Suivez-nous

Économie

Québec – Afrique : Vers la création de ponts entrepreneurials autour du numérique

Baba-Idriss FOFANA

Publié

le

Crédit photo: Ilias Benjelloun / Montréal NewTech

« L’Afrique Numérique : de l’Opportunité à l’Action ». Tel était le thème du 5 à 7 organisé par Montréal NewTech et Afrique Numérique, le jeudi 5 avril, au Desjardins Lab. En toile de fond : un ‘’Founder Lounge’’ avec un entrepreneur africain à succès et un panel d’experts pour échanger sur les défis, opportunités et actions, visant à connecter les Québécois et la diaspora africaine à travers des projets numériques.

« On est passé du mythe à la réalité en Afrique » selon Destiny Tchéhouali. Ouvrant la série des échanges, ce consultant international en matière de stratégie numérique et gouvernance numérique a rappelé qu’en 2005, le débit de l’Internet en Europe était 20 fois plus supérieur au débit de la bande passante qu’on pouvait y avoir dans les pays africains. Mais aujourd’hui, dit-il, la donne a changé en passant à 16 fois moins supérieur. « On est passé à une proportion de quatre fois supérieure au lieu de 20 fois. Cela montre qu’il y a eu des progrès en matière d’infrastructures numériques sur le continent », a souligné M. Tchéhouali.

Un « saut technologique » sur le continent !

Destiny Tchéhouali vante l’expertise locale en Afrique. Crédit photo: MTL Newtech

Béninois d’origine, Destiny est en ce moment chercheur associé au Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) de l’Université du Québec à Montréal (UQAM), où il mène des recherches sur l’impact de l’innovation et de l’économie numérique sur la transformation des sociétés et des cultures. De ses nombreuses années d’expérience, il estime que l’exemple de l’Afrique peut être inspirant pour certaines régions des pays du Nord où la fracture numérique existe encore en termes de connectivité.

D’après lui, le continent a fait un « saut technologique » au point où, indépendamment des contraintes liées au déploiement des infrastructures Internet, des écosystèmes sont devenus le fer de lance dans l’innovation dans les services. D’ailleurs, fait valoir Destiny Tchéhouali, cet élan pour combler la fracture numérique est tiré par les entrepreneurs qui poussent l’innovation à son extrême.

« La technologie du Nord, les usages de l’Afrique »

L’Afrique, un continent d’opportunité numerique. Crédit photo: Montréal NewTech

Mariam Sy Diawara, promotrice de Africa Web Festival abonde dans le même sens : « les États africains n’ont pas raté le virage numérique ». Selon elle, le livre Le digital en Afrique, co-écrit par Jean-Michel Huet et Stéphane Richard, donne une idée du progrès numérique sur le continent africain. D’autant plus que les auteurs de cet ouvrage le disent clairement : « la technologie vient des pays du Nord, mais les usages les plus avancés viennent de l’Afrique ».

Surnommée ambassadrice 3.0 de l’Afrique, en plus d’être la fondatrice de la Maison de l’Afrique Montréal, et de Passerelle Afrique Canada Transactions et Échanges (PACTE), Mme Sy Diawara se veut depuis quelques années comme un pont entre le Nord et le Sud à travers les structures qu’elle a mises en place.

Quand le fondateur d’Arche Innovation, Noah Redler, pense qu’au-delà des contacts et du carnet d’adresse, « la meilleure façon de créer des ponts, c’est de se déplacer ». Ce serait d’aller sur le terrain, pour apprendre à se connaître et à se familiariser avec l’environnement local.

« Pour créer des ponts, il faut se déplacer »

Mariam Sy Diawara ou l’ambassadrice 3.0 de l’Afrique. Crédit photo: Ilias Benjelloun

Pour Noah, « on n’a pas besoin d’une plateforme pour créer des ponts entre le Québec et l’Afrique ». Un argument botté en touche par la fondatrice de AskPam. Pamela Alfred estime que « l’Afrique, c’est grand. Ce n’est pas aussi simple que ça de créer des ponts ».

À son avis, le premier challenge serait d’arriver à interconnecter les différentes communautés africaines francophones, anglophones etc…, déjà sur place à Montréal. Un travail qu’elle essaye de faire en créant des évènements afin de regrouper des communautés, des gens qui ont des intérêts en commun pour le digital et pour l’Afrique.

