Suivez-nous

Actualités

Élections Québec : 375 femmes candidates pour 125 postes de députée en 2018

Avatar

Publié

le

À la date butoir du samedi 15 septembre 2018 à 14 heures, Élections Québec a annoncé que 940 déclarations de candidatures ont été acceptées dans les 125 circonscriptions du Québec dont 375 femmes candidates aux postes de députée à ces élections qui se tiendront le 1er octobre, dans moins de deux semaines.

Contrairement au scrutin du 7 avril 2014 où 814 candidates et candidats étaient dans la course, cette année il y a du beau monde. Mais ce qui attire plus l’attention sur ces élections générales de 2018, c’est le nombre de femmes aspirantes au poste de députée.

« Il y a en moyenne 7,5 candidatures par circonscription. Les circonscriptions Gaspé et Îles-de-la-Madeleine sont celles où il y a le moins de candidatures, avec 4 candidates et candidats chacune, et la circonscription Laurier-Dorion est celle où il y en a le plus, avec 12 candidates et candidats » – Élections Québec.

Selon l’organe en charge des élections dans la province, avec 375 candidates, les femmes comptent pour 40 % des candidatures, un pourcentage supérieur à celui obtenu lors du scrutin du 7 avril 2014, où il y avait eu 29,6 % de candidatures féminines. On atteint ainsi pour la première fois au Québec une zone paritaire en matière de représentation hommes-femmes en ce qui a trait aux candidatures lors d’élections générales.

Lire aussi : Élections Québec : « On est prêts à tout pour que tu votes »

« Je tiens à saluer l’engagement qui anime chacune des personnes ayant décidé de poser sa candidature. Mettre ses compétences au service de la communauté est un geste démocratique important », s’est réjoui le directeur général des élections, Pierre Reid. Il a invité les électrices et les électeurs à s’informer sur ces personnes qui souhaitent contribuer à la vitalité de notre société au sein de leur circonscription.

Candidatures par parti politique

Nombre de candidatures par parti politique autorisé

Parti politique ou candidature indépendante

Candidatures

Alliance provinciale du Québec

2

Bloc pot

29

Changement intégrité pour notre Québec

7

Citoyens au pouvoir du Québec

56

Coalition avenir Québec – L’équipe François Legault

125

Équipe autonomiste

12

Nouveau Parti démocratique du Québec

59

Parti 51

5

Parti conservateur du Québec / Conservative Party of Québec

101

Parti culinaire du Québec

1

Parti libéral du Québec / Quebec Liberal Party

125

Parti libre

8

Parti marxiste-léniniste du Québec

25

Parti nul

16

Parti québécois

125

Parti vert du Québec / Green Party of Québec

97

Québec solidaire

125

Voie du peuple

1

 

Candidatures indépendantes

Aux candidatures des partis politiques s’ajoutent aussi les candidates et les candidats indépendants, qui sont 21 à travers le Québec. Ils étaient 11 à l’occasion des élections générales de 2014.

Candidatures par tranche d’âge

L’âge moyen des candidates et candidats est de 45 ans. C’est dans la tranche d’âge des 50 à 59 ans où l’on trouve le plus de candidatures, soit 25 % des candidates et candidats.

Nombre et pourcentage de candidatures par tranche d’âge et par genre

18 à 29 ans

30 à 39 ans

40 à 49 ans

50 à 59 ans

60 ans et plus

Femmes

73

76

81

88

57

Hommes

95

113

125

144

88

Total

168

189

206

232

145

 

Les femmes candidates

Pourcentage de candidatures féminines au sein des partis qui étaient représentés à l’Assemblée nationale

Parti politique

Candidatures féminines

Candidatures masculines

Pourcentage de candidatures

féminines

Coalition avenir Québec – L’équipe François Legault

65

60

52,0 %

Parti libéral du Québec / Quebec Liberal Party

55

70

44,0 %

Parti québécois

51

74

40,8 %

Québec solidaire

66

59

52,8 %

 

S’informer sur les candidatures dans sa circonscription

Il est possible de trouver le nom des personnes candidates dans sa circonscription en consultant la page « S’informer » du site Web www.elections.quebec. Une carte d’information avec le nom des candidates et des candidats de sa circonscription ainsi que l’adresse de son lieu de vote le jour des élections sera transmise par la poste à la fin du mois de septembre.

Voir aussi : Statistiques sur les candidatures

Source : Élections Québec

Lire la suite
Publicité
1 Commentaire

1 Commentaire

  1. Pingback: Québec 2018 : Quatre visages politiques à la conquête de 6 millions d’électeurs -

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualités

Montréal : Ouvert ou fermé pendant le congé de Pâques?

