs qui commencent à se déployer en grande pompe dans la métropole pour ne rien rater des dizaines d’activités du jour. Et s’il y a un moment qui va attirer tant de monde par son « éclat » et sa « chaleur », c’est sûrement l’illumination pont Jacques-Cartier.

L’emblème de Montréal, brille de pleins feux !

Véritable emblème de Montréal, le pont Jacques-Cartier brillera de tous ses feux, mercredi soir, avec le spectacle Connexions vivantes, piloté par Moment Factory. Dès 21h45, mercredi soir, et pendant 30 minutes, le spectacle Connexions vivantes illuminera le pont grâce au travail de Moment Factory, qui a piloté le projet de pair avec six autres studios montréalais : Ambiances Design Productions, ATOMIC3, Éclairage Public/Ombrages, Lucion Média, Réalisations et UDO Design. « Nous avons eu l’idée de proposer une mise en lumière avec plusieurs collaborateurs qui sont parmi les meilleurs studios à Montréal. Ça nous permet d’avoir des experts très variés en design d’éclairage », dit Gabriel Pontbriand, directeur de création du projet.

A l’en croire, environ 200 à 300 personnes travaillent sur ce projet depuis trois ans. « Je n’ai jamais vu de projet aussi fédérateur. On est tous Montréalais et on veut faire la plus belle création possible », fait remarquer M. Pontbriand.

Présentée dans le cadre des célébrations du 375e de Montréal, et au coût de 40 millions $, l’illumination du pont Jacques-Cartier durera 10 ans. Le spectacle de mercredi soir n’est qu’un aperçu de ce que le projet pourra offrir durant la prochaine décennie. Les Montréalais pourront aussi y mettre leur grain de sel sur les réseaux sociaux, en utilisant le mot-clic #illuminationmtl. Chaque soir, du coucher du soleil jusqu’à 3h du matin, le pont sera illuminé et comprendra de nombreux clins d’œil.

En plus de devoir travailler avec une structure énorme (« on parle de 400 pieds de haut par un kilomètre de long »), l’équipe derrière Connexions vivantes a dû s’assurer de ne pas mettre la sécurité des automobilistes en danger. Le spectacle inaugural de mercredi soir sera accompagné d’une trame musicale créée spécialement pour l’occasion. La présentation s’amorcera par une prestation enregistrée de l’Orchestre Métropolitain, dirigé par Yannick Nézet-Séguin. Le reste du spectacle comprendra des morceaux d’artistes montréalais de musique électronique sélectionnés par le directeur musical, Alex McMahon.

Une fête comme jamais au Canada… et son coût !

En dehors du pont Jacques-Cartier, il y a au moins sept autres activités à ne pas manquer dans le cadre du 375ème :

Du 17 mai au 2 septembre, avec le Spectacle multimédia «Avudo», la Compagnie Finzi Pasca utilisera le fleuve Saint-Laurent comme canevas pour souligner l’importance historique du cours d’eau pour Montréal.

Du 19 au 21 mai, avec Les Géants, de géantes marionnettes de Royal de Luxe prendront d’assaut les rues montréalaises pour ébahir, petits et grands, le temps d’une fin de semaine.

Le 28 mai, ce sera la journée des musées. Il faut compter avec Expo 67, puisque les musées de Montréal célèbrent le 375e avec plusieurs expositions, que ce soit le Musée McCord avec son installation nomade, La ville suspendue ; les nombreuses expositions se concentrant sur les 50 ans de l’Expo 67, complémentées par un passeport récoltant les étampes virtuelles ou une visite du Fort de Ville-Marie gracieuseté du musée Pointe-à-Callière : les musées de la ville en ont pour tous les goûts, cette année.

Paul à Montréal – D’août à décembre – L’auteur et illustrateur Michel Rabagliati vous invite à retrouver Paul dans une douzaine de cases de bande dessinée dans un parcours interactif, sur le Plateau Mont-Royal.

NomadFest Rodéo Urbain – Du 24 au 27 août – Un festival western en plein du milieu du Vieux-Port de Montréal offrant musique, gastronomie et rodéo aux cowgirls et cowboys de la métropole.

Électro Parade – 2 septembre – Une première en Amérique du Nord, cette fête ambulante baladera des DJ sur des chars allégoriques pour faire danser les passants sur des airs de musique électronique.

Cité Mémoire – Parcourez Montréal et apprenez-en plus sur son histoire avec des trajets multimédias captant l’imagination. Quatre nouveaux tableaux ont été rajoutés cette année pour survoler les 375 années de la ville.

Jusqu’au 30 septembre, avec le Spectacle multimédia « Aura », Moment Factory présentera la Basilique Notre-Dame sous une toute autre lumière avec un spectacle multimédia haut en couleur.

Soulignons que la somme de plus d’un milliard de dollars investi dans le 375ème est reparti comme suit : 87 % sera consacré à des infrastructures qui dureront. Il s’agirait de legs ou de projets à grand déploiement comme l’illumination du pont Jacques-Cartier (39,5 millions), le réaménagement du parc Jean-Drapeau (73,4 millions), la réhabilitation de la gare maritime et de la jetée Alexandra au port de Montréal (78 millions). En tout, la société d’État, Radio-Canada, a recensé 42 projets considérés comme des legs ou dont l’approbation a été justifiée par les célébrations.

Crédit photo:
|Hyatt Regency Montreal|

Baba Idriss Fofana est Journaliste depuis 2010 et Blogueur depuis 2012 sur la plateforme de Radio France International – Mondoblog – où il anime notamment des chroniques politiques et faits de société. Ayant également fait des études de Marketing et de Management, il a occupé dans différents pays les fonctions d’Assistant en communication politique et Responsable des communications.

