Suivez-nous

Style de vie

Soirées célibataires : ces méthodes de rencontres qui tapent dans l’oeil

Baba-Idriss FOFANA

Publié

le

Photo libre de droit

Au Québec, plus de 40% de personnes seraient célibataires. Une clientèle « assez élevée » pour des entreprises qui ont décidé de faire affaire dans le milieu des rencontres amoureuses. À l’image de Célibataire Québec, qui essaye d’apporter une innovation dans les vieilles méthodes de rencontres, [des moyens si particuliers de « brise-glace »], a ‘’pignon sur rue’’ dans la province. Si vous êtes tentés par l’inconnu, blasés des rencontres virtuelles qui n’aboutissent pas, accrochez-vous.

En attendant, la prochaine « Soirée pour Célibataires actifs – sportifs » le 24 mars à Vaudreuil-Dorion, la fondatrice du site celibatairequebec.com s’est confiée au Magazine Avant-Première MTL. « Nos événements existent depuis novembre 2014. Il y a plus de 6000 célibataires qui ont participé à nos activités depuis le début. On tient des activités partout au Québec, dont Bromont, Sherbrooke, Trois-Rivières, etc. Il y a deux semaines, on était à Saint-Jérôme ; le 14 février, on était à Montréal. Et à Montréal, la demande est extrêmement élevée. La preuve, pour l’événement du 24 mars prochain à Vaudreuil-Dorion, il y a pas mal de gens de Montréal qui se sont inscrits. C’est une activité qui attire les gens d’un peu partout quand même », révèle Mélanie Trudel dans une entrevue téléphonique.

Des timides, aux entremetteurs brise-glace

Crédit: Facebook Célibataires Québec

Concrètement, ce sont des « soirées » qui ne dérogent pas à la tradition de l’animation, des bouchées et services de bar qu’on connaît. Mais la particularité de ces rencontres organisées par Célibataires Québec, est que tout est fait en sorte pour que la majorité des célibataires qui viennent ne soient pas déçus. Car, même pour les timides, l’équipe d’entremetteurs de Mélanie est sur place pour vous faire virer au ‘’coin speed dating’’ si vous le voulez-bien.

« Par exemple, vous voyez un homme qui vous plaît et que vous vous sentez gêné d’aller le voir, l’entremetteur sera complice pour aller à la rencontre de cette personne et lui suggérer d’aller au Speed Dating* avec vous. La personne est libre de dire oui ou de dire non. Nous, on sert seulement d’entremetteur brise-glace. On est sur place pour aider les gens. C’est quand même une soirée où tous les célibataires sont conviés ; mais ils arrivent seul pour la majorité », explique-t-elle.

Mélanie Trudel, fondatrice de GoSeeYou. Crédit: Cynthia Bouchard.

Pour Mme Trudel, ce n’est pas forcément l’argent qui compte. Mais le fait de pouvoir créer des liens, permettre à des gens de trouver ou retrouver l’amour, rencontrer l’âme sœur est une « gratification » pour celle qui a décidé de lâcher son poste de représentante commerciale d’une importante compagnie de télécom. « Je ne le fais pas pour être riche, mais c’est une question de passion. J’étais représentante commerciale pendant 16 ans pour une compagnie de télécom. J’avais d’excellente condition de travail, mais j’ai décidé de quitter tout ça, il y a un an, pour me donner à 100% dans mon entreprise, me concentrer sur ma passion qu’est de tenter de créer l’amour autour », se justifie Mélanie, 37 ans et mère d’un petit garçon de neuf ans.

