Suivez-nous

Actualités

À 375 ans, Montréal dans ses plus beaux habits de fête !

Baba-Idriss FOFANA

Publié

le

|Hyatt Regency Montreal|

La Ville de Montréal célèbre son 375ème anniversaire, ce mercredi 17 mai 2017. Plus que jamais, la métropole est vêtue dans ses plus beaux habits pour accueillir des millions de visiteurs. Incursion dans les festivités d’une fête dont la facture estimée a atteint 1 023 524 138,00 $.

17 mai 1642 – 17 mai 2017, cela fait exactement 375 ans que Montréal a été fondée sous le nom de Ville-Marie. Une quarantaine d’engagés venus de France, sous la gouverne de Paul de Chomedey, sieur de Maisonneuve et de Jeanne Mance. Située dans la province du Québec, Montréal – elle comptait 1 704 694 habitants en 2016 et son aire urbaine plus de 4 millions – est la ville francophone la plus peuplée d’Amérique, la deuxième grande ville la plus peuplée du Canada, et elle est considérée pour l’instant comme ayant la deuxième population francophone au monde après Paris.

C’est pour cela qu’à cette occasion de la célébration de la naissance de cette grande métropole culturelle, industrielle et commerciale d’Amérique du Nord, la Ville a mis les bouchées doubles pour (re)donner goût aux Montréalais(es) et à ses millions de visiteurs qui commencent à se déployer en grande pompe dans la métropole pour ne rien rater des dizaines d’activités du jour. Et s’il y a un moment qui va attirer tant de monde par son « éclat » et sa « chaleur », c’est sûrement l’illumination pont Jacques-Cartier.

L’emblème de Montréal, brille de pleins feux !

Véritable emblème de Montréal, le pont Jacques-Cartier brillera de tous ses feux, mercredi soir, avec le spectacle Connexions vivantes, piloté par Moment Factory. Dès 21h45, mercredi soir, et pendant 30 minutes, le spectacle Connexions vivantes illuminera le pont grâce au travail de Moment Factory, qui a piloté le projet de pair avec six autres studios montréalais : Ambiances Design Productions, ATOMIC3, Éclairage Public/Ombrages, Lucion Média, Réalisations et UDO Design. « Nous avons eu l’idée de proposer une mise en lumière avec plusieurs collaborateurs qui sont parmi les meilleurs studios à Montréal. Ça nous permet d’avoir des experts très variés en design d’éclairage », dit Gabriel Pontbriand, directeur de création du projet.

A l’en croire, environ 200 à 300 personnes travaillent sur ce projet depuis trois ans. « Je n’ai jamais vu de projet aussi fédérateur. On est tous Montréalais et on veut faire la plus belle création possible », fait remarquer M. Pontbriand.

Présentée dans le cadre des célébrations du 375e de Montréal, et au coût de 40 millions $, l’illumination du pont Jacques-Cartier durera 10 ans. Le spectacle de mercredi soir n’est qu’un aperçu de ce que le projet pourra offrir durant la prochaine décennie. Les Montréalais pourront aussi y mettre leur grain de sel sur les réseaux sociaux, en utilisant le mot-clic #illuminationmtl. Chaque soir, du coucher du soleil jusqu’à 3h du matin, le pont sera illuminé et comprendra de nombreux clins d’œil.

En plus de devoir travailler avec une structure énorme (« on parle de 400 pieds de haut par un kilomètre de long »), l’équipe derrière Connexions vivantes a dû s’assurer de ne pas mettre la sécurité des automobilistes en danger. Le spectacle inaugural de mercredi soir sera accompagné d’une trame musicale créée spécialement pour l’occasion. La présentation s’amorcera par une prestation enregistrée de l’Orchestre Métropolitain, dirigé par Yannick Nézet-Séguin. Le reste du spectacle comprendra des morceaux d’artistes montréalais de musique électronique sélectionnés par le directeur musical, Alex McMahon.

Une fête comme jamais au Canada… et son coût !

En dehors du pont Jacques-Cartier, il y a au moins sept autres activités à ne pas manquer dans le cadre du 375ème :

Du 17 mai au 2 septembre, avec le Spectacle multimédia «Avudo», la Compagnie Finzi Pasca utilisera le fleuve Saint-Laurent comme canevas pour souligner l’importance historique du cours d’eau pour Montréal.

