Suivez-nous

Sports

Adonis Stevenson et le rôle de la RACJ en matière de sports de combat au Québec

Avatar

Publié

le

Le boxeur québécois Adonis Stevenson, 41 ans, victime d’un traumatisme craniocérébral grave, samedi 1er décembre, après un combat face à l’Ukrainien Oleksandr Gvozdyk, au Centre Vidéotron à Québec. Alors que des interrogations surviennent, la Régie des alcools, des courses et des jeux (RACJ) a cru bon d’apporter des précisions dans son rôle en matière de sport de combat au Québec.

Dans la foulée des événements tragiques survenus lors de la manifestation sportive du 1er décembre dernier, la RACJ a jugé bon de faire une sortie. Dans un communiqué, en date du lundi 3 décembre, la Régie a d’abord exprimé son soutien à Adonis Stevenson ainsi qu’aux membres de sa famille et à ses proches en ces moments difficiles.

L’exigence de rapport médical récent…

Dans le cadre de son mandat en matière de sports de combat professionnels, la Régie rappelle qu’elle veille à la sécurité et à l’intégrité des concurrents lors des événements de boxe, de boxe mixte ou de kick-boxing. Pour obtenir un permis de concurrent, la Régie fait valoir qu’elle s’assure que le demandeur est apte à combattre et lui exige un rapport médical récent signé par un médecin. « Le concurrent a l’obligation de se soumettre à une série d’examens médicaux, tels des tests sanguins, un électroencéphalogramme et un électrocardiogramme, afin d’évaluer sa condition de santé générale et faire connaître ses antécédents médicaux et familiaux », dit la Régie.

Dans le cas précis de M. Stevenson, la RACJ précise que « les procédures habituelles ont été suivies intégralement pour le déroulement du combat et plus spécifiquement à l’égard de sa condition médicale ». De plus, avance-t-elle, dès que l’état de santé du boxeur québécois a suscité des signes d’inquiétude, le médecin de la Régie a exigé son transport en ambulance vers un centre hospitalier et l’a accompagné jusqu’à ce qu’il soit pris en charge par le personnel de l’hôpital.

« Adonis Stevenson devrait se sortir de ça », mais…

Adonis Stevenson face à Oleksandr Gvozdyk, samedi 1er décembre, au Centre Vidéotron.

Au lendemain de la déclaration de la RACJ, la conjointe du boxeur a brisé le silence. Simone God, qui est au chevet de l’athlète, s’est confortée à l’idée que « Adonis est un combattant » et qu’il « va continuer à se battre comme un champion ». « Et je ferai tout ce que je peux pour m’assurer de le soutenir et l’aider à récupérer le plus rapidement possible pour être de retour avec notre famille! Merci de l’avoir gardé dans vos prières », a-t-elle écrit, mardi 04 décembre, sur son compte Twitter.

Aux dernières nouvelles en provenance du CHU de Québec où Adonis Stevenson a été interné, le boxeur québécois aurait de bonnes chances de survivre au traumatisme craniocérébral grave qu’il a subi. Le Dr Alexis qui faisait un point, mercredi 5 décembre, sur l’état de santé de l’athlète, « pense qu’il va se sortir de ça ». « Mais en médecine, on n’a jamais de certitude à 100 %. Il a beaucoup plus de chances de s’en sortir que l’inverse », a confié Dr Turgeon, médecin spécialiste en anesthésiologie et en soins intensifs au CHU de Québec.

Pour rappel, Adonis Stevenson, père de cinq enfants, a été Champion du monde poids mi-lourds WBC (2013-2018), Champion d’Amérique du Nord NABA des super-moyens (2011) et Champion du Canada poids supers-moyens (2007). 

Lire la suite
Publicité
1 Commentaire

1 Commentaire

  1. Pingback: 2018, Luka Modric devance Ronaldo, Messi, les français et les anglais - Avant Premiere Mtl

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualités

À partir de demain, vous pouvez traverser le fleuve Saint-Laurent à vélo

Avatar

Publié

le

La Société du parc Jean-Drapeau (SPJD) a annoncé aujourd’hui, 5 avril, la réouverture annuelle du circuit Gilles-Villeneuve et du Bassin olympique à compter du 15 avril prochain. Les pistes cyclables ouvrent quant à elles demain. À vos vélos !

La reprise des activités sportives dans le site de la SPJD intéresse aussi bien les professionnels que les cyclistes qui reprennent leurs vélos en été.

La piste cyclable reliant la Rive-Sud et le parc Jean-Drapeau ainsi que la piste menant vers le pont de la Concorde seront ouverts dès demain, notamment aux piétons. Elles sont accessibles durant toute la saison estivale à l’exception de quelques jours lors du Grand Prix du Canada en juin.