Pamela reconnaît tout de même qu’il y a beaucoup d’opportunités en Afrique, parce qu’il y a beaucoup de personnes qui ne sont pas encore connectées, et surtout que « tout est à réinventer ». Parlant d’opportunité, le fondateur de la Voix du Juriste, Clément Ganemtore, révèle pour sa part que malgré les contraintes liées au développement du numérique en Afrique, le secteur est en plein essor.

En 2017, selon Clément, on prévoyait déjà 350 millions d’appareils connectés en Afrique. Alors que les projections pour 2020 annoncent environ 113 millions de nouveaux abonnés. Pour lui, « c’est un marché qui est en pleine croissance » et cela, représente à ses yeux une opportunité pour le Québec en particulier, et le Canada en général.

« On pense partir avec des solutions miracles »

Le Africa Web Festival 2018 a annoncé ses couleurs. Crédit photo: Montréal NewTech

Si Destiny Tchéhouali approuve la création de ponts entre entrepreneurs africains, québécois et canadiens. Cependant, il conseille qu’il faut « sortir des approches descendantes Nord-Sud », en prenant en compte les compétences qui existent au niveau local. « On pense partir en Afrique avec des solutions miracles. On ne peut pas transposer des savoirs ou des expertises sans forcément tenir compte de toute l’ingéniosité qu’il y a déjà sur place », a prévenu M. Tchéhouali qui assure, en ce moment, la présidence du Conseil d’administration de la Société Internet du Québec.

Notons que cette rencontre a été l’occasion de faire un « bilan positif » du Africa Web Festival depuis la première édition en 2014 à celle de 2017. Les organisateurs de l’événement, considéré comme le plus grand rendez-vous du numérique d’Afrique francophone [7000 participants chaque année], ont également annoncé les couleurs de la 5è édition qui se tiendra entre le 29 novembre et le 1er décembre 2018, à Abidjan. Les thématiques de la prochaine édition seront entre autres : Les Technologies au service de la paix et la sécurité en Afrique; Écosystème Numérique pour l’Afrique ; créer des synergies entre StartUp et Grandes Entreprises; Contribution des TIC et Nouvelles Technologies aux liens intergénérationnels et interculturels en Afrique.

Baba Idriss Fofana est Journaliste depuis 2010 et Blogueur depuis 2012 sur la plateforme de Radio France International – Mondoblog – où il anime notamment des chroniques politiques et faits de société. Ayant également fait des études de Marketing et de Management, il a occupé dans différents pays les fonctions d’Assistant en communication politique et Responsable des communications.

Tourisme

Air Canada rafle de nouveaux prix du Global Traveler

Avatar

Publié

le

Depuis décembre 2018, Air Canada ne cesse de remporter des distinctions prestigieuses dans plusieurs catégories. Ce vendredi, 17 mai, le transporteur national a raflé les prix de la Meilleure classe Économique Privilège et du Meilleur transporteur aérien pour les divertissements à bord, du magazine Global Traveler.

« Félicitations à Air Canada, double lauréate dans le cadre de la septième remise annuelle des prix Leisure Lifestyle, a déclaré Francis X. Gallagher, éditeur et chef de la direction du Global Traveler.

Ces récompenses font suite à un sondage réalisé auprès des lecteurs du magazine de voyage. Il a été réalisé entre le 1er octobre 2018 et le 31 janvier 2019 et a comporté des questions ouvertes pour désigner le nec plus ultra dans de nombreuses catégories liées aux voyages d’agrément, de luxe et d’art de vivre.

Une année de succès pour le transporteur national

Les distinctions du magazine Global Traveler couronnent une série de distinctions décernées à l’entreprise, qui a été en outre nommée meilleur transporteur aérien en Amérique du Nord lors des World Airline Awards 2018 de Skytrax.

Air Canada se démarque par sa classe affaires

« Nous sommes ravis de recevoir deux grands honneurs, pour notre classe Économique Privilège et nos divertissements à bord, de la part des lecteurs avisés du Global Traveler. Leur vaste expérience en matière de voyages leur permet d’évaluer notre industrie avec discernement », a affirmé Andrew Yiu, vice-président – Produits, d’Air Canada.