GoSeeYou, des chiffres qui parlent…

En quittant sa zone de confort pour se lancer dans l’entrepreneuriat, la jeune dame nous révèle : « Je savais que j’allais gagner moins, que j’allais devoir travailler deux fois plus ». Et pourtant, elle ne s’arrêtera pas là. Le 14 février 2018, elle a lancé une nouvelle application mobile de rencontre. Dénommée GoSeeYou, l’application a enregistré 8300 personnes en deux semaines seulement, dont 49.3% de femmes. Un chiffre qui fait la différence sur le marché selon Mélanie: « Ce qui est intéressant, c’est que contrairement à tous les autres sites de rencontre, on a presque l’égalité homme-femme. Sur la majorité des sites de rencontre, le plus souvent, il y a beaucoup d’hommes que de femmes. Dans notre cas, on est à 49.3% de femme ».

Lire aussi : Les dessous du salon de l’amour et de la séduction

La cerise sur le gâteau, c’est le « Blind Date » : la nouvelle trouvaille de Mélanie. « On permet à deux personnes qui ne se connaissent pas de se rencontrer chez un de nos partenaires restaurateurs. C’est quand même innovant », dit Mme Trudel, ajoutant qu’elle ne pense pas avoir de compétiteur dans son domaine, car le risque financier demeure conséquent pour y demeurer : « Certains ont tenté de créer des sortes d’événements de rencontre, ça n’a pas marché parce que les célibataires ne réservent pas à l’avance. Ils attendent à la toute dernière minute pour réserver. C’est un risque financier qu’il faut prendre à chaque fois ».

Le « Blind Date », des célibataires…

Paniers d’été à l’épicerie pour les 50 ans et plus. Crédit: Célibataires Québec/Facebook

Mais Derrière « GoSeeYou » et ces « Soirées pour Célibataires actifs – sportifs » rassemblant des gens aux mêmes intérêts [pour la bonne santé, la bonne bouffe, le sport], Mélanie Trudel vise aussi un projet humaniste : celui de voir des couples se créer. « Oui, évidemment ! Il y a un couple qui m’a écrit récemment pour me dire qu’ils attendent un bébé. La dame est rendue à 12 semaines de grossesse. On organise parfois des paniers d’été à l’épicerie. Parfois ça va être pour les 25-40 ans, parfois ça va être plus. Lors du dernier panier d’été que j’ai fait pour les 50-ans et plus, il y a une dame qui est venue me voir en me disant que sa fille était en instance de se marier et qu’elle avait rencontré son amoureux dans un IGA, lors d’un panier d’été », se réjouit-elle.

Toutefois, Mélanie Trudel avoue que tout n’est pas rose, malgré ses efforts pour permettre de ‘’parfaite’’ rencontre : « (..) Mais aussi, je ne vous cache pas que certains sont souvent déçus d’avoir rencontré des gens dont ils ne voulaient pas. En général, tous les intérêts communs étaient là, mais au niveau de la personnalité, on ne peut rien y faire ».

  • Speed dating: [Ce sont des tables ou des gens seront invités à se rendre, pour être en tête à tête, deux par deux. Et on a des questions brise-glace qui pourront être posées pour apprendre à se connaître davantage.]

Crédit photo:
Photo libre de droit

Baba Idriss Fofana est Journaliste depuis 2010 et Blogueur depuis 2012 sur la plateforme de Radio France International – Mondoblog – où il anime notamment des chroniques politiques et faits de société. Ayant également fait des études de Marketing et de Management, il a occupé dans différents pays les fonctions d’Assistant en communication politique et Responsable des communications.

Lire la suite
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sports

En plein match, la chaussure Nike d’un basketteur américain explose…

Publié

le

L’action de Nike, le géant des vêtements et équipements de sport, a chuté ce jeudi après qu’un joueur de basket s’est blessé à cause d’un dysfonctionnement de sa chaussure Nike pendant un match avec son équipe universitaire.

Zion Williamson, de l’équipe de l’université de Duke, qui devrait être le premier choix de la sélection de la NBA cette année, s’est blessé au genou droit lorsque sa basket Nike 2.5 PE a explosé au bout de seulement 33 secondes de match contre l’équipe de Caroline du Nord.

