Suivez-nous

Agriculture

Canada : une récolte de maïs sans précédent en 2018

Publié

le

Les grandes productions agricoles canadiennes vont atteindre des records à l’automne 2018. Les estimations ont été réalisées et publiées par Statistique Canada ce mercredi, 19 septembre.

Statistique Canada a effectué des estimations quantitatives par région sur principalement les cultures du blé, du canola, du maïs-grain et du soya.

Plusieurs facteurs ont participé à la hausse attendue dans les secteurs du blé et du maïs. Les derniers changements climatiques ont amélioré les conditions des productions, particulièrement dans les Prairies. C’est un fait qui a engendré le revirement des premières prospectives.

En effet, en mois de juillet, les estimations étaient moins optimistes car la saison de croissance a été frappée par la sécheresse.

En Ontario, un saut exceptionnel de la production du maïs en grain

La production de maïs en grain à l’échelle nationale est estimée à 14,5 millions de tonnes en 2018. C’est une hausse de 2,6 % par rapport à 2017. Elle résulte de l’augmentation de 2,4% des superficies récoltées.

L’Ontario se trouve en tête de liste des terres les plus productrices. En plus, la province va atteindre des records inédits.

On estime qu’elle va produire 9,1 millions de tonnes, soit une hausse de 1,4 % par rapport à 2017.

Quant au Québec, les cultures du maïs en grain vont atteindre 3,8 millions de tonnes en 2018.

D’autres chiffres clés

La production totale du blé connaîtra aussi une hausse de 3,5 % par rapport à 2017. Elle va atteindre 31,0 millions de tonnes en 2018.

On estime que les cultures suivantes vont aussi augmenter : Les pois chiches, les haricots secs, les céréales mélangées, les graines de moutarde et de tournesol.

Les cultures qui vont connaître une baisse sont les suivantes : L’alpiste des Canaries, le canola, les pois secs, les graines de lin, le seigle d’automne, les lentilles, l’avoine, le soya et le blé d’hiver.

 

Lire la suite
Publicité
1 Commentaire

1 Commentaire

  1. Pingback: Prix du mérite agricole : ces artisans qui font bouger le Québec - Avant Premiere Mtl

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Agriculture

Horticulture : Des recettes de 1,3 milliard de dollars au Québec

Publié

le

Selon les informations tirées du Profil sectoriel de l’industrie horticole au Québec, édition 2018, les recettes en provenance du marché de l’horticulture québécoise ont atteint 1,3 milliard de dollars (G$) en 2017, soit 1,0 % de plus qu’en 2016.

Entre 2014 et 2017, les recettes horticoles ont affiché une progression de 16,5 %, supérieure à celle des autres productions agricoles (+ 2,2 %). Au cours de cette période, parmi les secteurs qui composent l’industrie horticole, les légumes (+ 26,3 %), les pommes de terre (+ 33,1 %), les petits fruits (+ 0,9 %), les fruits de verger (+ 2,3 %) et les arbres de Noël (+ 55,1 %) ont augmenté leurs recettes, tandis que l’horticulture ornementale (- 0,7 %) s’est repliée.

Recettes horticoles de 7,3 milliards de dollars au Canada : le Québec parmi les principales provinces contributrices.

À titre de comparaison, en 2017, les productions horticoles au Canada ont généré des recettes de 7,3 G$ (+ 0,4 % par rapport à 2016). L’Ontario (40,4 %), la Colombie-Britannique (21,1 %) et le Québec (17,5 %) ont généré 79,0 % des recettes canadiennes. Entre 2014 et 2017, les recettes horticoles ont augmenté de 10,4 % au Canada comparativement à 5,1 % pour les autres productions agricoles. Sur cette période, le Québec, l’Ontario, la Colombie-Britannique et le Canada ont connu trois années consécutives d’accroissement de leurs recettes horticoles.

Illustration des recettes de l’horticulture au Québec

Figure : Répartition des recettes horticoles au Québec (CNW/Institut de la statistique du Québec)

Ces informations sont tirées du Profil sectoriel de l’industrie horticole au Québec, édition 2018, diffusé le jeudi 27 septembre. Cette publication, qui porte sur la période 2014-2017, a été réalisée conjointement par l’Institut de la statistique du Québec et le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec.

Lire aussi: Les abeilles accros aux pesticides

Outre les données sur les recettes en provenance du marché, le Profil horticole contient des renseignements portant sur le nombre d’exploitations, les superficies ensemencées et récoltées, les quantités produites et commercialisées, les prix au producteur, l’entreposage, la consommation et le commerce international. L’ensemble des productions horticoles y sont couvertes, et des comparaisons avec les autres provinces et le Canada y sont présentées.

