Suivez-nous

Élections Québec 2018

Élections Québec : « On est prêts à tout pour que tu votes »

Publié

le

Élections Québec  a lancé, vendredi, ses campagnes de sensibilisation à l’endroit de 6 160 000 électrices et électeurs, les invitant à exercer leur droit de vote le 1er octobre prochain, point culminant des 42es élections générales provinciales au Québec.

Cette année, le directeur général des élections du Québec (DGEQ) mise beaucoup sur la participation des 18 à 24 ans au processus de vote. Sachant qu’aux dernières élections générales en 2014, le taux de participation des 18 à 24 ans représentait le taux le plus bas, toutes tranches d’âges confondues, Élections Québec multiplie les efforts pour tenter de renverser la tendance. C’est à juste titre que le slogan de la campagne, « On est prêts à tout pour que tu votes », destinée à cette clientèle d’électeur n’est pas anodin.

« En fait, ce qui est loin d’être drôle, c’est qu’à peine un peu plus de la moitié des jeunes ont voté en 2014. Je considère qu’il est de mon devoir de tout mettre en œuvre pour tenter de les sensibiliser à cette expression de la démocratie »

– Pierre Reid, directeur général des élections du Québec (DGEQ).

« Le vote a une connotation rassembleuse, car tout le monde a le droit de s’exprimer dans notre démocratie. Vous l’entendrez sur presque toutes les tribunes au cours des prochaines semaines, tous les votes sont importants », c’est ce qu’a affirmé aujourd’hui, Pierre Reid, directeur général des élections du Québec, lors du lancement de ses campagnes de sensibilisation à la participation électorale.

En présence de générations d’électrices et d’électeurs très différentes sur le plan des intérêts et des habitudes de consommation, Élections Québec s’est adaptée et a trouvé des façons de rejoindre ces différentes clientèles. C’est la raison pour laquelle deux campagnes distinctes occuperont l’espace médiatique au cours des prochaines semaines.

« L’exercice du vote est au cœur de notre mission. D’une élection à l’autre, notre défi demeure le même : amener le plus grand nombre d’électrices et d’électeurs à se rendre aux urnes. Un défi complexe, mais pourtant essentiel pour la santé de notre démocratie. Nos campagnes se veulent donc rassembleuses et audacieuses pour informer, mais aussi faire réagir, car la démocratie, c’est l’affaire de tous », a déclaré M. Reid.

Un double défi pour Élections Québec!

Pour les élections provinciales de 2018, selon le DEGQ, un double défi se pose : « depuis les trente dernières années, on observe un déclin du nombre de personnes qui votent. Ce phénomène semble s’accentuer avec le temps en raison de la venue de nouvelles générations d’électeurs au sein de l’électorat québécois, celles-ci votant moins que leurs aînés. D’autre part, il est primordial d’encourager les non-votants à se présenter aux urnes, et plus particulièrement les 18 à 24 ans, qui constituent une relève électorale importante ».

« Peu importe l’âge, l’occupation, les intérêts ou les passions des électrices et des électeurs, il n’y a aucune différence : tous les votes sont importants »

Au dire d’Élections Québec, la campagne grand public qu’elle lance vient mettre en valeur le caractère rassembleur du vote. « Peu importe l’âge, l’occupation, les intérêts ou les passions des électrices et des électeurs, il n’y a aucune différence : tous les votes sont importants ». C’est sur ce constat simple, dit le DGEQ, que s’est élaboré le concept « On est prêts à tout pour que tu votes ».

Cette campagne, qui adopte un registre humoristique, prendra la forme de vidéos Web, certaines réalisées en collaboration avec des influenceurs connus et appréciés de cette clientèle. Des personnalités influentes auprès des jeunes se prêteront au jeu et prendront part à leur façon à la vie démocratique québécoise.

Source : Directeur général des élections

Lire la suite
Publicité
2 Commentaires

2 Comments

  1. Pingback: Élections Québec 2018 : vérifier votre inscription sur la liste électorale avant le 27 septembre - Avant Premiere Mtl

  2. Pingback: Élections Québec : 375 femmes candidates aux postes de députée en 2018 - Avant Premiere Mtl

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Élections Québec 2018

Candidats indépendants, Zappés de la scène politique québécoise

Publié

le

C’est bouclé! Les résultats des élections générales québécoises du 1er octobre 2018 sont désormais connus. Seulement quatre des 22 partis politiques en lice ont raflé les 125 sièges de députés. Ni les 18 autres partis politiques, ni les candidats indépendants n’auront un mot à dire à l’Assemblée nationale du Québec.

