Suivez-nous

Style de vie

Soirées célibataires : ces méthodes de rencontres qui tapent dans l’oeil

Publié

le

Photo libre de droit

Au Québec, plus de 40% de personnes seraient célibataires. Une clientèle « assez élevée » pour des entreprises qui ont décidé de faire affaire dans le milieu des rencontres amoureuses. À l’image de Célibataire Québec, qui essaye d’apporter une innovation dans les vieilles méthodes de rencontres, [des moyens si particuliers de « brise-glace »], a ‘’pignon sur rue’’ dans la province. Si vous êtes tentés par l’inconnu, blasés des rencontres virtuelles qui n’aboutissent pas, accrochez-vous.

En attendant, la prochaine « Soirée pour Célibataires actifs – sportifs » le 24 mars à Vaudreuil-Dorion, la fondatrice du site celibatairequebec.com s’est confiée au Magazine Avant-Première MTL. « Nos événements existent depuis novembre 2014. Il y a plus de 6000 célibataires qui ont participé à nos activités depuis le début. On tient des activités partout au Québec, dont Bromont, Sherbrooke, Trois-Rivières, etc. Il y a deux semaines, on était à Saint-Jérôme ; le 14 février, on était à Montréal. Et à Montréal, la demande est extrêmement élevée. La preuve, pour l’événement du 24 mars prochain à Vaudreuil-Dorion, il y a pas mal de gens de Montréal qui se sont inscrits. C’est une activité qui attire les gens d’un peu partout quand même », révèle Mélanie Trudel dans une entrevue téléphonique.

Des timides, aux entremetteurs brise-glace

Crédit: Facebook Célibataires Québec

Concrètement, ce sont des « soirées » qui ne dérogent pas à la tradition de l’animation, des bouchées et services de bar qu’on connaît. Mais la particularité de ces rencontres organisées par Célibataires Québec, est que tout est fait en sorte pour que la majorité des célibataires qui viennent ne soient pas déçus. Car, même pour les timides, l’équipe d’entremetteurs de Mélanie est sur place pour vous faire virer au ‘’coin speed dating’’ si vous le voulez-bien.

« Par exemple, vous voyez un homme qui vous plaît et que vous vous sentez gêné d’aller le voir, l’entremetteur sera complice pour aller à la rencontre de cette personne et lui suggérer d’aller au Speed Dating* avec vous. La personne est libre de dire oui ou de dire non. Nous, on sert seulement d’entremetteur brise-glace. On est sur place pour aider les gens. C’est quand même une soirée où tous les célibataires sont conviés ; mais ils arrivent seul pour la majorité », explique-t-elle.

Mélanie Trudel, fondatrice de GoSeeYou. Crédit: Cynthia Bouchard.

Pour Mme Trudel, ce n’est pas forcément l’argent qui compte. Mais le fait de pouvoir créer des liens, permettre à des gens de trouver ou retrouver l’amour, rencontrer l’âme sœur est une « gratification » pour celle qui a décidé de lâcher son poste de représentante commerciale d’une importante compagnie de télécom. « Je ne le fais pas pour être riche, mais c’est une question de passion. J’étais représentante commerciale pendant 16 ans pour une compagnie de télécom. J’avais d’excellente condition de travail, mais j’ai décidé de quitter tout ça, il y a un an, pour me donner à 100% dans mon entreprise, me concentrer sur ma passion qu’est de tenter de créer l’amour autour », se justifie Mélanie, 37 ans et mère d’un petit garçon de neuf ans.

GoSeeYou, des chiffres qui parlent…

En quittant sa zone de confort pour se lancer dans l’entrepreneuriat, la jeune dame nous révèle : « Je savais que j’allais gagner moins, que j’allais devoir travailler deux fois plus ». Et pourtant, elle ne s’arrêtera pas là. Le 14 février 2018, elle a lancé une nouvelle application mobile de rencontre. Dénommée GoSeeYou, l’application a enregistré 8300 personnes en deux semaines seulement, dont 49.3% de femmes. Un chiffre qui fait la différence sur le marché selon Mélanie: « Ce qui est intéressant, c’est que contrairement à tous les autres sites de rencontre, on a presque l’égalité homme-femme. Sur la majorité des sites de rencontre, le plus souvent, il y a beaucoup d’hommes que de femmes. Dans notre cas, on est à 49.3% de femme ».

