Suivez-nous

Actualités

Classement RSF 2018 : la position peu enviable du Canada et du G7

Publié

le

Photo libre de droit

Le dernier classement de Reporter Sans Frontière (RSF) est disponible depuis le 25 avril. Dans cette édition 2018, l’Organisation non gouvernementale internationale note, dans une analyse, un « accroissement des sentiments haineux à l’encontre des journalistes », une certaine « hostilité revendiquée envers les médias » et le recule de la liberté de la presse dans le monde en général.

Dans ce classement, certains pays ont conservé leur rang de premier et de dernier, à savoir la Norvège et la Corée du Nord. En revanche, le Canada a fait mieux qu’en 2017. De la 22è place, le pays est classé 18è en 2018. Pendant ce temps, les États-Unis de Donald Trump ont « dégringolé » pour être à la 45è position en 2018 en perdant deux places, l’Allemagne de Merkel occupe la 15è place, la France de Macron fait une remontée à la 33è position, le Royaume-uni de May (40è), l’Italie de Gentiloni (46è) et le Japon de Abe ferme la marche à la 67è place pour le compte des pays du G7.

Ce tableau peu reluisant démontre à quel point ces pays réputés d’être les plus grandes puissances économiques du monde ont encore du chemin à faire en matière de liberté de la presse et de protection des sources journalistiques. Aucun d’entre eux ne figure ni dans le top 7, ni dans le top 10 du classement mondial 2018 de RSF. Même si le Canada fait mieux que la plupart de ces pays, l’Allemagne reste en tête des sept grands. Les deux pays se retrouvent donc dans le top 20.

Un G7 qui ne donne pas l’exemple !

D’ailleurs, RSF Canada parle d’« une situation toujours inquiétante, malgré des efforts récents pour améliorer la situation ». « Le Premier ministre Justin Trudeau a beau se présenter comme un farouche défenseur d’une ‘’presse libre’’, ses deux premières années au pouvoir ont été très décevantes sur ce plan », peut-on lire sur la page d’accueil du site de RSF Canada, faisant allusion au nouveau rang du Canada.

La représentation canadienne de RSF dénonce, par ailleurs, le cas d’un journaliste de Vice Media qui fait toujours face à une décision de justice l’obligeant à remettre à la gendarmerie royale l’intégralité de ses communications avec une de ses sources et d’un autre journaliste travaillant pour TheIndependent.ca, visé par des accusations civiles et pénales pour avoir couvert des manifestations dénonçant un projet hydroélectrique.

De plus, au dire de RSF Canada, la fermeture de plus de 40 journaux indépendants aurait porté une atteinte grave à la pluralité des médias dans ce pays. « Le controversé projet de loi anti-terroriste C-51 se révèle nuisible pour la liberté d’expression sur Internet, sous couvert de sécurité nationale », critique l’ONG sur son site Internet.

Ci-dessous le classement général publié par RSF :