La Coalition avenir Québec (CAQ) n’a pas que délogé les libéraux du pouvoir. La CAQ de François Legault a aussi emporté les candidats indépendants sur son ‘’passage en force’’ à l’Assemblée nationale. De cinq à la 41è législature, les indépendants sont passés à zéro à la 42è législature du Québec. C’est le constat qui se dégage des résultats des élections générales provinciales du 1er octobre 2018 remportées par les caquistes. Ces transfuges du Parti québécois (PQ) et du Parti libéral du Québec (PLQ) ont fait une « razzia » sur le Québec en mettant fin à 50 ans de règne des deux plus vieilles formations politiques de la province canadienne francophone. Ce choix a été décidé par la majorité des électeurs québécois.

Candidats indépendants, « non merci »!

Ils étaient au total 6 153 465 électeurs inscrits sur la liste électorale en date du 28 septembre. En face, 940 candidats dont 375 candidatures féminines (40 %) et 565 candidatures masculines (60 %). Mais à la veille du 1er octobre, Élections Québec a rapporté que 1 103 206 citoyens ont voté par anticipation du 21 au 27 septembre, soit 17,93 % des personnes figurant sur la liste. Si un peu plus de cinq millions d’électeurs étaient attendu le jour J des élections, finalement ils étaient moins de trois millions, soit 2 997 500 électeurs à accomplir leur devoir citoyen.

Ce sont donc 4 100 706 électeurs qui ont mis fin au suspense électoral qui planait sur plus de 8 millions de Québécois. Ce sont eux qui ont scellé le sort des candidats et redessiné la nouvelle carte politique du Québec.

Le débat est clos. La CAQ a obtenu 74 sièges sur les 125 que compte le Parlement. Contrairement à ce que prédisaient des Instituts de sondages et des analystes politiques, les caquistes, dirigés par François Legault – qui a claqué la porte du PQ pour créer la CAQ en 2011 -, ont la majorité requise pour gouverner le Québec. Ils sont passés de 21 députés (en 3è position à l’Assemblée nationale) lors de la dissolution de la 41è législature le 23 août dernier pour se hisser au sommet. Le PLQ, gouvernement sortant, est passé de 68 sièges à 32 le 1er octobre. Dans cette « dégringolade historique », les libéraux sont « vraiment » sortis du pouvoir. Ils vont devoir se contenter de ne prendre que la tête de l’opposition officielle.

Être quelque part pour exister… au Parlement

À côté des libéraux, il faut compter une nouvelle force politique montante : Québec solidaire (QS). Avec trois députés par le passé, QS est passé à 10 sièges en faisant une “percée historique” aux élections générales de 2018. Le parti orange est allé jusqu’à a délogé le chef du Parti québécois, Jean-François Lisée, dans son château fort de Rosemont. Celui-là même qui ne s’attendait pas à une cinglante défaite dans sa circonscription avait pourtant préparé deux discours pour la soirée du 1er octobre. Trop confiant de gagner cette élection, l’homme se voyait déjà à la tête du Québec avec un gouvernement majoritaire ou minoritaire. Mais le chef ne s’attendait pas à être littéralement terrassé par un néophyte en politique, Vincent Marissal dont l’entrée à Québec solidaire en avril 2018 avait ébranlé les péquistes.

Mais le plus dur pour M. Lisée, qui n’a pas tardé à annoncer sa démission, c’est de voir que sa formation politique a obtenu moins de sièges que les solidaires. De 28 députés, le PQ se retrouve désormais à la queue avec 9 sièges à l’hémicycle. De ce fait, le parti perd non seulement la chefferie de l’opposition officielle mais aussi elle se voit coiffer par Québec solidaire.

Désormais, l’Assemblée nationale du Québec sera aux couleurs de quatre idéologies politiques. Les autres, barrez-vous!