Source : ISQ

Lire la suite

Agriculture

Prix du mérite agricole : ces artisans qui font bouger le Québec

Publié

le

Des artisans agricoles des régions des Laurentides, de Montréal, de Laval, de Lanaudière et de l’Outaouais ont été honorés, mardi 18 septembre, au cours du gala de remise des prix du 129e concours de l’Ordre national du mérite agricole (ONMA), au Hilton du Lac-Leamy.

Une cérémonie nationale de remise des prix aura lieu en novembre prochain. À cette occasion, les gagnants nationaux seront accueillis à la salle du Conseil législatif de l’hôtel du Parlement, à Québec où ils recevront des décorations et des prix.

Selon Laurent Lessard, ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, « les producteurs agricoles du Québec ont de quoi être fiers. Leur savoir-faire est vanté partout dans le monde, les produits de nos régions sont reconnus et appréciés au-delà de nos frontières ».

Le mérite agricole québécois!

Compte tenu de la forte concurrence et des exigences de plus en plus élevées de la part des consommateurs, souligne M. Lessard, cette récompense est plus que méritée. « Je félicite tous les concurrents pour leur persévérance et leurs qualités entrepreneuriales », a encouragé le ministre de l’Agriculture québécoise.

La réussite du concours de l’ONMA repose sur la contribution de précieux partenaires, Promutuel Assurance et La Coop fédérée. Le concours peut aussi compter sur Agropur Coopérative, La Terre de chez nous et l’Union des producteurs agricoles à titre de collaborateurs, de même que sur le Salon de l’agriculture à titre d’associé.

Pour rappel, 103 candidatures ont été soumises au processus d’évaluation de l’ONMA cette année. Pour connaître l’ensemble des résultats du concours, vous pouvez consulter le tableau ci-joint.

Lauréats régionaux et gagnants nationaux

CATÉGORIE

LAURÉATS RÉGIONAUX

GAGNANTS NATIONAUX

Laurentides

Montréal-Laval-Lanaudière

Outaouais

Or

1er rang

FRAISEBEC INC.
Horticulture fruitière
Sainte-Anne-des-Plaines

J.M. LACROIX & FILS INC.
Horticulture ornementale
Laval

FERME AUX SAVEURS DES MONTS INC.
Aviculture
Val-des-Monts

FRAISEBEC INC.
Horticulture fruitière
Sainte-Anne-des-Plaines

2e rang

9132-8542 QUÉBEC INC.
(LES JARDINIERS DU CHEF)
Production végétale
Blainville

LES FERMES
DE LA CÔTE INC.
Bovin laitier
Saint-Esprit

2416-5292 QUÉBEC INC.
(LES ENTREPRISES
BEAUBEL ENR.)
Acériculture
Montcerf-Lytton

J.M. LACROIX & FILS INC.
Horticulture ornementale
Laval

3e rang

FERME JMS AMITIÉS SENC
Bovin laitier
Ferme-Neuve

FERME AUX SAVEURS DES MONTS INC.
Aviculture
Val-des-Monts

Argent

1er rang

LES VERGERS
LAFRANCE INC.
Pomiculture
Saint-Joseph-du-Lac

LES FERMES HORTICOLES L.M.R. INC.
Horticulture maraîchère
Saint-Liguori

RALPH LANG (RM LANG FARMS)
Grande culture, céréales, protéagineux et culture industrielle
Shawville

LES FERMES HORTICOLES
L.M.R. INC.
Horticulture maraîchère
Saint-Liguori

2e rang

NATHALIE LABONTÉ ET SYLVAIN MERCIER (LABONTÉ DE LA POMME VERGER & MIELLERIE)
Pomiculture
Oka

MÉLOPORC INC.
Porcin
Saint-Paul

9334-4265 QUÉBEC INC. (BO-SIROP)
Acériculture
Grand-Remous

MÉLOPORC INC.
Porcin
Saint-Paul

3e rang

VERGER DES GRANDS-PARENTS SENC
Pomiculture
Saint-Joseph-du-Lac

PÉPINIÈRE LAPOINTE INC.
Horticulture ornementale
Mascouche

LES SERRES
GATINEAU SENC
Légumes divers en serre
Gatineau

LES VERGERS
LAFRANCE INC.
Pomiculture
Saint-Joseph-du-Lac

Bronze

1er rang

VERGER CŒUR
DE POMME SENC
Pomiculture
Oka

FERDINAND
HERVIEUX INC.
Horticulture maraîchère
Lanoraie

FERME GAGNON INC.
Vache-veau
Chénéville

VERGER CŒUR
DE POMME SENC
Pomiculture
Oka

2e rang

FERME M.C. DUBEAULT INC.
Céréales, protéagineux et culture industrielle
Saint-Eustache