La cerise sur le gâteau, c’est le « Blind Date » : la nouvelle trouvaille de Mélanie. « On permet à deux personnes qui ne se connaissent pas de se rencontrer chez un de nos partenaires restaurateurs. C’est quand même innovant », dit Mme Trudel, ajoutant qu’elle ne pense pas avoir de compétiteur dans son domaine, car le risque financier demeure conséquent pour y demeurer : « Certains ont tenté de créer des sortes d’événements de rencontre, ça n’a pas marché parce que les célibataires ne réservent pas à l’avance. Ils attendent à la toute dernière minute pour réserver. C’est un risque financier qu’il faut prendre à chaque fois ».

Le « Blind Date », des couples se forment

Paniers d’été à l’épicerie pour les 50 ans et plus. Crédit: Célibataires Québec/Facebook

Mais Derrière « GoSeeYou » et ces « Soirées pour Célibataires actifs – sportifs » rassemblant des gens aux mêmes intérêts [pour la bonne santé, la bonne bouffe, le sport], Mélanie Trudel vise aussi un projet humaniste : celui de voir des couples se créer. « Oui, évidemment ! Il y a un couple qui m’a écrit récemment pour me dire qu’ils attendent un bébé. La dame est rendue à 12 semaines de grossesse. On organise parfois des paniers d’été à l’épicerie. Parfois ça va être pour les 25-40 ans, parfois ça va être plus. Lors du dernier panier d’été que j’ai fait pour les 50-ans et plus, il y a une dame qui est venue me voir en me disant que sa fille était en instance de se marier et qu’elle avait rencontré son amoureux dans un IGA, lors d’un panier d’été », se réjouit-elle.

Toutefois, Mélanie Trudel avoue que tout n’est pas rose, malgré ses efforts pour permettre de ‘’parfaite’’ rencontre : « (..) Mais aussi, je ne vous cache pas que certains sont souvent déçus d’avoir rencontré des gens dont ils ne voulaient pas. En général, tous les intérêts communs étaient là, mais au niveau de la personnalité, on ne peut rien y faire ».

  • Speed dating: [Ce sont des tables ou des gens seront invités à se rendre, pour être en tête à tête, deux par deux. Et on a des questions brise-glace qui pourront être posées pour apprendre à se connaître davantage.]

Crédit photo:
Photo libre de droit

Baba Idriss Fofana est Journaliste depuis 2010 et Blogueur depuis 2012 sur la plateforme de Radio France International – Mondoblog – où il anime notamment des chroniques politiques et faits de société. Ayant également fait des études de Marketing et de Management, il a occupé dans différents pays les fonctions d’Assistant en communication politique et Responsable des communications.

Lire la suite
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Style de vie

Ces beautés qui intriguent Instagram

Publié

le

Les canons changent. C’est le cas de le dire quand on voit les visages et les corps des modèles qui font jaser la toile. Les connaissez-vous ? Voici leurs derniers clichés sur Instagram.

Carissa Pinkston

Sa beauté a attiré les tabloïds au défilé Printemsp-Été 2018 de Mark Jacobs, lors de la New York Fashion Week.

Mekhi Alante Lucky

Mekhi Alante Lucky, le fameux délinquant qui s’est converti en modèle.

Ralph Souffrant

Le mannequin a été révélé par Kanye West.

View this post on Instagram

😄

A post shared by Ralph Souffrant (@souffrantnyc) on

Quis Crawford

Atteint du vitiligo, Quis Crawford un autre modèle qui bouscule les codes de la beauté.

View this post on Instagram

Fendi Feng Shui for @crfashionbook 👘

A post shared by Quis👑 (@quis_crawford) on

Connie Chiu

D’origine chinoise et premier mannequin albinos, Connie Chiu fait encore tourner les têtes.

Un des posts les plus viraux de Shaun Ross sur Instagram

Lire la suite

Style de vie

Montréal-Nord : Un nouveau projet patrimonial

Publié

le

Montréal-Nord s’est lancé dans un nouveau projet à caractère patrimonial et touristique. C’est un programme qui a pour but de souligner la richesse historique de l’arrondissement. Mme Christine Black, et ses collègues Mme Chantal Rossi, M. Abdelhaq Sari et M. Jean-Marc Poirier ont annoncé la nouvelle aujourd’hui, 18 septembre.