Cette nouvelle configuration politique permet de comprendre que les Québécois sont naturellement idéologistes. Car, aucun des 21 candidats autorisés sous l’étiquette INDÉPENDANTS par le Directeur général des élections (DGE) n’a réussi à se faire élire dans l’une des 125 circonscriptions du Québec. Pour l’ensemble des quatre millions et plus de votants, les indépendants n’ont obtenu que 6 533 votes soit 0,16 % de suffrage exprimé. Cela sous-entend que pour avoir le ticket du « salon bleu » à Québec, il aurait fallu à ces sans idéologies politiques “partisanes” de se fondre dans l’un des quatre grands partis politiques : PQ, QS, PLQ, et CAQ. Car, ces élections ont démontré que même les conservateurs, les néo-démocrates et les verts n’ont pas droit de citer au Parlement, puisqu’aucun candidat de ces formations politiques n’a été élu.

Les électeurs et la question indépendantiste au Québec

Il est vrai qu’au Québec le député indépendant se définit autrement, comme un candidat qui a été élu lors d’une élection sans être associé à un parti politique, ou qui ne fait pas partie d’aucun groupe parlementaire à l’Assemblée nationale. Dans le deuxième cas, il peut s’agir d’un député qui ne fait partie d’aucun parti politique ou dont le parti ne dispose pas d’assez de députés pour former un caucus reconnu.

Sous la 41è législature, le Parlement québécois n’a vraiment pas connu de députés indépendants en tant que tel. Des cinq députés qui y siégeaient sous cette casquette, trois avaient été expulsés dont deux par le Parti libéral du Québec et un par la Coalition avenir Québec. Deux démissions ont été enregistrées, un du côté du PQ et un autre chez les caquistes.

Lire aussi : Quatre visages politiques à la conquête de 6 millions d’électeurs

Pour parler d’élection de député indépendant au Québec, il faut remonter dans le temps. L’histoire électoral de la province apprend que c’est en 1966 que deux candidats indépendants ont été élus lors d’une élection générale. Il s’agit donc de Frank Hanley dans Montréal-Sainte-Anne et Arthur-Ewen Séguin dans Robert-Baldwin.

Il va sans dire que sans drapeau idéologique identifiable, bien déterminé, la probabilité de passer au statut d’élu est improbable dans la province. Cette autre petite page historique sur les indépendants en dit long sur le choix de l’électeur québécois et même sur la question indépendantiste au Québec.

Lire la suite

Élections Québec 2018

Environ 18% des électeurs québécois n’iront pas voter ce lundi 1er octobre

Publié

le

Élections Québec a annoncé que 1 103 206 électrices et électeurs québécois ont effectué leur vote par anticipation entre le 21 et le 27 septembre 2018. Ce chiffre correspond à 17,93 % des personnes inscrites sur la liste électorale. En 2014, ce pourcentage s’élevait à 19,27 %.

Pour voter de façon anticipée, certains électeurs et électrices se sont déplacés dans un lieu de vote près de leur domicile, alors que d’autres ont pu voter au bureau d’une directrice ou d’un directeur du scrutin, dans un établissement d’enseignement, dans un centre d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD), dans un centre hospitalier, dans un centre de réadaptation ou à domicile.

Le dépouillement du vote par anticipation sera effectué le soir des élections, soit ce lundi 1er octobre.

Quelques détails sur la participation des électeurs québécois au vote par anticipation :
  • 717 383 personnes (11,6 %) ont voté les 23 et 24 septembre dans un bureau de vote à proximité de leur domicile;
  • 256 676 personnes (4,17 %) ont voté au bureau d’une directrice ou d’un directeur du scrutin les 21, 22, 25, 26 et 27 septembre;
  • 43 634 personnes (0,71 %) ont voté dans un établissement d’enseignement. Comme cette option s’offrait à un peu plus de 400 000 électeurs, c’est environ 10,91 % des étudiantes et étudiants qui s’en sont prévalus;
  • 69 064 personnes (1,12 %) ont voté dans l’aire commune d’un CHSLD ou d’une résidence privée pour aînés;
  • 13 979 personnes (0,23 %) incapables de se déplacer pour des raisons de santé ont voté à leur domicile ou encore à leur chambre ou appartement dans diverses installations d’hébergement (centres hospitaliers, centres de réadaptation, CHSLD et résidences pour personnes âgées);
  • 2 470 personnes (0,04 %) résidant dans une région éloignée ont voté par la poste ou lors du passage d’une équipe dans leur région.
Les taux de participation pour chacune des circonscriptions du Québec
 