COMPLEXE HORTICOLE BASTIEN SENC
Horticulture ornementale
Terrebonne

FERME CHAPEAU MELON
Horticulture légumière et fruitière
L’Ange-Gardien

FERDINAND
HERVIEUX INC.
Horticulture maraîchère
Lanoraie

3e rang

FERME GUY MARINEAU INC.
Bovin laitier
Saint-André-d’Argenteuil

LA TERRE FERME SENC
Horticulture légumière et fruitière
Sainte-Julienne

7914377 CANADA INC.
(S. ADAMS ET A. GILLESPIE)
Céréales, protéagineux et culture industrielle
Clarendon

COMPLEXE HORTICOLE BASTIEN SENC
Horticulture ornementale
Terrebonne

Mérite Promutuel Assurance
de la prévention

FRAISEBEC INC.
Horticulture fruitière
Sainte-Anne-des-Plaines

COMPLEXE HORTICOLE BASTIEN SENC
Horticulture ornementale
Terrebonne

FRAISEBEC INC.
Horticulture fruitière
Sainte-Anne-des-Plaines

Prix La Coop fédéréeà l’agroenvironnement

FERDINAND
HERVIEUX INC.
Horticulture maraîchère
Lanoraie

FERDINAND
HERVIEUX INC.
Horticulture maraîchère
Lanoraie

Mention spéciale de l’agrotourisme*

NATHALIE LABONTÉ ET SYLVAIN MERCIER (LABONTÉ DE LA POMME VERGER & MIELLERIE)
Pomiculture
Oka

MIEL DE CHEZ NOUS
Apiculture
Sainte-Mélanie

NATHALIE LABONTÉ ET SYLVAIN MERCIER (LABONTÉ DE LA POMME VERGER & MIELLERIE)
Pomiculture
Oka

* Décernée par le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation

Source: MAPAQ

Lire aussi : Une récolte de maïs sans précédent en 2018 au Canada

Lire la suite

Agriculture

Les abeilles accros aux pesticides

Publié

le

Une équipe de chercheurs de l’université britannique The Imperial College of Science, Technology and Medicine, a fait une découverte saisissante concernant l’impact des pesticides sur la santé des abeilles.

Le Canada élimine les néonicotinoïdes, mais …

Le 15 août dernier, 200 scientifiques ont remporté une victoire écologique au Canada. En effet, ils ont lutté pour l’imposition des restrictions sur deux pesticides qui menacent les abeilles et les insectes.

L’Agence de réglementation de la lutte antiparasitaire (ARLA) du gouvernement canadien a accepté l’élimination progressive, sur une période de trois ans, de pesticides à base de néonicotinoïdes. Il s’agit du thiaméthoxame et du clothianidine. Des études ont montré que ces derniers ont causé le déclin des populations d’abeilles au Canada.

Or, si l’on s’en tient à l’étude publiée par les chercheurs de l’université britannique, à la fin du mois dernier, le mal est déjà fait. En se nourrissant de pollen contaminé par des pesticides, les abeilles développent une addiction semblable à celle de la nicotine du tabac.

Des abeilles accros au bout de 10 jours

Les chercheurs ont fait, dans le cadre de l’étude, une expérience qui a duré 10 jours. Pendant cette période, ils ont servi aux abeilles une solution sucrée naturelle et une autre mélangée à un néonicotinoïde. Les abeilles ont finalement préféré la consommation du sucre au goût du pesticide.

Les chercheurs ont conclu que les néonicotinoïdes ciblent les récepteurs nerveux des insectes. Ces derniers sont similaires aux récepteurs ciblés par la nicotine chez les mammifères.

De plus, les cultures traitées aux néonicotinoïdes ou les fleurs sauvages contaminées deviennent particulièrement attrayantes pour les abeilles à la recherche de nourriture. Cette situation engendre l’augmentation temporaire de la pollinisation des cultures. Cela pourrait hausser simultanément l’exposition des aliments aux insecticides.

L’étude se poursuivra pour révéler comment les abeilles sauvages choisissent leurs pollens et pourquoi développent-elles cette préférence au nectar contaminé.

Les résultats seront pris en considération dans la pratique de l’agriculture en Amérique du Nord et au Royaume Unis.

Source : The Royal Society

Crédit photo:
Lire la suite

en-avant