Suivez-nous

Style de vie

Soirées célibataires : ces méthodes de rencontres qui tapent dans l’oeil

Baba-Idriss FOFANA

Publié

le

Photo libre de droit

Au Québec, plus de 40% de personnes seraient célibataires. Une clientèle « assez élevée » pour des entreprises qui ont décidé de faire affaire dans le milieu des rencontres amoureuses. À l’image de Célibataire Québec, qui essaye d’apporter une innovation dans les vieilles méthodes de rencontres, [des moyens si particuliers de « brise-glace »], a ‘’pignon sur rue’’ dans la province. Si vous êtes tentés par l’inconnu, blasés des rencontres virtuelles qui n’aboutissent pas, accrochez-vous.

En attendant, la prochaine « Soirée pour Célibataires actifs – sportifs » le 24 mars à Vaudreuil-Dorion, la fondatrice du site celibatairequebec.com s’est confiée au Magazine Avant-Première MTL. « Nos événements existent depuis novembre 2014. Il y a plus de 6000 célibataires qui ont participé à nos activités depuis le début. On tient des activités partout au Québec, dont Bromont, Sherbrooke, Trois-Rivières, etc. Il y a deux semaines, on était à Saint-Jérôme ; le 14 février, on était à Montréal. Et à Montréal, la demande est extrêmement élevée. La preuve, pour l’événement du 24 mars prochain à Vaudreuil-Dorion, il y a pas mal de gens de Montréal qui se sont inscrits. C’est une activité qui attire les gens d’un peu partout quand même », révèle Mélanie Trudel dans une entrevue téléphonique.

Des timides, aux entremetteurs brise-glace

Crédit: Facebook Célibataires Québec

Concrètement, ce sont des « soirées » qui ne dérogent pas à la tradition de l’animation, des bouchées et services de bar qu’on connaît. Mais la particularité de ces rencontres organisées par Célibataires Québec, est que tout est fait en sorte pour que la majorité des célibataires qui viennent ne soient pas déçus. Car, même pour les timides, l’équipe d’entremetteurs de Mélanie est sur place pour vous faire virer au ‘’coin speed dating’’ si vous le voulez-bien.

« Par exemple, vous voyez un homme qui vous plaît et que vous vous sentez gêné d’aller le voir, l’entremetteur sera complice pour aller à la rencontre de cette personne et lui suggérer d’aller au Speed Dating* avec vous. La personne est libre de dire oui ou de dire non. Nous, on sert seulement d’entremetteur brise-glace. On est sur place pour aider les gens. C’est quand même une soirée où tous les célibataires sont conviés ; mais ils arrivent seul pour la majorité », explique-t-elle.

Mélanie Trudel, fondatrice de GoSeeYou. Crédit: Cynthia Bouchard.

Pour Mme Trudel, ce n’est pas forcément l’argent qui compte. Mais le fait de pouvoir créer des liens, permettre à des gens de trouver ou retrouver l’amour, rencontrer l’âme sœur est une « gratification » pour celle qui a décidé de lâcher son poste de représentante commerciale d’une importante compagnie de télécom. « Je ne le fais pas pour être riche, mais c’est une question de passion. J’étais représentante commerciale pendant 16 ans pour une compagnie de télécom. J’avais d’excellente condition de travail, mais j’ai décidé de quitter tout ça, il y a un an, pour me donner à 100% dans mon entreprise, me concentrer sur ma passion qu’est de tenter de créer l’amour autour », se justifie Mélanie, 37 ans et mère d’un petit garçon de neuf ans.

GoSeeYou, des chiffres qui parlent…

En quittant sa zone de confort pour se lancer dans l’entrepreneuriat, la jeune dame nous révèle : « Je savais que j’allais gagner moins, que j’allais devoir travailler deux fois plus ». Et pourtant, elle ne s’arrêtera pas là. Le 14 février 2018, elle a lancé une nouvelle application mobile de rencontre. Dénommée GoSeeYou, l’application a enregistré 8300 personnes en deux semaines seulement, dont 49.3% de femmes. Un chiffre qui fait la différence sur le marché selon Mélanie: « Ce qui est intéressant, c’est que contrairement à tous les autres sites de rencontre, on a presque l’égalité homme-femme. Sur la majorité des sites de rencontre, le plus souvent, il y a beaucoup d’hommes que de femmes. Dans notre cas, on est à 49.3% de femme ».

