Suivez-nous

Actualités

Élections Québec : « On est prêts à tout pour que tu votes »

Avatar

Publié

le

Élections Québec  a lancé, vendredi, ses campagnes de sensibilisation à l’endroit de 6 160 000 électrices et électeurs, les invitant à exercer leur droit de vote le 1er octobre prochain, point culminant des 42es élections générales provinciales au Québec.

Cette année, le directeur général des élections du Québec (DGEQ) mise beaucoup sur la participation des 18 à 24 ans au processus de vote. Sachant qu’aux dernières élections générales en 2014, le taux de participation des 18 à 24 ans représentait le taux le plus bas, toutes tranches d’âges confondues, Élections Québec multiplie les efforts pour tenter de renverser la tendance. C’est à juste titre que le slogan de la campagne, « On est prêts à tout pour que tu votes », destinée à cette clientèle d’électeur n’est pas anodin.

« En fait, ce qui est loin d’être drôle, c’est qu’à peine un peu plus de la moitié des jeunes ont voté en 2014. Je considère qu’il est de mon devoir de tout mettre en œuvre pour tenter de les sensibiliser à cette expression de la démocratie »

– Pierre Reid, directeur général des élections du Québec (DGEQ).

« Le vote a une connotation rassembleuse, car tout le monde a le droit de s’exprimer dans notre démocratie. Vous l’entendrez sur presque toutes les tribunes au cours des prochaines semaines, tous les votes sont importants », c’est ce qu’a affirmé aujourd’hui, Pierre Reid, directeur général des élections du Québec, lors du lancement de ses campagnes de sensibilisation à la participation électorale.

En présence de générations d’électrices et d’électeurs très différentes sur le plan des intérêts et des habitudes de consommation, Élections Québec s’est adaptée et a trouvé des façons de rejoindre ces différentes clientèles. C’est la raison pour laquelle deux campagnes distinctes occuperont l’espace médiatique au cours des prochaines semaines.

« L’exercice du vote est au cœur de notre mission. D’une élection à l’autre, notre défi demeure le même : amener le plus grand nombre d’électrices et d’électeurs à se rendre aux urnes. Un défi complexe, mais pourtant essentiel pour la santé de notre démocratie. Nos campagnes se veulent donc rassembleuses et audacieuses pour informer, mais aussi faire réagir, car la démocratie, c’est l’affaire de tous », a déclaré M. Reid.

Un double défi pour Élections Québec!

Pour les élections provinciales de 2018, selon le DEGQ, un double défi se pose : « depuis les trente dernières années, on observe un déclin du nombre de personnes qui votent. Ce phénomène semble s’accentuer avec le temps en raison de la venue de nouvelles générations d’électeurs au sein de l’électorat québécois, celles-ci votant moins que leurs aînés. D’autre part, il est primordial d’encourager les non-votants à se présenter aux urnes, et plus particulièrement les 18 à 24 ans, qui constituent une relève électorale importante ».

« Peu importe l’âge, l’occupation, les intérêts ou les passions des électrices et des électeurs, il n’y a aucune différence : tous les votes sont importants »

Au dire d’Élections Québec, la campagne grand public qu’elle lance vient mettre en valeur le caractère rassembleur du vote. « Peu importe l’âge, l’occupation, les intérêts ou les passions des électrices et des électeurs, il n’y a aucune différence : tous les votes sont importants ». C’est sur ce constat simple, dit le DGEQ, que s’est élaboré le concept « On est prêts à tout pour que tu votes ».

Cette campagne, qui adopte un registre humoristique, prendra la forme de vidéos Web, certaines réalisées en collaboration avec des influenceurs connus et appréciés de cette clientèle. Des personnalités influentes auprès des jeunes se prêteront au jeu et prendront part à leur façon à la vie démocratique québécoise.

Source : Directeur général des élections

Lire la suite
Publicité
2 Commentaires

2 Comments

  1. Pingback: Élections Québec 2018 : vérifier votre inscription sur la liste électorale avant le 27 septembre - Avant Premiere Mtl

  2. Pingback: Élections Québec : 375 femmes candidates aux postes de députée en 2018 - Avant Premiere Mtl

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualités

Montréal : Ouvert ou fermé pendant le congé de Pâques?

Avatar

Publié

le

Cette année on ira à la chasse aux cocos, le dimanche, 21 avril. Plusieurs établissements et certains commerces seront fermés le vendredi 19 avril et le lundi 22 avril, à l’occasion du congé pascal. Consulter cette liste afin de mieux planifier vos déplacements.