Du 19 au 21 mai, avec Les Géants, de géantes marionnettes de Royal de Luxe prendront d’assaut les rues montréalaises pour ébahir, petits et grands, le temps d’une fin de semaine.

Le 28 mai, ce sera la journée des musées. Il faut compter avec Expo 67, puisque les musées de Montréal célèbrent le 375e avec plusieurs expositions, que ce soit le Musée McCord avec son installation nomade, La ville suspendue ; les nombreuses expositions se concentrant sur les 50 ans de l’Expo 67, complémentées par un passeport récoltant les étampes virtuelles ou une visite du Fort de Ville-Marie gracieuseté du musée Pointe-à-Callière : les musées de la ville en ont pour tous les goûts, cette année.

Paul à Montréal – D’août à décembre – L’auteur et illustrateur Michel Rabagliati vous invite à retrouver Paul dans une douzaine de cases de bande dessinée dans un parcours interactif, sur le Plateau Mont-Royal.

NomadFest Rodéo Urbain – Du 24 au 27 août – Un festival western en plein du milieu du Vieux-Port de Montréal offrant musique, gastronomie et rodéo aux cowgirls et cowboys de la métropole.

Électro Parade – 2 septembre – Une première en Amérique du Nord, cette fête ambulante baladera des DJ sur des chars allégoriques pour faire danser les passants sur des airs de musique électronique.

Cité Mémoire – Parcourez Montréal et apprenez-en plus sur son histoire avec des trajets multimédias captant l’imagination. Quatre nouveaux tableaux ont été rajoutés cette année pour survoler les 375 années de la ville.

Jusqu’au 30 septembre, avec le Spectacle multimédia « Aura », Moment Factory présentera la Basilique Notre-Dame sous une toute autre lumière avec un spectacle multimédia haut en couleur.

Soulignons que la somme de plus d’un milliard de dollars investi dans le 375ème est reparti comme suit : 87 % sera consacré à des infrastructures qui dureront. Il s’agirait de legs ou de projets à grand déploiement comme l’illumination du pont Jacques-Cartier (39,5 millions), le réaménagement du parc Jean-Drapeau (73,4 millions), la réhabilitation de la gare maritime et de la jetée Alexandra au port de Montréal (78 millions). En tout, la société d’État, Radio-Canada, a recensé 42 projets considérés comme des legs ou dont l’approbation a été justifiée par les célébrations.

Crédit photo:
|Hyatt Regency Montreal|

Baba Idriss Fofana est Journaliste depuis 2010 et Blogueur depuis 2012 sur la plateforme de Radio France International – Mondoblog – où il anime notamment des chroniques politiques et faits de société. Ayant également fait des études de Marketing et de Management, il a occupé dans différents pays les fonctions d’Assistant en communication politique et Responsable des communications.

Lire la suite
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualités

Kofi Annan, 1er Noir africain à diriger l’ONU, s’est éteint à 80 ans

Redaction Avant Premiere

Publié

le

Kofi Annan en 2012/Wikipédia

Kofi Atta Annan, né le 8 avril 1938 à Kumasi au Ghana, est mort le samedi 18 août 2018 en Suisse, dans un hôpital de Berne, à l’âge de 80 ans. Diplomate, homme politique, économiste et homme d’État ghanéen, il fut le septième secrétaire général des Nations unies et le premier à sortir des rangs du personnel de l’organisation. Il a occupé cette fonction de 1997 à 2006. Le 10 décembre 2001, il reçoit le prix Nobel de la paix.

Wikipédia

Crédit photo:
Kofi Annan en 2012/Wikipédia
Lire la suite

Actualités

Aretha Franklin, monument de la musique, s’en est allée à 76 ans

Redaction Avant Premiere

Publié

le

Aretha Franklin durant la cérémonie d'investiture de Barack Obama en 2009/Wikipédia

Connue sous le nom de Queen of Soul, Aretha Franklin, née à Memphis (États-Unis), est décédée jeudi 16 août à son domicile de Detroit, selon son représentant, Gwendolyn Quinn, à l’âge de 76 ans d’un cancer du pancréas.

« Dans l’un des moments les plus sombres de notre vie, nous ne sommes pas en mesure de trouver les mots appropriés pour exprimer la douleur dans notre cœur. Nous avons perdu la matriarche et le roc de notre famille. L’amour qu’elle avait pour ses enfants, ses petits-enfants, ses nièces, ses neveux et ses cousins ​​ne connaissait aucune limite », a déclaré la famille de Franklin dans le communiqué.

