Suivez-nous

Style de vie

À quel point la mode a intérêt à s’habiller en numérique ?

Avatar

Publié

le

Que réserve l’e-commerce pour la mode ? Comment les médias sociaux peuvent-ils augmenter la visibilité et la notoriété d’une marque ? Pour les petits comme les grands acteurs de la mode, ces questions et bien d’autres encore reviennent et se reformulent au grès des nouvelles technologies de l’information. L’avenir de la mode est scellé au numérique. Monter ou dynamiser son entreprise dans le secteur demande entre autres de bien s’outiller pour s’établir sur le web. La plateforme Trends Connection, qui se présente comme étant le connecteur et la vitrine de la mode au Québec, s’est penchée sur le sujet.

Propulser son entreprise mode par le numérique

Dans le cadre de son cycle de conférences, Trends Connection a abordé le thème « Propulser son entreprise mode par le numérique ». L’événement, qui a eu lieu ce mardi 20 novembre, vise à faire découvrir les nouvelles stratégies du marketing digital et la vente en ligne et évidemment rassembler la communauté de la mode.

Plusieurs tendances technologiques et commerciales ont été explicitées par les conférenciers aux profils éclectiques. La générosité était au rendez-vous. Riches de longues expériences professionnelles et de la vie, ils ont mis l’accent sur les rôles de l’identification des valeurs et du marché cible de l’entreprise. Ces deux paramètres peuvent déterminer progressivement les proportions et les modalités du positionnement en ligne. À ce propos, Corinne Lalonde, experte en e-commerce chez Reitmans, a souligné l’importance grandissante de la vente en ligne et sa complémentarité avec le commerce en magasins.

« Le commerce électronique c’est 24/7. Pour une compagnie comme Reitmans la journée où est ce que le site web est down, ça fait toute la différence. La proportion du commerce électronique versus la business retail ça se compte sur deux mains et quelques doigts de plus. C’est quand même une part importante. C’est des centaines de milliers de dollars. Pour notre équipe, cela veut dire qu’on est on call 24 sur 24 », a-t-elle indiqué.

Le e-consommateur, les plus informés sont les plus aptes à l’apprivoiser

L’achat sur internet est un geste aussi banal que complexe. Pour le provoquer, la taille du segment visé et le profil du client sont des données plus faciles à maîtriser par les PME. Selon la styliste pour hommes, Patricia Trépanier, il n’existe pas de règles générales pour élaborer son image de marque et pour établir les stratégies d’expansion sur les réseaux sociaux.

« En tant que styliste personnelle ma clientèle cible a entre 40 et 55 ans. Mon client n’est pas sur Instagram, il est plus présent sur Facebook. C’est là ou il faut aller le chercher », a-t-elle exemplifié.

De droite à gauche : M. Alexandre Bouchard (PDG et fondateur de V3 Digital), Mme. Patricia Trépanier (Styliste personnelle pour hommes), Mme. Corinne Lalonde (experte en e-commerce chez Reitmans) et la modératrice Aicha Tohry ( Avocate chez Arty).

En outre, les marques se recentrent de plus en plus sur le contenu et les stratégies de diffusion des messages publicitaires. Or les trois conférenciers s’entendent sur le fait que le marketing web a créé un consommateur de plus en plus avisé. C’est à la fois le revers de la médaille et un tremplin pour se réinventer. Mme Lalonde prend ce fait comme étant un défi qui pousse à créer de nouvelles expériences clients afin de restimuler son rapport avec la marque. Elle donne à titre d’exemple les séances avec les stylistes offertes par Reitmans à ses clientes fidèles pour composer de nouveaux looks.

Du small data à l’intelligence artificielle

Dans cet ordre d’idées, pour Alexandre Bouchard, spécialiste en stratégie de croissance et réseaux sociaux, le marketing d’influence doit être axé sur le client et non pas sur la marque. Pour ce faire il propose de commencer par une réflexion approfondie sur « ce que l’entreprise veut projeter et à qui elle veut parler. » Cela consiste en outre pour l’expert à se doter de technologies pour recueillir des données sur ses clients.

« Il y a différents stades de data. Il y a le small data qui sont des données qu’on peut recueillir en connectant des transactions ensemble qui se font soit en magasins, soit en ligne. Secondo, il y a le big data avec des informations qui sont un peu plus interreliées à différents formats. Et il y a l’intelligence artificielle qui devient de plus en plus accessible. C’est le Saint Graal des données qui permet d’identifier certains comportements des consommateurs et les différents types de personnalités », a indiqué M. Bouchard.

Pour conclure, les spécialistes ont rappelé que les technologies avancent à un rythme très effréné. L’ère du multi-écranique se caractérise à cet effet par la dilution des frontières entre l’achat physique et virtuel, un fait qui rend la quantification et la qualification du comportement consommateur très complexe, particulièrement dans le cas des grandes entreprises. Ainsi, d’abord, d’un point de vue concurrentiel, il est impératif de prendre le virage numérique. De plus il est crucial de rester à l’affût des nouveaux outils et d’en maîtriser certains en misant sur l’esprit du DIY.

Pour en savoir plus sur Trends Connection ICI

Propos recueillis par Hanen Hattab

Lire aussiMontréal, l’Intelligence Artificielle à l’affût de la mode

Lire la suite
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Style de vie

Navettes gratuites pour visiter le Parc des Îles-de-Boucherville

Avatar

Publié

le

Les forets et les lacs du Québec ouvrent grand leurs bras cet été aux amoureux de la nature. Les personnes qui n’ont pas d’auto sont gâtées car cette année l’offre des navettes qui desservent les parcs s’élargit. 