L’ouverture du site est en outre synonyme de l’avènement des compétitions et des entrainements aquatiques, soit, les groupes sportifs d’aviron, canoë-kayak et bateaux-dragons, dans le Bassin olympique du Parc. Ce dernier est devenu au printemps 2018 le Centre national d’entrainement de Para Canoë.

À savoir

Le parc Jean-drapeau comporte plusieurs circuits. La piste cyclable du circuit Gilles-Villeneuve ouvre le 15 avril.

Le lien cyclable Rive-Sud et Route verte est un circuit qui relie l’île de Montréal, les écluses de Saint-Lambert et la Rive-Sud.

À partir de ce samedi, 6 avril, il sera ouvert de 6h à 22h.

Par ailleurs, la rampe d’accès cyclable, qui sert de lien entre l’île Sainte-Hélène et le pont de la Concorde, restera fermée jusqu’à la fin des travaux sur l’Espace 67, jusqu’au 16 mai.

Les cyclistes pourront accéder à l’île Sainte-Hélène, à partir du pont de la Concorde, en empruntant le circuit Gilles-Villeneuve puis le pont du Cosmos

Pour y accéder les Montréalais peuvent passer par :

  • Piste cyclable du Canal-de-Lachine près du Vieux-Port de Montréal
  • Piste cyclable sur l’avenue Pierre-Dupuy
  • Piste cyclable sur le pont de la Concorde
  • Piste cyclable au parc Jean-Drapeau

Infos

Lire aussi : BIXI : la saison estivale débute avec 1000 nouveaux vélos

Lire la suite

Sports

Montréal, classée ville sportive numéro 1 au Canada

Avatar

Publié

le

Pour la deuxième année consécutive, l’index canadien de l’impact sportif global consacre Montréal la ville sportive numéro 1 au Canada. Cette bonne nouvelle a été annoncée ce mardi, 19 mars, par Tourisme Montréal.

L’index canadien de l’impact sportif global (ISG Canada) est développé par l’Alliance canadienne du tourisme sportif en collaboration avec Sportcal. Il a été « conçu pour évaluer la performance des villes qui accueillent des manifestations sportives nationales et internationales, ce qui permet ensuite aux villes hôtes d’établir l’impact de leur stratégie en la matière (Le communiqué de Tourisme Montréal). »

Promouvoir le tourisme sportif

Ce classement participera à faire rayonner Montréal en tant que métropole sportive, C’est un aspect de la ville très prometteur selon Tourisme Montréal. Dans cette perspective, l’organisation a lancé une nouvelle signature baptisée « Événements sportifs Montréal ». Il s’agit d’une marque de commerce propre qui permettra de promouvoir Montréal à l’étranger.

À ce propos l’organisation précise qu’elle travaille en collaboration avec ses partenaires locaux pour attirer les grands événements sportifs, dans le cadre de la Stratégie montréalaise en matière d’événements sportifs.

Tourisme Montréal, la Ville de Montréal, Excellence sportive de l’île de Montréal (ESIM), le Parc olympique, le Parc Jean-Drapeau et le Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ) ont en effet pour objectif de « positionner Montréal comme une ville olympique et une métropole sportive de premier plan. »

Lire aussi : Industrie touristique : faire du Québec « un incontournable » à l’échelle internationale 2020-2025

Lire la suite

Sports

Les Canadiens remportent trois médailles aux Championnats du monde de ski paranordique 2019

Avatar

Publié

le

Les skieurs paranordiques canadiens Brian McKeever, Mark Arendz, Natalie Wilkie et Derek Zaplotinsky ont conclut les Championnats du monde de ski paranordique avec trois médailles ce dimanche, 24 février, pour porter leur récolte à 10.

L’événement a eu lieu du 16 au 24 février à Prince George, en Colombie-Britannique.

McKeever, médaillé paralympique à 17 reprises, et son guide, Graham Nishikawa, ont gagné la médaille d’or. Pour McKeever, il s’agit notamment du 20e titre de champion du monde.

« C’est tellement bien de gagner ici à la maison. Le club de ski nordique de Caledonia et Prince George ont fait un excellent travail », a témoigné McKeever.

Arendz a remporté sa sixième médaille de la semaine avec une médaille d’argent de l’épreuve masculine de distance. Wilkie a remporté sa première médaille individuelle et Zaplotinsky a signé un troisième top cinq consécutif.

Lire aussi : En plein match, la chaussure Nike d’un basketteur américain explose…

Lire la suite
Publicité

Nous suivre sur Facebook

en-avant