Lire aussi : Air Canada achètera Transat

Lire la suite

Économie numérique

Salons de l’innovation 2019 : des pratiques pour toucher les mentalités et les comportements des Canadiens

Avatar

Publié

le

Au-delà de 2020 et le renouvellement de la fonction publique

Au moyen de partenariats internes et externes, les Salons de l’innovation de 2019 visent à mettre en valeur les innovations et les pratiques exemplaires de tous les jours touchant les mentalités et les comportements qui peuvent aider les organisations et les employés à devenir plus agiles, plus inclusifs et mieux outillés.

Découlant de l’initiative Au-delà de 2020 visant une fonction publique agile, inclusive et outillée, le Salon présentera un grand nombre de projets novateurs provenant différents ministères et organismes publics. Au programme : recrutement inclusif, mesure environnementale, nouvelles technologies… Ces activités auront lieu au cours des mois de mai et de juin 2019 dans plusieurs grandes villes canadiennes.

Partage et découvertes des idées originales et innovantes de la fonction publique seront au rendez-vous, lors des Salons de l’innovation 2019.

Dans la région de la capitale nationale (Ottawa), le Salon de l’innovation sera organisé conjointement avec la Fondation Rideau Hall pendant la semaine de l’innovation, et l’activité est ouverte au public.

Au Québec, Gestionnaires, influenceurs et employés curieux et créatifs de toutes les régions de la Belle Province sont invités à Montréal le mardi 28 mai 2019 au Centre de conférence Le 1000, Rue de la Gauchetière Ouest, suite MZ-150, afin de profiter de cet « évènement unique » et collaborer à créer « une fonction publique encore plus efficace ».

Renseignements sur l’événement et lieu

RégionsVilles DatesAdresseContacts régional principalContacts régional principal
AtlantiqueSaint-Jean de Terre-Neuve30 maiCinneplex Avalon – 48, chemin Kenmount, St. John’s, NL A1B 1W3Francine Guerette
francine.guerette@canada.ca
https://www.eventbrite.ca/e/2019-innovation-fair-salon-de-linnovation-st-johns-registration-60074811378
Halifax30 maiHampton Inn, 1960 rue Brunswick, Halifax NS B3J 3J8 Francine Guerette
francine.guerette@canada.ca
https://www.eventbrite.ca/e/2019-innovation-fair-salon-de-linnovation-2019-halifax-tickets-60074542574
Charlottetown30 maiDelta Marriott – 18, rue Queen, Charlottetown, Î.-P.-É., C1A 4A1Francine Guerette
francine.guerette@canada.ca
https://www.eventbrite.ca/e/2019-innovation-fair-salon-de-linnovation-charlottetown-tickets-60074736153
Moncton30 maiDelta Hotels by Marriott Beauséjour – 750, rue Main, Moncton, NB E1C 1E6Francine Guerette
francine.guerette@canada.ca
https://www.eventbrite.ca/e/2019-innovation-fair-salon-de-linnovation-2019-moncton-tickets-59916631257
Région de la capitale nationaleOttawa22 maiCentre National Des Arts
1, rue Elgin (en face de la place de la Confédération)
Ottawa (Ontario)
Charlie Tsao
If-si@pco-bcp.gc.ca
À déterminer
OntarioToronto11 juinDistrict de la découverte MaRS – 101, rue College, Toronto, ON M5G 1L7Teza Lwin
Teza.Lwin@justice.gc.ca
Salon de l’innovation 2019 en Ontario
PacifiqueVancouver23 maiUBC Robson Square – 800, rue Robson, Vancouver (Colombie-Britannique) V6Z 3B7Lizzie Cheng
lizzie.cheng@canada.ca
https://twitter.com/PACinnovation
PrairiesEdmonton29 maiMusée royal de l’Alberta – 9810 103a Ave NW, Edmonton, AB T5J 0G2Jenny Yu
Jenny.Yu@pwgsc-tpsgc.gc.ca
http://rfc-cfr.gc.ca/Liensregionaux-RegionalConnections/ConseilfederaldesPrairies-PrairieFederalCouncil
Calgary29 maiBibliothèque centrale de Calgary – 800 3 St SE, Calgary, AB T2G 0E7Jenny Yu
Jenny.Yu@pwgsc-tpsgc.gc.ca
http://rfc-cfr.gc.ca/Liensregionaux-RegionalConnections/ConseilfederaldesPrairies-PrairieFederalCouncil
Saskatoon29 maiHilton Garden Inn Centre-ville – 90 22 rue Est, Saskatoon, SK S7K 3X6Jenny Yu
Jenny.Yu@pwgsc-tpsgc.gc.ca
http://rfc-cfr.gc.ca/Liensregionaux-RegionalConnections/ConseilfederaldesPrairies-PrairieFederalCouncil
Regina29 maiHôtel et centre de conférences DoubleTree by Hilton Regina – 1975, rue Broad, Regina, SK S4P 1Y2Jenny Yu
Jenny.Yu@pwgsc-tpsgc.gc.ca
http://rfc-cfr.gc.ca/Liensregionaux-RegionalConnections/ConseilfederaldesPrairies-PrairieFederalCouncil
Winnipeg29 maiMusée canadien des droits de la personne – 85 Israel Asper Way, Winnipeg, MB R3C 0L5Jenny Yu
Jenny.Yu@pwgsc-tpsgc.gc.ca
http://rfc-cfr.gc.ca/Liensregionaux-RegionalConnections/ConseilfederaldesPrairies-PrairieFederalCouncil
QuébecMontréal28 mai1000 de la Gauchetière, Montreal QC H3B 4W5France Gosselin
france.gosselin@canada.ca
Quebec Region Innovation Fair 2019 on Facebook
Montreal Innovation Fair 2019 on YouTube
Quebec23 maiImmeuble de TPSGC – 1550 D’Estimauville Québec, QC G1J 5E9France Gosselin
france.gosselin@canada.ca
Quebec Region Innovation Fair 2019 on Facebook
Quebec Federal Council on Twitter
Le NordIqaluit24 maiSalle de conférence du gouvernement du Canada Bâtiment 969, chemin Federal IqaluitJacqueline Lalonde
jacqueline.lalonde@canada.ca
http://rfc-cfr.gc.ca/Liensregionaux-RegionalConnections/ConseilfederalduNord-NorthernFederalCouncil
Whitehorse29 mai300, rue Main, salle de conférence 1A Whitehorse (Yukon)Jacqueline Lalonde
jacqueline.lalonde@canada.ca
http://rfc-cfr.gc.ca/Liensregionaux-RegionalConnections/ConseilfederalduNord-NorthernFederalCouncil
Yellowknife4 juinGreenstone Bâtiment gouvernemental, atrium, 5101 50ème avenue DRHC 2e étage YellowknifeJacqueline Lalonde
jacqueline.lalonde@canada.ca
http://rfc-cfr.gc.ca/Liensregionaux-RegionalConnections/ConseilfederalduNord-NorthernFederalCouncil