Circonscription
Électeurs inscrits
Électeurs ayant voté
Par anticipation
Abitibi-Est 33 763 5 384 15,95 %
Abitibi-Ouest 35 308 5 371 15,21 %
Acadie 49 620 5 678 11,44 %
Anjou-Louis-Riel 43 485 7 149 16,44 %
Argenteuil 47 228 8 839 18,72 %
Arthabaska 60 770 11 335 18,65 %
Beauce-Nord 43 378 6 317 14,56 %
Beauce-Sud 48 998 8 839 18,04 %
Beauharnois 47 602 9 215 19,36 %
Bellechasse 43 890 6 226 14,19 %
Berthier 58 242 10 704 18,38 %
Bertrand 50 140 12 107 24,15 %
Blainville 57 761 10 231 17,71 %
Bonaventure 35 498 6 646 18,72 %
Borduas 57 856 9 536 16,48 %
Bourassa-Sauvé 48 419 5 782 11,94 %
Bourget 50 282 8 694 17,29 %
Brome-Missisquoi 59 349 12 432 20,95 %
Chambly 50 607 10 857 21,45 %
Champlain 58 853 11 987 20,37 %
Chapleau 54 835 8 443 15,4 %
Charlesbourg 57 591 15 469 26,86 %
Charlevoix-Côte-de-Beaupré 51 546 9 596 18,62 %
Châteauguay 52 546 8 066 15,35 %
Chauveau 56 307 12 016 21,34 %
Chicoutimi 45 888 7 856 17,12 %
Chomedey 57 002 7 845 13,76 %
Chutes-de-la-Chaudière 57 487 12 417 21,6 %
Côte-du-Sud 49 872 7 257 14,55 %
D’Arcy-McGee 55 592 7 835 14,09 %
Deux-Montagnes 48 351 8 812 18,23 %
Drummond-Bois-Francs 51 628 8 492 16,45 %
Dubuc 40 486 5 609 13,85 %
Duplessis 37 348 5 284 14,15 %
Fabre 53 547 7 440 13,89 %
Gaspé 29 982 6 658 22,21 %
Gatineau 59 136 8 212 13,89 %
Gouin 43 742 8 143 18,62 %
Granby 52 382 10 532 20,11 %
Groulx 52 556 10 255 19,51 %
Hochelaga-Maisonneuve 42 463 8 059 18,98 %
Hull 54 466 7 517 13,8 %
Huntingdon 43 426 6 380 14,69 %
Iberville 48 052 7 403 15,41 %
Îles-de-la-Madeleine 10 698 1 716 16,04 %
Jacques-Cartier 45 406 7 969 17,55 %
Jean-Lesage 45 738 10 952 23,95 %
Jean-Talon 45 463 12 163 26,75 %
Jeanne-Mance-Viger 50 495 5 073 10,05 %
Johnson 59 811 7 844 13,11 %
Joliette 53 933 12 771 23,68 %
Jonquière 45 044 7 450 16,54 %
L’Assomption 45 184 8 294 18,36 %
Labelle 48 589 9 247 19,03 %
Lac-Saint-Jean 42 958 6 119 14,24 %
LaFontaine 42 457 6 469 15,24 %
La Peltrie 58 180 11 403 19,6 %
La Pinière 54 337 9 631 17,72 %
Laporte 53 665 9 929 18,5 %
La Prairie 45 576 9 948 21,83 %
Laurier-Dorion 47 454 7 663 16,15 %
Laval-des-Rapides 55 510 8 559 15,42 %
Laviolette-Saint-Maurice 57 471 11 173 19,44 %
Les Plaines 39 917 6 334 15,87 %
Lévis 48 129 12 428 25,82 %
Lotbinière-Frontenac 55 572 8 892 16 %
Louis-Hébert 45 762 13 405 29,29 %
Marguerite-Bourgeoys 53 285 6 822 12,8 %
Marie-Victorin 46 865 8 695 18,55 %
Marquette 46 611 7 356 15,78 %
Maskinongé 44 198 8 742 19,78 %
Masson 46 136 8 619 18,68 %
Matane-Matapédia 45 821 8 932 19,49 %
Maurice-Richard 47 158 9 420 19,98 %
Mégantic 38 815 6 758 17,41 %
Mercier 44 630 7 686 17,22 %
Mille-Îles 44 200 6 173 13,97 %
Mirabel 56 860 8 717 15,33 %
Mont-Royal-Outremont 56 268 9 288 16,51 %
Montarville 53 205 11 870 22,31 %
Montmorency 57 103 12 766 22,36 %
Nelligan 58 149 8 197 14,1 %
Nicolet-Bécancour 39 982 5 736 14,35 %
Notre-Dame-de-Grâce 47 824 5 896 12,33 %
Orford 43 294 9 500 21,94 %
Papineau 60 051 8 493 14,14 %
Pointe-aux-Trembles 41 050 7 254 17,67 %
Pontiac 51 839 5 887 11,36 %
Portneuf 42 692 8 041 18,83 %
Prévost 45 216 10 699 23,66 %
René-Lévesque 32 909 4 607 14 %
Repentigny 51 649 10 667 20,65 %
Richelieu 44 307 9 694 21,88 %
Richmond 60 453 11 874 19,64 %
Rimouski 45 431 9 054 19,93 %
Rivière-du-Loup-Témiscouata 50 237 9 774 19,46 %
Robert-Baldwin 54 977 6 628 12,06 %
Roberval 44 510 8 917 20,03 %
Rosemont 53 312 11 287 21,17 %
Rousseau 41 879 7 043 16,82 %
Rouyn-Noranda-Témiscamingue 44 735 6 638 14,84 %
Saint-François 57 120 12 257 21,46 %
Saint-Henri-Sainte-Anne 55 638 7 798 14,02 %
Saint-Hyacinthe 58 313 9 626 16,51 %
Saint-Jean 60 655 10 798 17,8 %
Saint-Jérôme 60 720 11 852 19,52 %
Saint-Laurent 56 570 6 466 11,43 %
Sainte-Marie-Saint-Jacques 42 461 7 384 17,39 %
Sainte-Rose 52 950 9 456 17,86 %
Sanguinet 41 944 7 856 18,73 %
Sherbrooke 50 265 12 306 24,48 %
Soulanges 56 172 9 223 16,42 %
Taillon 52 891 11 643 22,01 %
Taschereau 48 918 13 339 27,27 %
Terrebonne 57 665 10 331 17,92 %
Trois-Rivières 54 071 12 699 23,49 %
Ungava 28 280 2 326 8,22 %
Vachon 51 380 10 922 21,26 %
Vanier-Les Rivières 57 206 14 016 24,5 %
Vaudreuil 58 378 10 342 17,72 %
Verchères 59 712 11 282 18,89 %
Verdun 49 470 9 878 19,97 %
Viau 41 485 4 775 11,51 %
Vimont 45 795 8 077 17,64 %
Westmount-Saint-Louis 45 126 6 467 14,33 %
Total 6 153 465 1 103 206 17,93 %
Dernière mise à jour : 28 septembre 2018, 12 h 30