Lire aussi : Les dessous du salon de l’amour et de la séduction

La cerise sur le gâteau, c’est le « Blind Date » : la nouvelle trouvaille de Mélanie. « On permet à deux personnes qui ne se connaissent pas de se rencontrer chez un de nos partenaires restaurateurs. C’est quand même innovant », dit Mme Trudel, ajoutant qu’elle ne pense pas avoir de compétiteur dans son domaine, car le risque financier demeure conséquent pour y demeurer : « Certains ont tenté de créer des sortes d’événements de rencontre, ça n’a pas marché parce que les célibataires ne réservent pas à l’avance. Ils attendent à la toute dernière minute pour réserver. C’est un risque financier qu’il faut prendre à chaque fois ».

Le « Blind Date », des célibataires…

Paniers d’été à l’épicerie pour les 50 ans et plus. Crédit: Célibataires Québec/Facebook

Mais Derrière « GoSeeYou » et ces « Soirées pour Célibataires actifs – sportifs » rassemblant des gens aux mêmes intérêts [pour la bonne santé, la bonne bouffe, le sport], Mélanie Trudel vise aussi un projet humaniste : celui de voir des couples se créer. « Oui, évidemment ! Il y a un couple qui m’a écrit récemment pour me dire qu’ils attendent un bébé. La dame est rendue à 12 semaines de grossesse. On organise parfois des paniers d’été à l’épicerie. Parfois ça va être pour les 25-40 ans, parfois ça va être plus. Lors du dernier panier d’été que j’ai fait pour les 50-ans et plus, il y a une dame qui est venue me voir en me disant que sa fille était en instance de se marier et qu’elle avait rencontré son amoureux dans un IGA, lors d’un panier d’été », se réjouit-elle.

Toutefois, Mélanie Trudel avoue que tout n’est pas rose, malgré ses efforts pour permettre de ‘’parfaite’’ rencontre : « (..) Mais aussi, je ne vous cache pas que certains sont souvent déçus d’avoir rencontré des gens dont ils ne voulaient pas. En général, tous les intérêts communs étaient là, mais au niveau de la personnalité, on ne peut rien y faire ».

  • Speed dating: [Ce sont des tables ou des gens seront invités à se rendre, pour être en tête à tête, deux par deux. Et on a des questions brise-glace qui pourront être posées pour apprendre à se connaître davantage.]

Crédit photo:
Photo libre de droit

Baba Idriss Fofana est Journaliste depuis 2010 et Blogueur depuis 2012 sur la plateforme de Radio France International – Mondoblog – où il anime notamment des chroniques politiques et faits de société. Ayant également fait des études de Marketing et de Management, il a occupé dans différents pays les fonctions d’Assistant en communication politique et Responsable des communications.

Lire la suite
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Style de vie

Montréal : Les endroits coups de cœur 2019 en photos

Avatar

Publié

le

Montréal célèbrera le mois prochain la richesse de son patrimoine paysager. À cette occasion les arrondissements ont choisi leurs lieux coup de coeur afin de mettre en valeur les qualités naturelles et urbaines de la métropole.

À l’occasion de la Journée internationale des monuments et des sites de l’UNESCO, la Ville de Montréal et Héritage Montréal organisent l’Opération patrimoine Montréal (OPM) 2019.

Cet événement annuel fait la promotion du patrimoine montréalais en célébrant l’architecture, les paysages, l’archéologie, les savoir-faire qui font partie du patrimoine matériel ou immatériel de la métropole.

Dans le cadre de ces festivités printanières, la journée Patrimoine en fête aura lieu le samedi 25 mai, de 13 h à 21 h, au pavillon d’accueil du Parcours Gouin dans l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville.

Les Montréalais auront l’occasion de découvrir à travers des visites, ateliers et conférences, l’influence du contexte naturel et paysager sur le développement urbain de cette partie du territoire montréalais, située en bordure de la rivière des Prairies. Le pavillon a été choisi le lieu coup de cœur de l’année 2018 dans le cadre de l’OPM.

Les lieux coup de coeur

Cette année, les arrondissements ont sélectionné les espaces publics qui rentreront en compétition.

Les Montréalais peuvent désormais choisir parmi ces espaces, le lieu coup de cœur de l’année 2019.