Lire la suite
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualités

Les Canadiens sont-ils plutôt amateurs de vin ou de bière?

Avatar

Publié

le

En 2017-2018 le marché du vin a connu une croissance à l’échelle du pays, tandis que la vente de bière est restée stable.

Selon un rapport publié ce mardi, 23 avril, par Statistique Canada, la vente des boissons alcoolisées a atteint 23,2 milliards de dollars, en hausse de 3,1 % par rapport à l’année précédente. Cela correspond à 3 098 millions de litres de boissons vendues durant cette période. L’achat par personne ayant l’âge légal de consommer l’alcool au Canada a été estimée à 507,1 verres standard.

Le Québec, le plus important marché du vin

La hausse des ventes des vins (4,6 %) a été plus importante que celle des bières (0,8 %). Les ventes des deux produits se sont chiffrées à respectivement 7,5 milliards de dollars et 9,2 milliards de dollars.

Les Canadiens ont acheté au total 2 215 millions de litres de bière et 531 millions de litres de vin en 2017-2018. Le volume de bière vendue a connu ainsi une baisse de 0,8 % par rapport à 2016-2017 tandis que celui du vin a monté de 4,9 %.

Pour ce qui est des ventes par type de vin, le rouge est en tête de la liste en représentant 52,8 % de toutes les ventes de vin au Canada en 2017-2018. Il est suivi par le vin blanc (32,2 %) et le vin mousseux (5,9 %).

Les ventes des autres types de boissons alcoolisées ont aussi augmenté. En effet, le marché des spiritueux et celui des cidres, coolers et autres boissons rafraîchissantes ont progressé respectivement de 4,4 % et de 7,2 % par rapport à l’année précédente.

Ce sont les sociétés des alcools, leurs agences et les autres points de vente au détail du Québec qui ont vendu le plus de vin à l’échelle du pays. La part de ce marché a atteint 43,8 % des ventes totales de boissons alcoolisées en 2017-2018.

Lire aussi : La Canadienne Liz Palmer, parmi les meilleurs influenceurs du vin 2019

Lire la suite

Actualités

Arrestation de cinq milliardaires algériens dans le cadre d’une enquête anti-corruption

Avatar

Publié

le

La gendarmerie algérienne a procédé ce dimanche à l’arrestation de plusieurs industriels dont Issad Rebrab, considéré comme la première fortune du pays.

Alors que « l’ancien système  » se prépare aux élections présidentielles qui sont prévues pour le mois de juillet, l’atmosphère politique et sociale est de plus en plus électrique dans le pays.

Les Algériens continuent de manifester en espérant évincer les personnalités du régime Bouteflika.

Un autre événement survenu ce dimanche, 21 avril, risque de faire monter encore plus les tensions à Alger.

La gendarmerie algérienne a arrêté cinq milliardaires, parmi lesquels quatre des frères Kouninef, une puissante famille d’hommes d’affaires proche d’Abdelaziz Bouteflika.

Le milliardaire Issad Rebrab, qui dirige la société Cevital, a également été interpellé.

Des enquêtes sont ouvertes sur des faits de corruption et de détournements de foncier, ont annoncé plusieurs médias locaux.

En outre, la télévision d’état a révélé que l’ex-premier ministre Ahmed Ouyahia et l’actuel ministre des finances Mouhamed Loukal sont entendus ce lundi, 22 avril, par le parquet d’Alger dans le cadre d’une enquête sur la dilapidation de l’argent publique.

Lire aussi : Algérie : foule immense pour dire « non » à un 5è « mandat Bouteflika »

Lire la suite

Actualités

Laval : Les militaires mobilisés afin de prévenir les inondations

Avatar

Publié

le

Météo Média a annoncé ce lundi, 22 avril, que les risques d’inondations sont en train d’augmenter en raison des crues. Le niveau des eaux monte un peu partout au Québec et des régions avoisinant Montréal sont en état d’alerte.

Depuis quelques jours, la Ville de Montréal ne cesse d’informer les citoyens sur les aides mises à leur disposition afin de faire face aux inondations printanières.

Avec la fonte des neiges, les risques de montée des eaux sont à prendre en considérations même en absence de pluies.

Les quartiers de plusieurs arrondissements proches des eaux, dont Ahuntsic-Cartierville, Pierrefonds-Roxboro ainsi que l’île Bizard, resteront en alerte jusqu’à la fin du mois.

Laval craint la montée des eaux à la fin de cette semaine

« Au nord de Laval aux abords de la Rivière-des-Mille-Îles, l’eau a commencé à monter », prévient ce lundi, Patrick De Bellefeuille, le reporter de Météo Média.

Les 20 mm de pluies prévues demain dans le secteur risquent d’aggraver la situation. Il faut compter en plus les précipitations de fin de semaine qui feront monter la barre de 50 à 70 mm.

La Ville de Laval et l’armée sont mobilisés. En effet, 200 militaires des Forces de l’armée canadienne sont déployés sur le territoire pour prêter main-forte aux citoyens.

Des visites des zones les plus vulnérables sont effectuées aujourd’hui. De plus, 1375 résidences ont reçu des palettes de sacs de sable à installer au pourtour de leur maison.

La Ville rassure notamment que « les autorités surveillent de près la situation et informeront rapidement les résidents advenant la fermeture du pont. »

Lire aussi : Montréal : La saison des pluies commence demain

Lire la suite
Publicité

Nous suivre sur Facebook

en-avant