Source : Directeur général des élections

Lire la suite

Élections Québec 2018

Plus d’un million de Québécois, soit 17% des électeurs, ont déjà voté avant le 1er octobre

Publié

le

À quatre jours du jour fatidique du scrutin du 1er octobre, plus d’un million de Québécoises et Québécois ont déjà voté par anticipation (depuis le 21 septembre dernier), soit près de 17% de l’électorat.

Malgré les difficultés techniques rencontrées hier, mercredi 26 septembre, les chiffres démontrent l’engouement des électeurs et électrices à en découdre avec les élections générales provinciales de 2018.

« Les difficultés techniques rencontrées hier sont maintenant résolues. La situation est rétablie dans toutes les circonscriptions du Québec et le vote a lieu comme prévu aujourd’hui jusqu’à 14h, dans les bureaux des directrices et directeurs du scrutin et sur les campus. Merci de votre compréhension ».

– Directeur général des élections

Selon la dernière mise à jour du Directeur général des élections (DGE), 1 037 590 électeurs ont effectué leur devoir citoyen dans les urnes. Sur les 6 153 467 d’électeurs inscrits, c’est au total 16,86 % ont déjà choisi leur premier ministre en attendant le 1er octobre 2018.

Lire aussi => Vote par anticipation : Plus de 500 000 Québécois déjà aux urnes

En attendant la fin de cette dernière journée de vote par anticipation, il faut noter que cinq circonscriptions électorales se démarquent dans le pourcentage des votants par rapport au nombre d’électeurs inscrits dans les différentes localités citées ci-dessous.

Louis-Hébert reste en tête, comme annoncé depuis le début du vote, avec 12.868 électeurs ayant voté (28,12%) sur 45 761 inscrits. Puis, Taschereau avec 12 747 votants (26,06%) sur 48 919 inscrits. Ensuite, Charlesbourg avec 14 617 votants (25,38%) sur 57 591 inscrits. Et, Lévis en 4è position avec 11 907 votants (24,74%) sur 48 129 inscrits. Enfin, Jean-Talon avec 11 066 électeurs ayant voté (24,34%) sur 45 463 inscrits sur la liste.