« Nous avons perdu la matriarche et le roc de notre famille. L’amour qu’elle avait pour ses enfants, ses petits-enfants, ses nièces, ses neveux et ses cousins était illimité »

– Famille Franklin

Reine incontestée de la soul, Aretha Franklin était l’une des plus grandes voix américaines et une figure emblématique de la communauté noire, qui a marqué des générations entières d’artistes. Sa dernière apparition à Montréal remonte au Festival de Jazz de 2014. En juin dernier, la diva a dû annuler un concert prévu au Festival de jazz de Toronto, sur l’ordre du médecin. Il devait s’agir de son dernier avant la retraite.

« Dans sa voix, nous pouvions lire notre histoire »

– Barack Obama, ex-président des États-Unis

Très touchées par la disparition de Queen of Soul, plusieurs vedettes et personnalités du monde n’ont pas tardé à rendre hommage à Mme Franklin. Au nombre de ceux-ci, Barack Obama a salué la “divine” Aretha Franklin et le rôle qu’elle a joué pour “façonner l’Amérique”.

« Dans sa voix, nous pouvions lire notre histoire, dans son entièreté et dans toutes ses nuances : notre puissance et nos peines, notre côté sombre et notre lumière, notre quête de la rédemption et le respect gagné difficilement », a commenté l’ex-président américain, à l’investiture duquel la légende de la soul avait chanté.

Aretha Franklin : 75 millions de disques vendus !

Pour le chanteur portoricain Ricky Martin, Aretha Franklin, la première femme à avoir été admise au Rock and Roll Hall of Fame, le panthéon américain du rock, « sera à jamais remémorée et admirée ».

Rappelons qu’Aretha Franklin aura vendu 75 millions de disques et reste aujourd’hui l’artiste féminine ayant vendu le plus de disques vinyles dans l’histoire de l’industrie discographique. Elle est en 1987 la première femme à intégrer le Rock and Roll Hall of Fame. Le magazine Rolling Stone la place première au classement des meilleurs chanteurs de tous les temps

Crédit photo:
Aretha Franklin durant la cérémonie d'investiture de Barack Obama en 2009/Wikipédia
Lire la suite

Actualités

Québec 2018 : Voter par la poste de l’extérieur avant le 1er octobre, c’est possible!

Redaction Avant Premiere

Publié

le

Photo libre de droit

À l’approche du déclenchement des élections générales provinciales, Élections Québec a invité, mercredi 15 août, les électrices et électeurs québécois qui seront temporairement à l’extérieur de la province les jours de vote à faire une demande d’inscription au vote hors Québec.

Vous pourriez voter par la poste si vous remplissez les conditions d’admission et que vous faites une demande d’inscription au plus tard le mercredi 12 septembre à 23 h 59, heure du Québec.

Au total, il y a huit jours pour voter : sept jours de vote par anticipation, du 21 au 27 septembre, et le jour même des élections, le 1er octobre.

Pour voter hors Québec, vous devez être une électrice ou un électeur et vous deviez avoir votre domicile dans la province depuis 12 mois consécutifs au moment de votre départ. Vous devez également avoir quitté le Québec depuis 2 ans ou moins, sauf exception, et avoir l’intention d’y revenir.

Sept jours de vote par anticipation…

L’exception au délai de deux ans vise les personnes affectées à l’extérieur de la province pour le compte du gouvernement du Québec ou du Canada, incluant les Forces armées canadiennes, ou d’un organisme international dont le Québec ou le Canada est membre et auquel il verse une contribution. Si vous êtes dans cette situation et que vous avez quitté le Québec depuis plus de deux ans, vous êtes donc admissible à voter hors Québec.

Lors des dernières élections générales, en avril 2014, plus de 18 000 électrices et électeurs se sont inscrits au vote hors Québec.

Rappelons que pour être une électrice ou un électeur, une personne doit :

  • avoir 18 ans ou plus;
  • avoir la citoyenneté canadienne;
  • avoir son domicile au Québec depuis six mois;
  • ne pas être sous curatelle ou avoir perdu ses droits électoraux.

La demande d’inscription pour voter hors Québec

Le site www.elections.quebec fournit plus d’information et permet de faire une demande d’inscription en ligne ou de télécharger un formulaire pour faire une demande par télécopieur ou par la poste.

Source : Directeur général des élections

Crédit photo:
Photo libre de droit
Lire la suite

en-avant

X
X