Les espaces en lice sont les suivants :

Belvédère Kondiaronk (arrondissement de Ville-Marie)

Le chalet Kondiaronk

Place de la Gare-Jean-Talon (arrondissement de Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension)

Le parvis de la Gare Jean-Talon

Parc de l’Hôtel-de-Ville (Ville de Baie-d’Urfé)

Parc de l’Hôtel de Ville de Baie-d’Urfé

Parc Lahaie (arrondissement du Plateau-Mont-Royal)

Parc Lahaie

Parc Marie-Claire-Kirkland-Casgrain (arrondissement de LaSalle)

Parc Marie-Claire-Kirkland-Casgrain

Parc Molson (arrondissement de Rosemont-La Petite-Patrie)

Parc Molson

Parc René-Lévesque (arrondissement de Lachine)

Parc René-Lévesque

Parc Wilfrid-Bastien et maison Joseph-Gagnon (arrondissement de Saint-Léonard)

Étang du Parc Wilfrid-Bastien

D’autres concours sont organisés afin de souligner les lieux, projets, personnes et organismes qui contribuent à la richesse et à la diversité de l’identité montréalaise.

Pour voter ICI

Lire aussi : Découvrez en photos les plus beaux bâtiments du Québec en 2019

Lire la suite

Style de vie

Ces timbres vous mettront l’eau à la bouche

Avatar

Publié

le

Postes Canada a lancé des timbres qui célèbrent la richesse culinaire du pays. La collection est thématisée « Desserts du Canada ».

La nouvelle collection de timbres de Postes Canada met en valeur plusieurs spécialités régionales. Les petites gourmandises ont été créés par l’artiste Mary Ellen Johnson.

Les cinq timbres illustrent les desserts suivants :

  • La tarte au sucre, qui tire son origine d’Europe et a été adoptée par les colons de la Nouvelle-France, est un grand classique au Québec;
  • La tartelette au beurre, dont l’une des premières recettes paraît au début du XXe siècle dans un livre de cuisine publié à Barrie, en Ontario, est maintenant le thème d’itinéraires touristiques et de concours de pâtisseries dans la province;
  • La tarte aux baies de Saskatoon est garnie des baies régionales qui faisaient partie intégrante de l’alimentation des Autochtones et des premiers colons. Ces baies (misâskwatômina en cri) ont inspiré le choix du nom de cette ville des Prairies;
  • La barre Nanaimo, garnie d’une onctueuse crème pâtissière et d’irrésistibles couches de chocolat, est apparue pour la première fois dans des livres de recettes de la région de Nanaimo (C.-B.) au milieu du XXe siècle;
  • Le pouding aux bleuets fait la part belle à ce petit fruit offert en abondance par dame Nature. Il s’agit d’un savoureux mélange de bleuets et de pâte qui provient des Maritimes.

La collection compte d’autres articles, soit, un bloc-feuillet et un pli Premier Jour officiel du bloc-feuillet, oblitérés à Nanaimo et à Saskatoon, villes d’origine de deux des célèbres desserts.

Lire aussi : Top 10 des prénoms les plus populaires au Québec

Lire la suite

Style de vie

Des araignées géantes débarquent à Montréal

Avatar

Publié

le

Le Centre des sciences de Montréal accueille l’exposition interactive: Les Araignées – De la peur à la fascination, du 18 avril au 2 septembre. Pour la première fois dans son histoire, des spécimens vivants seront présentés au grand public.

Saviez-vous que certaines araignées dansent de manière élaborée? Qu’elles fabriquent des pièges d’une complexité et d’une diversité étonnante pour capturer leurs proies?

Voilà quelques-uns des faits remarquables que les visiteurs de tous âges pourront découvrir cet été au Centre des sciences. Après un passage à Toronto, cette exposition en provenance d’Australie contribuera à démystifier les araignées de façon ludique et amusante.

Une exposition avec l’interactivité comme toile de fond

De l’énorme mygale Goliath en passant par l’étonnante araignée-gladiateur, le public pourra observer 15 espèces d’araignées vivantes ainsi que plus de 250 spécimens naturalisés de partout dans le monde.

De plus, l’exposition offre de nombreuses stations interactives incluant de la réalité augmentée, une compétition de danse nuptiale ainsi qu’un jeu quiz conçu spécialement par notre équipe.

Lire aussi : Montréal : Vous pouvez essayer les e-trottinettes gratuitement au centre-ville la semaine prochaine

Lire la suite
Publicité

Nous suivre sur Facebook

en-avant