1 – Norvège
2 – Suède
3 – Pays-Bas
4 – Finlande
5 – Suisse
6 – Jamaïque
7 – Belgique
8 – Nouvelle-Zélande
9 – Danemark
10 – Costa Rica
11 – Autriche
12 – Estonie
13 – Islande
14 – Portugal
15 – Allemagne (G7)
16 – Irlande
17 – Luxembourg
18 – Canada (G7)
19 – Australie
20 – Uruguay
21 – Surinam
22 – Samoa
23 – Ghana
24 – Lettonie
25 – Chypre
26 – Namibie
27 – Slovaquie
28 – Afrique du Sud
29 – Cap-Vert
30 – Liechtenstein
31 – Espagne
32 – Slovénie
33 – France (G7)
34 – République Tchèque
35 – Organisation des États de la Caraïbe orientale
36 – Lituanie
37 – Andorre
38 – Chili
39 – Trinité-et-Tobago
40 – Royaume-Uni (G7)
41 – Burkina Faso
42 – Taïwan
43 – Corée du Sud
44 – Roumanie
45 – États-Unis (G7)
46 – Italie (G7)
47 – Belize
48 – Botswana
49 – Comores
50 – Sénégal
51 – Tonga
52 – Argentine
53 – Papouasie-Nouvelle-Guinée
54 – Madagascar
55 – Guyana
56 – Maurice
57 – Îles Fidji
58 – Pologne
59 – République Dominicaine
60 – Haïti
61 – Géorgie
62 – Bosnie-Herzégovine
63 – Niger
64 – Malawi
65 – Malte
66 – Salvador
67 – Japon (G7)
68 – Lesotho
69 – Croatie
70 – Hong Kong
71 – Mongolie
72 – Mauritanie
73 – Hongrie
74 – Grèce
75 – Albanie
76 – Serbie
77 – Chypre du nord
78 – Kosovo
79 – Sierra Leone
80 – Arménie
81 – Moldavie
82 – Côte d’Ivoire
83 – Guinée-Bissau
84 – Bénin
85 – Seychelles
86 – Togo
87 – Israël
88 – Pérou
89 – Liberia
90 – Nicaragua
91 – Panama
92 – Équateur
93 – Tanzanie
94 – Bhoutan
95 – Timor oriental
96 – Kenya
97 – Tunisie
98 – Kirghizistan
99 – Mozambique
100 – Liban
101 – Ukraine
102 – Brésil
103 – Monténégro
104 – Guinée
105 – Koweït
106 – Népal
107 – Paraguay
108 – Gabon
109 – Macédoine
110 – Bolivie
111 – Bulgarie
112 – République Centrafricaine
113 – Zambie
114 – Congo-Brazzaville
115 – Mali
116 – Guatemala
117 – Ouganda
118 – Afghanistan
119 – Nigeria
120 – Maldives
121 – Angola
122 – Gambie
123 – Tchad
124 – Indonésie
125 – Qatar
126 – Zimbabwe
127 – Oman
128 – Emirats Arabes Unis
129 – Cameroun
130 – Colombie
131 – Sri Lanka
132 – Jordanie
133 – Philippines
134 – Palestine
135 – Maroc / Sahara occidental
136 – Algérie
137 – Birmanie
138 – Inde
139 – Pakistan
140 – Thaïlande
141 – Honduras
142 – Cambodge
143 – Venezuela
144 – Soudan du Sud
145 – Malaisie
146 – Bangladesh
147 – Mexique
148 – Russie
149 – Tadjikistan
150 – Ethiopie
151 – Singapour
152 – Swaziland
153 – Brunei
154 – République démocratique du Congo
155 – Bélarus
156 – Rwanda
157 – Turquie
158 – Kazakhstan
159 – Burundi
160 – Irak
161 – Egypte
162 – Libye
163 – Azerbaïdjan
164 – Iran
165 – Ouzbékistan
166 – Bahreïn
167 – Yémen
168 – Somalie
169 – Arabie Saoudite
170 – Laos
171 – Guinée Équatoriale
172 – Cuba
173 – Djibouti
174 – Soudan
175 – Vietnam
176 – Chine
177 – Syrie
178 – Turkménistan
179 – Erythrée
180 – Corée du Nord
 
Consultez l’analyse de #RSF via https://bit.ly/2Ht4jyv

Crédit photo:
Photo libre de droit

Baba Idriss Fofana est Journaliste depuis 2010 et Blogueur depuis 2012 sur la plateforme de Radio France International – Mondoblog – où il anime notamment des chroniques politiques et faits de société. Ayant également fait des études de Marketing et de Management, il a occupé dans différents pays les fonctions d’Assistant en communication politique et Responsable des communications.

Lire la suite
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualités

Qui sont les 26 ministres du gouvernement Legault et les défis à relever au Québec ?

Publié

le

Après l’assermentation des 74 élus de la Coalition avenir Québec (CAQ), mardi, le 1er gouvernement du premier ministre François Legault a été dévoilé jeudi 18 octobre à l’Assemblée nationale du Québec. Composé de 26 ministres, le gouvernement Legault [avec beaucoup de nouveaux visages] se veut « paritaire, compétent et plus proche des Québécois ».