Les basketteurs de l’université de Duke portent des baskets Nike depuis 1993. Le calendrier de reprise de Zion Williamson est obscur, de même que les conséquences de sa blessure sur les résultats de son équipe des Blue Devils, qui figure en tête du classement cette saison.

Source : Business Insider

À lire aussi :

Les nouvelles chaussures de Nike s’auto-lacent

Les Converses de Géraldine

Lire la suite

Style de vie

Montréal : Plus d’aménagements aux bords des eaux d’ici 2021

Publié

le

Absorbé par notre vie de quartier, on a tendance à oublier qu’on habite une île, et qu’à tout moment on peut tromper ses pieds dans le fleuve ou un lac. Du moins quand il fait agréable. Par ailleurs, malheureusement beaucoup de rivages sont inaccessibles au public ou impraticables. Ce qui laisse peu de choix aux habitants des quartiers avoisinant.

Un nouveau projet de la Ville participera à multiplier les infrastructures qui permettront aux Montréalais d’accéder aux points d’eau partout dans la métropole.

Cette initiative fait partie du Programme Plan de l’Eau et le Programme de réfection et de verdissement des parcs locaux. Ces deux derniers ont été lancés ce jeudi, 21 février, par la Ville. Ils visent à améliorer la qualité de vie des citoyens et à protéger l’environnement.

« Nous voulons retisser les liens entre la population et les berges de l’île, en augmentant le nombre d’accès publics aux berges du fleuve et de la rivière des Prairies », a expliqué la mairesse Valérie Plante.

Plus de quais, pontons, passerelles…, pour favoriser l’accès à l’eau

Les 19 arrondissement de Montréal seront dotés de 57 M $ sur 3 ans (2019-2021) et d’une enveloppe annuelle partagée de 19 M$ afin de rénover l’infrastructure existante ou de créer de nouveaux aménagements dans les parcs et les berges.

« Ces investissements pourront être attribués notamment pour la réalisation de travaux d’accessibilité universelle, de chalet de parcs ou pour la réalisation d’aménagements favorisant le plein air. De plus, les arrondissements pourront utiliser ce programme pour faire l’acquisition d’espaces verts à des fins de parcs afin de bonifier l’offre des parcs de quartier. » Luc Ferrandez, responsable des grands parcs, des espaces verts et des grands projets.

Lire aussi : Une nouvelle œuvre luminocinétique proche de la station Jean-Drapeau

Lire la suite

Style de vie

Meilleurs sommeliers du monde 2019 : Deux Québécois dans la course

Publié

le

La 16e édition du Concours A.S.I. du Meilleur Sommelier du Monde 2019 se tiendra du 10 au 15 mars prochain à Anvers en Belgique. Le Québec sera représenté par deux figures qui ont déjà honoré la province par leurs distinctions à l’échelle nationale et continentale.

Des sommeliers professionnels provenant de 65 pays s’affronteront dans cette compétition. Fondé à Reims en 1969 et organisé par l’Association de la Sommellerie Internationale, le concours a lieu tous les trois ans.

Selon l’Association canadienne des sommeliers professionnels, la compétition exige beaucoup d’entraînements et de compétences dans la sommellerie et aussi dans d’autres domaines connexes.

Les Québécois Carl Villeneuve-Lepage et Pier-Alexis Soulière, devront s’exercer sur l’art du vin et cultiver leurs connaissances sur les eaux minérales, spiritueux, bières, thés, cafés, cigares et chocolats.

Les deux candidats ont déjà rayonné dans des compétitions de haut niveau. M. Lepage avait remporté en 2014, le concours du Meilleur Sommelier du Québec, et en 2017 le concours du Meilleur Sommelier du Canada. De son côté, M. Soulière a été couronné Meilleur Sommelier des Amériques en 2018.

À savoir :

  • Cette année, l’Association de la Sommellerie Internationale célèbre son 50ème anniversaire.
  • La compétition sera filmée en direct et la finale diffusée en streaming.

Lire aussi : Meilleurs bars au Canada en 2018

Lire la suite

en-avant