Avatar

Publié

le

Cette année on ira à la chasse aux cocos, le dimanche, 21 avril. Plusieurs établissements et certains commerces seront fermés le vendredi 19 avril et le lundi 22 avril, à l’occasion du congé pascal. Consulter cette liste afin de mieux planifier vos déplacements.

Les commerces

Le vendredi 19 avril, le samedi 20 avril et le lundi 22 avril 2019, les commerces de détail pourront ouvrir leurs portes au public selon les heures d’ouverture habituelles.

Le dimanche, 21 avril, ils seront fermés, sauf les établissements d’alimentation et les pharmacies.

Les succursales de la Société des alcools du Québec (SAQ) et les commerces d’alimentation de petite surface peuvent ouvrir toute la journée.

Les banques

Elles seront fermées à partir de vendredi, et ouvriront leurs portes lundi selon leur horaire habituel.

Services municipaux

Les bureaux municipaux seront fermés durant tout le congé de Pâques, incluant le lundi 21 avril.

STM, autobus et métro

Les horaires d’autobus sont modifiés le vendredi et le lundi de Pâques.

Le métro offrira ses services habituels mais à une fréquence réduite pour la plupart des lignes.

Le Planétarium, le Jardin botanique et certains musées

Ils seront ouverts les 19, 20, 21 et 22 avril.

La Grande Bibliothèque BAnQ

Elle sera ouverte seulement vendredi, samedi et dimanche.

Lire aussi : Où et comment les Québécois passent leurs vacances de Pâques?

Lire la suite

Actualités

La grève a généré une perte de 270 M$ à Postes Canada

Avatar

Publié

le

Postes Canada a déclaré ce jeudi, 18 avril, avoir enregistré une perte avant impôts de 270 millions de dollars pour 2018.

Les facteurs liés aux grèves des employés qui ont eu lieu l’automne dernier sont entre autres en cause du déficit de l’entreprise.

Plusieurs revendications étaient au cœur du litige, soit l’égalité salariale, la rémunération des facteurs en milieu rural et suburbain, la sécurité d’emploi, la surcharge de travail, etc.

Postes Canada en grève, les PME lancent l’alarme

Facteurs principaux de la perte

Le bilan annuel du secteur est tombé quelques mois après les grèves tournantes du 22 octobre au 27 novembre, et les décisions prises par les parties, patronale et syndicale.

Les facteurs principaux qui ont engendré la perte sont les suivants :

  • La décision sur l’équité salariale a coûté 280 millions de dollars à l’entreprise
  • Les arrêts de travail ont engendré 135 millions de dollars de perte
  • « Ces deux facteurs étant en partie compensés par un troisième, soit un profit de 48 millions de dollars après une mise à jour actuarielle dans le calcul des coûts liés à l’indemnisation des accidents du travail », explique le communiqué.

Postes Canada a affirmé aujourd’hui dans un communiqué que ces pertes « représentent une baisse de 346 millions de dollars par rapport à 2017. »

L’entreprise a précisé notamment que pendant la période d’arrêts du travail ses clients se sont retournés vers les concurrents. Cette situation a engendré une baisse des volumes, dont l’effet sur la perte avant impôts de 2018 est estimé à 135 millions de dollars.

Lire aussi : Vendredi fou et Cyberlundi : Postes Canada panique face à la grève tournante

Lire la suite

Actualités

Montréal : La saison des pluies commence demain

Avatar

Publié

le

Malgré des pluies abondantes sur Montréal, les températures seront douces durant le congé de Pâques.

D’ici la fin du mois les températures seront clémentes avec une moyenne de 10o C. Le 30 avril, Montréal atteindra environ 16o C. Météo Média prévoit des précipitations abondantes jusqu’au 21 avril.

Hausse du niveau d’eau du fleuve Saint-Laurent

Québec est sur le qui-vive car les pluies peuvent provoquer « un ruissellement considérable dans plusieurs secteurs du Québec », indique le Ministère de la Sécurité publique. Les régions du Centre-du-Québec, de la Chaudière-Appalaches, de l’Estrie, de Lanaudière, des Laurentides, de l’Outaouais ainsi que dans l’archipel de Montréal sont surveillées de près afin de prévenir débordements et situations problématiques.

Le ministère estime que la période critique débute à partir de demain, 18 avril. « Les quantités de pluie prévue combinées à une hausse des débits des cours d’eau provoqueront une hausse du niveau d’eau du fleuve Saint-Laurent, ce qui pourrait causer un débordement dans le secteur de Québec », précise le communiqué.

Lire aussi : Des araignées géantes débarquent à Montréal

Lire la suite
Publicité

Nous suivre sur Facebook

en-avant