François Legault, chef de la Coalition avenir Québec (CAQ) est devenu officiellement le 32è premier ministre du Québec le 18 octobre 2018. Il a défait l’ex-premier ministre sortant, Philippe Couillard, le 1er octobre 2018. En dévoilant ce jeudi son conseil des ministres numéro 1, l’homme d’affaires devenu premier ministre a résumé les priorités de l’équipe gouvernementale en trois mots : éducation, économie et santé.

En ce qui concerne l’Économie, le nouveau gouvernement s’est engagé à remettre de l’argent dans le portefeuille des Québécois, en particulier dans celui des familles et dans celui des retraités à bas revenu. « Notre gouvernement va avoir une forte saveur économique. Nous avons notamment pris l’engagement de rehausser le niveau de richesse du Québec en augmentant les investissements privés et les exportations », a promis le premier ministre.

Ce qui compte [le plus] pour le gouvernement Legault

Au niveau de l’Éducation, M. Legault précise que son engagement le plus important sera de s’assurer que chaque enfant québécois pourra aller au bout de son potentiel. « Et cela passe, selon lui, par le dépistage précoce des enfants qui ont des difficultés d’apprentissage, par la création de la maternelle quatre ans, par l’ajout de professionnels dans les écoles, par l’appui aux enseignants, par la valorisation de leur profession et par la rénovation de nos écoles ».

Lire aussi : Les libéraux veulent maintenant défendre les intérêts des Québécois
Lire aussi : Le compte du nouveau premier ministre du Québec n’est pas authentifié

Pour ce qui est de la Santé, le premier ministre a rappelé que la mission de son gouvernement sera de faire en sorte que lorsqu’un Québécois est malade, il pourra voir un médecin ou une infirmière rapidement, sans devoir engorger les urgences. « Il va falloir aussi traiter nos aînés en perte d’autonomie avec toute la dignité qu’ils méritent, aider les parents d’enfants handicapés et mieux soutenir les proches aidants », a souligné François Legault.

« De nouveaux visages pour mener le Québec sur les chemins de la prospérité et de la fierté ».

En plus des trois grandes priorités, le successeur de Philippe Couillard à la tête du Québec a insisté sur sa préoccupation à l’égard des défis environnementaux. Il a dit avoir bien reçu le message des Québécois lors de la dernière campagne électorale et a reconnu qu’on devait en faire plus pour lutter contre les changements climatiques. Il s’est engagé à y travailler de façon pragmatique pour obtenir des résultats tangibles.

Le premier ministre a demandé à ses nouveaux ministres d’exercer leur mandat dans un esprit de proximité, d’humanité et d’ouverture. Il a déclaré vouloir gouverner en essayant d’obtenir l’adhésion du plus grand nombre de Québécois, mais sans reculer devant les groupes de pression ou à la première secousse venue.

Lire la suite

Actualités

Montréal, autoroutes et échangeurs à éviter ce weekend

Publié

le

Des fermetures majeures seront mises en place durant la fin de semaine du 19 octobre. Et ce au niveau des secteurs de l’échangeur Turcot et de l’échangeur des autoroutes 13 et 40.

Au niveau de l’échangeur Turcot

  • Fermeture de la bretelle menant de la route 136 en direction ouest
  • (A-720) à l’autoroute 15 en direction nord – de vendredi 23 h 59 à lundi 5 h
  • Fermeture de la bretelle menant de l’autoroute 20 en direction est à l’autoroute 15 en direction nord – de vendredi 23 h 59 à lundi 5 h
  • Fermeture de la bretelle menant de l’autoroute 15 en direction sud à la route 136 en direction est (A-720) – de vendredi 23 h 59 à lundi 5 h
  • Fermeture de la bretelle menant de l’autoroute 15 en direction sud à l’autoroute 20 en direction ouest – de vendredi 23 h 59 à lundi 5 h
  • Fermeture de la bretelle menant de l’autoroute 15 en direction nord à l’autoroute 20 en direction ouest – de vendredi 23 h 59 à lundi 5 h
  • Autoroute 10  (Bonaventure) – Pont Clément
  • Fermeture de l’autoroute 10 en direction est entre la sortie no 4 – Aut. 15 nord (aut. Décarie), St-Jérôme et 20 ouest, Toronto, aéroports P.-E. Trudeau et Mirabel et l’île des Sœurs – de vendredi 22 h à lundi 5 h