La Société des établissements de plein air du Québec (Sépaq) et Navette Nature ont annoncé ce mardi, 25 juin, qu’ils doublent le nombre de parcs nationaux desservis par ce service de transport collectif.

Une nouvelle entente fait passer à six le nombre de parcs nationaux accessibles en navette à partir du centre-ville de Montréal, soit deux fois plus qu’en 2018.

Désormais, les six parcs nationaux suivants sont accessibles par la Navette Nature, à des fréquences et des tarifs qui varient selon la période et l’établissement :

  • Parc national du Mont-Tremblant
  • Parc national du Mont-Orford
  • Parc national de la Yamaska
  • Parc national du Mont-Saint-Bruno
  • Parc national d’Oka
  • Parc national des Îles-de-Boucherville

Il est possible de consulter les horaires sur les pages Web des établissements (www.sepaq.com) ou sur le site de Navette Nature (www.navettenature.com).

Si vous voulez profiter le maximum des activités en plein air, vous pouvez aller au parc national des Îles-de-Boucherville, très proche de Montréal. En plus le service de navettes est gratuit.

Lire aussi : Plage urbaine de Verdun : inauguré, le site accueille ses premiers baigneurs ce samedi

Lire la suite

Style de vie

Montréal : Voici de quoi aura l’air la cour de voirie de la Commune

Avatar

Publié

le

C’est le projet « Demain Montréal » qui transformera le site de la cour de voirie de la Commune à Montréal.

Dévoilé par la mairesse de Montréal, Valérie Plante, ce mardi, 25 juin, le lauréat de Réinventer Montréal est le projet « Demain Montréal » de l’équipe formée de Pomerleau, le groupe d’architectes ACDF Architecture, Gensler architecture et Design Canada ainsi que l’Office de l’éclectisme urbain et fonctionnel.

Quatre équipes étaient en lice pour réinventer le site de la cour de voirie de la Commune situé dans l’arrondissement de Ville-Marie, dans le cadre de l’appel international C40 Reinventing Cities.

Le site de l’ancienne cour de voirie de la Commune totalise 9 910 mètres carrés. Crédit photo la Ville de Montréal

Le projet s’inscrit dans une perspective de développement durable, et a pour but de redynamiser le secteur tout en luttant contre les changements climatiques.

« Notre participation au projet Reinventing Cities du C40, une première pour Montréal, nous donnent justement l’occasion de nous positionner comme un leader novateur en matière de solutions performantes et éco responsables dans le développement de nos sites », a expliqué Mme Plante.

Demain Montréal

Selon le communiqué de la Ville, le projet gagnant « consiste en un lieu inclusif et fédérateur qui répondra aux besoins de la population en fournissant des services basés sur les principes de l’économie circulaire et amplifiés par les technologies intelligentes. »

Voici de quoi aura l’air le nouveau complexe urbain :

Crédit photo « Demain Montréal »
Crédit photo  » Demain Montréal « 

Pour plus d’infos sur le projet ICI

Lire aussi : La rue Amherst change de nom lors de la Journée nationale des peuples autochtones

Lire la suite

Style de vie

Où sortir ce long weekend

Avatar

Publié

le

Le long weekend commence dans quelques heures pour ceux qui font du 9 à 5.

La météo prévoit des belles températures jusqu’au lundi, 24 juin, et c’est parfait ! À court d’idées, voici notre sélection des événements gratuits ou presque à Montréal et ses environs.

Le Marché des Possibles

Cette fin de semaine est marquée par l’ouverture du Marché des possibles, un événement qui a attiré du beau monde dans les éditions précédentes.

Jusqu’au 28 juillet prochain, le marché accueillera, au cours de sept fins de semaines consécutives, des cuisines thématiques, des artisans locaux, des présentations cartes blanches de producteurs montréalais qui vous présenteront des musicien·ne·s émergent·e·s, un jeu de poche géant, un mini-putt, un module de jeux risqués, des activités familiales et des initiatives citoyennes.

Situé à l’angle des rues Casgrain et Bernard Est, le MDP est complètement éco-responsable avec recyclage, compost, verres jetables en amidon de maïs, et zéro plastique.

Pour suivre l’actu du marché ICI

Le Grand spectacle à Montréal

La fête Nationale sera célébrée en grandes pompes ce dimanche 23 juin au parc Jean-Drapeau. Dès midi, le parc sera animé par des concerts et des activités variées pour grands et petits. Des camions de rue assouviront la faim des festivaliers en attendant le grand spectacle qui débute à 21h.

Bonne fête le Québec !

Infos

Une ballade au mont Royal

Grand week-end d’ouverture du Café suspendu

Ce samedi, on rempli nos poumons d’air frais et on gagne une limonade.

Si ce samedi, 22 juin, vous faîtes votre marche dans les sentiers du parc du Mont-Royal, pensez à prendre une pause au café suspendu du belvédère Camillien-Houde. C’est la journée d’ouverture qui s’annonce bien festive. Limonade offerte pour les 100 premiers visiteurs !

Infos

Découvrir la culture amérindienne

Grand rassemblement des coureurs de bois

À l’occasion de la Journée nationale des Peuples Autochtones et de la Fête nationale du Québec, La Maison amérindienne ouvre la 7e édition du « Grand rassemblement des coureurs des bois », une activité gratuite de reconstitution historique favorisant la promotion de l’identité culturelle et permettant une meilleure connaissance de l’histoire…

L’événement se tient les samedi 22 et dimanche 23 juin de 10h à 17h, dans la Maison amérindienne.

Infos sur l’événement ICI

Lire aussi : Plage urbaine de Verdun : inauguré, le site accueille ses premiers baigneurs ce samedi

Lire la suite

Nous suivre sur Facebook

Publicité

en-avant