La mairesse de l’arrondissement, Christine Black, témoigne qu’elle a été interpellée, depuis son arrivée, par la richesse historique de Montréal-Nord.

Selon Mme Black, le programme « permettra de mettre en lumière des sites parfois connus, parfois méconnus du grand public. »

La mise en valeur du patrimoine de Montréal-Nord

Dans le cadre de cette initiative l’arrondissement a mis en place un programme de mise en valeur de son histoire.

L’arrondissement rappelle qu’un projet pareil a été entamé en 2015, à l’occasion du centenaire de Montréal-Nord.

La Société d’histoire et de généalogie de Montréal-Nord (SHGMN) avait créé un circuit historique d’une vingtaine de maisons patrimoniales. Pour ce faire, l’organisme a planté des plaques d’identification devant chaque demeure. Forte de cette expérience, la SHGMN participera au nouveau programme historique.

« Nous espérons par ces actions aider les citoyens à renforcer leur sentiment d’appartenance, et aussi créer un intérêt patrimonial et touristique pour Montréal-Nord. » M. Jean-Paul Guiard, président de la SHGMN.

Identification de plus de sites et de lieux de mémoire

Il s’agit d’un parcours urbain qui mettra en valeur les faits et les espaces qui ont marqué Montréal-Nord.

L’arrondissement installera des panneaux d’interprétation historique sur des lieux d’intérêt historique ou patrimonial. Les citoyens et les visiteurs pourront y découvrir les événements significatifs des lieux.

Au cours de la première année, le programme débutera par l’installation de trois panneaux. Par la suite, l’arrondissement prévoit de mettre en place cinq panneaux à chaque année.

Lire aussi : Québec, le Musée de la civilisation enregistre plus de 250 000 visiteurs pour l’été 2018

Lire la suite

Style de vie

Montréal, sorties gourmandes de l’automne

Publié

le

Montréal a toujours la bouche pleine. Et puis, l’automne c’est le temps de faire le ménage dans son garde-manger et ses habitudes culinaires aussi. Tant qu’on y est.

Dans cette sélection de sorties réservée au plaisir gustatif, vous découvrirez des incontournables montréalais. Mais pas que ! De nouveaux événements se sont ajoutés au calendrier fou de la métropole, à ne pas rater.

Festival YUL EAT

C’est un événement qui revient pour la cinquième fois consécutive au Quartier des spectacles. Il a déjà commencé et reste jusqu’au 16 septembre. Son parcours gourmand vous permettra de découvrir les grands chefs montréalais. D’autres activités et ateliers vous y attendent pour chiller en faisant plaisir à son palais.

Pour plus de détails allez ICI

Les Olympiques d’Art Latte

On sent déjà l’odeur enivrante du bon café. Car il y aura des professionnels qui s’affronteront pour gagner les 1ières Olympiques d’Art Latte à Montréal. L’événement est gratuit et réserve des cadeaux pour les premiers qui s’inscriront via l’application.

Ça se passe le 30 septembre au Riverside St henri de 12 à 20h. Des kiosques sur le thème et d’autres food trucks seront sur place.

Pour plus de détails allez ICI

La semaine des restaurants du Golden Montréal

La 22e édition se déroulera du 17 au 23 septembre. L’événement des fins épicuriens met l’accent sur les huit restaurants suivants : Gustave Restaurant, Ibérica, Le XVI XVI, Le Beaux-Arts Restaurant, Les Enfants Terribles PVM, Les Enfants Terribles MCD, SLK RD et Soubois.

Pour réserver ICI

Le Festival Végane de Montréal

L’événement fête son cinquième anniversaire en grande pompe. Pourquoi? Parce qu’il se tiendra désormais dans le Palais des congrès de Montréal. Le festival aura lieu du 20 au 21 octobre. Il sera gratuit et honorera Jean-Philippe Cyr de La cuisine de Jean-Philippe.

Pour consulter la programmation voire ICI

Lire aussi : De Miró aux sciences naturelles : Québec reçoit des expositions exceptionnelles en 2019

Lire la suite

en-avant