Autoroute 15

  • Fermeture de la sortie no 57-N – Chemin de la Pointe-Nord de l’autoroute 15 en direction sud – de vendredi 22 h à lundi 5 h
  • Le boulevard de l’Île-des-Sœurs dans le secteur de l’autoroute 15 sera fermé dans les deux directions selon le même horaire.

Échangeur des autoroutes 13 et 40

  • Fermeture complète de l’autoroute 13 en direction sud entre la sortie no 6 – A-40 / Québec / Ottawa / Gatineau et l’entrée en provenance de l’autoroute 40 en direction est – de vendredi 23 h 59 à lundi 5 h
  • Fermeture complète de la bretelle menant de l’autoroute 40 en direction ouest vers l’autoroute 13 en direction sud – de vendredi 23 h 59 à lundi 5 h

En cas de conditions météorologiques défavorables ou de contraintes opérationnelles, les fermetures pourraient être annulées ou modifiées.

SourceMinistère des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports

Lire aussiAttaque simulée d’un camion-bélier fonçant sur des passants à Montréal

Lire la suite

Nation

Immigration : le Canada accueille 152 000 nouveaux citoyens

Publié

le

Un an après les modifications apportées à la Loi canadienne découlant du projet de loi C-6, Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC) révèle que le nombre de personne aspirant à la citoyenneté canadienne a bondi en 2018, soit plus de 40% par rapport à la même période en 2017.

D’ici fin octobre 2018, le ministère fédéral de l’immigration estime que 152 000 personnes auront obtenu la citoyenneté canadienne depuis l’entrée en vigueur des changements à la Loi sur la citoyenneté. D’ailleurs, au cours de la Semaine de la citoyenneté, du 8 au 14 octobre, près de 6 400 personnes sont devenues des citoyens lors de 72 cérémonies qui se sont déroulées partout au pays.

Exigences pour avoir la citoyenneté canadienne ?

Les immigrants doivent maintenant accumuler, en vertu la nouvelle Loi, 1 095 jours ou trois ans dans une période de cinq ans avant d’être admissibles à la citoyenneté, au lieu des 1 460 jours ou quatre ans dans les six ans prévus par l’acte précédent. Cette disposition avait été introduite par le précédent gouvernement conservateur, en juin 2014.

Chaque jour compte avant de devenir résident permanent

À titre de résident temporaire ou de personne protégée) au cours des cinq années précédant la demande de citoyenneté COMPTE POUR UNE DEMI-JOURNÉE, jusqu’à concurrence d’un an (365 jours). Auparavant : Le temps passé au Canada avant de devenir résident permanent n’était pas pris en compte dans le calcul de la durée de la présence effective aux fins de l’obtention de la citoyenneté.

Compétences linguistiques et connaissances

Si vous êtes âgé de 18 ans à 54 ans, vous devez satisfaire aux exigences linguistiques (français ou anglais); faire l’examen pour la citoyenneté. Auparavant : Si vous étiez âgé de 14 à 64 ans, vous deviez satisfaire aux exigences en matière de compétences linguistiques et de connaissances pour être admissible à la citoyenneté.

Déclaration de revenus

Vous devez présenter une déclaration de revenus au Canada (si la Loi de l’impôt sur le revenu l’exige) pour 3 années sur 5, ce qui correspond au nouveau critère appliqué pour la présence effective. Auparavant : Vous deviez présenter une déclaration de revenus au Canada, si la Loi de l’impôt sur le revenu l’exigeait, pour quatre années sur six.

Source : IRCC

Lire aussi : Immigration Canada, avantages et ‘’revers’’ de la nouvelle Loi

Lire aussi : Nouvelle loi : 3 ans pour être citoyen canadien avec assouplissements…

Lire la suite

en-avant