Les commerces

Le vendredi 19 avril, le samedi 20 avril et le lundi 22 avril 2019, les commerces de détail pourront ouvrir leurs portes au public selon les heures d’ouverture habituelles.

Le dimanche, 21 avril, ils seront fermés, sauf les établissements d’alimentation et les pharmacies.

Les succursales de la Société des alcools du Québec (SAQ) et les commerces d’alimentation de petite surface peuvent ouvrir toute la journée.

Les banques

Elles seront fermées à partir de vendredi, et ouvriront leurs portes lundi selon leur horaire habituel.

Services municipaux

Les bureaux municipaux seront fermés durant tout le congé de Pâques, incluant le lundi 21 avril.

STM, autobus et métro

Les horaires d’autobus sont modifiés le vendredi et le lundi de Pâques.

Le métro offrira ses services habituels mais à une fréquence réduite pour la plupart des lignes.

Le Planétarium, le Jardin botanique et certains musées

Ils seront ouverts les 19, 20, 21 et 22 avril.

La Grande Bibliothèque BAnQ

Elle sera ouverte seulement vendredi, samedi et dimanche.

Lire aussi : Où et comment les Québécois passent leurs vacances de Pâques?

Lire la suite

Actualités

La grève a généré une perte de 270 M$ à Postes Canada

Avatar

Publié

le

Postes Canada a déclaré ce jeudi, 18 avril, avoir enregistré une perte avant impôts de 270 millions de dollars pour 2018.

Les facteurs liés aux grèves des employés qui ont eu lieu l’automne dernier sont entre autres en cause du déficit de l’entreprise.

Plusieurs revendications étaient au cœur du litige, soit l’égalité salariale, la rémunération des facteurs en milieu rural et suburbain, la sécurité d’emploi, la surcharge de travail, etc.

Postes Canada en grève, les PME lancent l’alarme

Facteurs principaux de la perte

Le bilan annuel du secteur est tombé quelques mois après les grèves tournantes du 22 octobre au 27 novembre, et les décisions prises par les parties, patronale et syndicale.

Les facteurs principaux qui ont engendré la perte sont les suivants :

  • La décision sur l’équité salariale a coûté 280 millions de dollars à l’entreprise
  • Les arrêts de travail ont engendré 135 millions de dollars de perte
  • « Ces deux facteurs étant en partie compensés par un troisième, soit un profit de 48 millions de dollars après une mise à jour actuarielle dans le calcul des coûts liés à l’indemnisation des accidents du travail », explique le communiqué.

Postes Canada a affirmé aujourd’hui dans un communiqué que ces pertes « représentent une baisse de 346 millions de dollars par rapport à 2017. »

L’entreprise a précisé notamment que pendant la période d’arrêts du travail ses clients se sont retournés vers les concurrents. Cette situation a engendré une baisse des volumes, dont l’effet sur la perte avant impôts de 2018 est estimé à 135 millions de dollars.

Lire aussi : Vendredi fou et Cyberlundi : Postes Canada panique face à la grève tournante

Lire la suite

Actualités

Montréal : La saison des pluies commence demain

Avatar

Publié

le

Malgré des pluies abondantes sur Montréal, les températures seront douces durant le congé de Pâques.

D’ici la fin du mois les températures seront clémentes avec une moyenne de 10o C. Le 30 avril, Montréal atteindra environ 16o C. Météo Média prévoit des précipitations abondantes jusqu’au 21 avril.

Hausse du niveau d’eau du fleuve Saint-Laurent

Québec est sur le qui-vive car les pluies peuvent provoquer « un ruissellement considérable dans plusieurs secteurs du Québec », indique le Ministère de la Sécurité publique. Les régions du Centre-du-Québec, de la Chaudière-Appalaches, de l’Estrie, de Lanaudière, des Laurentides, de l’Outaouais ainsi que dans l’archipel de Montréal sont surveillées de près afin de prévenir débordements et situations problématiques.

Le ministère estime que la période critique débute à partir de demain, 18 avril. « Les quantités de pluie prévue combinées à une hausse des débits des cours d’eau provoqueront une hausse du niveau d’eau du fleuve Saint-Laurent, ce qui pourrait causer un débordement dans le secteur de Québec », précise le communiqué.

Lire aussi : Des araignées géantes débarquent à Montréal

Lire la suite
Publicité

Nous suivre sur Facebook

en-avant