À lire : iA : un laboratoire d’innovation en solutions de mobilité ouvre à Montréal

Lire la suite

Économie

Air Canada achètera Transat

Avatar

Publié

le

Air Canada a conclu une entente d’achat de Transat A.T. inc. , l’entreprise mère de Transat, pour environ 520 M$.

Annoncée ce jeudi 16 mai, l’acquisition de Transat devrait être complétée après un mois de négociation et d’étude de l’offre.

L’achat est notamment évalué à 13,00 $ par action de Transat. Au cas ou le regroupement a lieu les emplois au sein de la direction générale et des fonctions clés au siège social de Transat à Montréal seront conservés, mentionne le communiqué d’Air Canada.

« L’acquisition présente une occasion unique de se mesurer aux plus grands du marché mondial du voyage d’agrément », a déclaré Calin Rovinescu, président et chef de la direction d’Air Canada.

Cette acquisition promet en effet d’élargir l’offre et les activités du groupement à l’échelle internationale.

« C’est l’occasion de s’adosser à une grande entreprise qui connaît et comprend notre métier et qui a un succès incontestable dans le voyage. Ceci représente la meilleure perspective non seulement de maintien, mais de croissance à long terme de l’activité et des emplois que Transat a développés au Québec et ailleurs depuis plus de 30 ans », a affirmé Jean-Marc Eustache, Président et Chef de la direction de Transat.

D’ici la fin du mois les opérations de Transat se poursuivront normalement pour ses fournisseurs et ses employés.

Aussi, les voyageurs et clients de Transat peuvent continuer à voyager et réserver leurs forfaits avec l’entreprise comme avant.

Lire aussi : Air Canada se démarque par sa classe affaires

Lire la suite
Publicité

Nous suivre sur Facebook

en-avant