Taux de participation préliminaire
Circonscription
Électeurs inscrits
Électeurs ayant voté
Par anticipation
Abitibi-Est 33 763 5 008 14,83 %
Abitibi-Ouest 35 308 5 019 14,21 %
Acadie 49 620 5 368 10,82 %
Anjou-Louis-Riel 43 485 6 822 15,69 %
Argenteuil 47 228 8 336 17,65 %
Arthabaska 60 770 10 875 17,9 %
Beauce-Nord 43 378 6 055 13,96 %
Beauce-Sud 48 998 8 486 17,32 %
Beauharnois 47 602 8 543 17,95 %
Bellechasse 43 890 5 861 13,35 %
Berthier 58 242 10 259 17,61 %
Bertrand 50 140 11 504 22,94 %
Blainville 57 761 9 751 16,88 %
Bonaventure 35 498 6 325 17,82 %
Borduas 57 856 9 077 15,69 %
Bourassa-Sauvé 48 419 5 286 10,92 %
Bourget 50 282 8 297 16,5 %
Brome-Missisquoi 59 349 11 732 19,77 %
Chambly 50 607 10 305 20,36 %
Champlain 58 853 11 508 19,55 %
Chapleau 54 835 8 086 14,75 %
Charlesbourg 57 591 14 617 25,38 %
Charlevoix-Côte-de-Beaupré 51 546 8 802 17,08 %
Châteauguay 52 546 7 641 14,54 %
Chauveau 56 307 11 415 20,27 %
Chicoutimi 45 888 7 460 16,26 %
Chomedey 57 002 7 240 12,7 %
Chutes-de-la-Chaudière 57 487 12 012 20,9 %
Côte-du-Sud 49 872 6 802 13,64 %
D’Arcy-McGee 55 593 7 325 13,18 %
Deux-Montagnes 48 351 7 977 16,5 %
Drummond-Bois-Francs 51 626 8 106 15,7 %
Dubuc 40 486 5 343 13,2 %
Duplessis 37 348 4 867 13,03 %
Fabre 53 547 6 871 12,83 %
Gaspé 29 982 6 351 21,18 %
Gatineau 59 136 7 838 13,25 %
Gouin 43 742 7 412 16,94 %
Granby 52 382 9 950 19 %
Groulx 52 556 9 349 17,79 %
Hochelaga-Maisonneuve 42 463 7 226 17,02 %
Hull 54 466 7 022 12,89 %
Huntingdon 43 426 5 991 13,8 %
Iberville 48 052 6 846 14,25 %
Îles-de-la-Madeleine 10 698 1 535 14,35 %
Jacques-Cartier 45 406 7 656 16,86 %
Jean-Lesage 45 738 10 355 22,64 %
Jeanne-Mance-Viger 50 495 4 759 9,42 %
Jean-Talon 45 463 11 066 24,34 %
Johnson 59 811 7 196 12,03 %
Joliette 53 933 12 201 22,62 %
Jonquière 45 044 6 983 15,5 %
Labelle 48 589 8 657 17,82 %
Lac-Saint-Jean 42 958 5 644 13,14 %
LaFontaine 42 457 5 938 13,99 %
La Peltrie 58 180 10 884 18,71 %
La Pinière 54 337 8 255 15,19 %
Laporte 53 665 9 077 16,91 %
La Prairie 45 576 8 685 19,06 %
L’Assomption 45 184 7 865 17,41 %
Laurier-Dorion 47 454 6 780 14,29 %
Laval-des-Rapides 55 510 8 000 14,41 %
Laviolette-Saint-Maurice 57 471 10 711 18,64 %
Les Plaines 39 917 6 057 15,17 %
Lévis 48 129 11 907 24,74 %
Lotbinière-Frontenac 55 572 8 394 15,1 %
Louis-Hébert 45 761 12 868 28,12 %
Marguerite-Bourgeoys 53 285 6 419 12,05 %
Marie-Victorin 46 865 8 137 17,36 %
Marquette 46 611 6 981 14,98 %
Maskinongé 44 199 8 392 18,99 %
Masson 46 136 8 247 17,88 %
Matane-Matapédia 45 821 8 553 18,67 %
Maurice-Richard 47 158 8 830 18,72 %
Mégantic 38 815 6 325 16,3 %
Mercier 44 630 7 064 15,83 %
Mille-Îles 44 200 5 837 13,21 %
Mirabel 56 860 8 344 14,67 %
Montarville 53 205 10 707 20,12 %
Montmorency 57 104 11 807 20,68 %
Mont-Royal-Outremont 56 268 8 555 15,2 %
Nelligan 58 149 7 416 12,75 %
Nicolet-Bécancour 39 982 5 543 13,86 %
Notre-Dame-de-Grâce 47 824 5 121 10,71 %
Orford 43 295 9 060 20,93 %
Papineau 60 051 8 163 13,59 %
Pointe-aux-Trembles 41 050 6 910 16,83 %
Pontiac 51 839 5 324 10,27 %
Portneuf 42 692 7 667 17,96 %
Prévost 45 216 10 230 22,62 %
René-Lévesque 32 909 4 284 13,02 %
Repentigny 51 649 10 158 19,67 %
Richelieu 44 307 8 883 20,05 %
Richmond 60 453 11 356 18,78 %
Rimouski 45 431 8 611 18,95 %
Rivière-du-Loup-Témiscouata 50 237 9 246 18,4 %
Robert-Baldwin 54 977 6 216 11,31 %
Roberval 44 510 8 549 19,21 %
Rosemont 53 312 10 729 20,12 %
Rousseau 41 879 6 824 16,29 %
Rouyn-Noranda-Témiscamingue 44 735 6 267 14,01 %
Saint-François 57 120 11 563 20,24 %
Saint-Henri-Sainte-Anne 55 638 7 405 13,31 %
Saint-Hyacinthe 58 313 9 004 15,44 %
Saint-Jean 60 655 10 284 16,95 %
Saint-Jérôme 60 720 11 123 18,32 %
Saint-Laurent 56 570 6 007 10,62 %
Sainte-Marie-Saint-Jacques 42 461 6 846 16,12 %
Sainte-Rose 52 950 9 053 17,1 %
Sanguinet 41 944 7 356 17,54 %
Sherbrooke 50 265 11 506 22,89 %
Soulanges 56 172 8 832 15,72 %
Taillon 52 891 11 147 21,08 %
Taschereau 48 919 12 747 26,06 %
Terrebonne 57 665 9 826 17,04 %
Trois-Rivières 54 071 12 088 22,36 %
Ungava 28 280 2 166 7,66 %
Vachon 51 380 10 513 20,46 %
Vanier-Les Rivières 57 206 13 052 22,82 %
Vaudreuil 58 378 9 850 16,87 %
Verchères 59 712 10 792 18,07 %
Verdun 49 470 9 113 18,42 %
Viau 41 485 4 375 10,55 %
Vimont 45 795 7 666 16,74 %
Westmount-Saint-Louis 45 126 6 082 13,48 %
Total 6 153 467 1 037 590 16,86 %

En raison des ralentissements survenus hier dans les bureaux de vote par anticipation, le directeur général des élections, Pierre Reid, a décidé de prolonger les heures de votation pour ce jeudi 27 septembre jusqu’à 16h.

« Le vote devant se terminer à 14 heures aujourd’hui finira plutôt à 16 heures. Ces prolongations touchent notamment le vote au bureau du directeur du scrutin pour tous les électeurs du Québec et le vote dans les centres de formation professionnelle et dans les établissements d’enseignement postsecondaire pour les étudiants ».

Source: DGE

Lire la suite

en-avant