Suivez-nous

Économie

Expo Entrepreneurs 2019, Plus de 120 organismes annoncés à Montréal

Avatar

Publié

le

Expo Entrepreneurs 2018 - Photo Avant Première MTL

Inspiration, partage, connexions, ressources et expérimentations sont les grandes notions qui guident la programmation d’Expo Entrepreneurs 2019, « le plus grand rassemblement de l’écosystème entrepreneurial québécois » dont la deuxième édition a lieu les 23 et 24 janvier à la Place Bonaventure, ont indiqué les organisateurs lors du dévoilement de la programmation #EEQC19.

À la date du 19 décembre dernier, plus de 75 conférenciers avaient confirmé leur présence en vue d’animer « les 100 premières activités qui permettent à Expo Entrepreneurs de donner au Québec les moyens d’accélérer le développement de sa culture entrepreneuriale ». « L’événement amène les participants à se connecter, échanger et s’inspirer de nombreuses entreprises et organismes œuvrant toutes dans différents secteurs d’activité », revendique Expo Entrepreneurs, un organisme à but non lucratif (OBNL).

« Les participants retrouveront aussi la Ville de Montréal, le gouvernement du Québec, Québecor, Polycor, la BDC, BMO, le gouvernement fédéral du Canada, la Caisse de dépôt et placement du Québec, Deloitte, Desjardins, Lavery Avocats, Les Affaires. »

Selon Robert Beaudry, membre du comité exécutif responsable du développement économique de la Ville de Montréal, le taux d’intention de se lancer en affaires dans la métropole est de 26%, comme le démontre le Portrait du dynamisme entrepreneurial de Montréal de la Fondation de l’entrepreneurship. « C’est pourquoi, souligne-t-il, la Ville de Montréal est fière de soutenir Expo Entrepreneurs depuis sa création, afin de réunir en un seul lieu tous les outils et les services nécessaires à l’écosystème entrepreneurial montréalais et québécois ».

« L’entrepreneuriat est un élément clé pour soutenir la compétitivité du Québec et favoriser sa croissance économique. Les PME créent et maintiennent des emplois dans toutes les régions, investissent dans de nouvelles activités et stimulent l’innovation. »

– Pierre Fitzgibbon, ministre de l’Économie et de l’Innovation

Expo Entrepreneurs se veut un rendez-vous incontournable « à travers des conférences, des rencontres et des ateliers qui touchent le démarrage et tous les autres stades de développement de l’entreprise, mais également l’entrepreneuriat collectif, la diversité, le leadership, l’international et le financement », reconnaît M. Beaudry.

Quelques éléments de la programmation d’Expo Entrepreneurs 2019

Lors d’Expo Entrepreneurs en janvier 2018. Photo : Avant Première MTL
La scène centrale : L’espace regroupe deux scènes diffusant simultanément des conférences, panels, entrevues et événements spéciaux animés par des références de l’entrepreneuriat d’aujourd’hui au Québec.
Les ateliers collaboratifs : des ateliers de 45 minutes pour 50 participants qui permettent de développer l’intelligence collective pour ensuite la mettre au service d’objectifs concrets.
Les cliniques d’experts-conseils : des entretiens tête-à-tête de 15 minutes avec des spécialistes pour solutionner des problématiques dans le domaine du marketing, des ventes, de la communication, de la stratégie numérique, des produits financiers, des investissements, du droit, de la comptabilité et des assurances.
L’espace Q&R : autre nouveauté de cette 2ème édition, cet espace ouvert à tous est disponible pour les conférenciers et experts, après leurs interventions sur la grande scène ou en atelier, afin de favoriser les connexions avec les participants.
Espace Organismes de soutien : plus de 200 organismes présentent leurs programmes de soutien à l’entrepreneuriat. Cet espace comprend également 3 pôles dédiés aux organismes publics (Ville de Montréal, gouvernement du Québec et gouvernement du Canada).
Les parcours en solo ou en équipe : des circuits organisés en fonction des besoins et envies propres à chacun, offrant ainsi la possibilité de profiter de chaque minute à son maximum.
Les pavillons : des sections réservées à la découverte d’innovations de produits et de services dans les domaines de l’agroalimentaire, du transport, des industries technologiques, de l’industrie 4.0, de la culture et des loisirs.

Au dire des organisateurs, un sondage administré à l’issue de la première édition 2018 qui a rassemblé plus de 5 000 personnes, révèle que 90 % des participants ont émis la volonté de revenir en 2019. Et cette année, Expo Entrepreneurs vise 8 000 participants en provenance des 17 régions administratives du Québec.

À lire aussi : Expo Entrepreneurs 2019 prépare un grand coup au Québec

Lire la suite
Publicité
2 Commentaires

2 Comments

  1. Pingback: Nouveaux arrivants à Montréal : Connaissez-vous Interconnexion ? - Avant Premiere Mtl

  2. Pingback: Expo Entrepreneurs : une « vision assez forte » qui mobilise les gens dans la bonne direction au Québec -

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualités

Le budget canadien 2019-2020 expliqué en tweets par l’argentier du gouvernement Trudeau

Avatar

Publié

le

Le gouvernement libéral dirigé par le premier ministre Justin Trudeau a enfin levé le voile sur le budget fédéral 2019-2020. Il a été déposé mardi 19 mars à la chambres des communes à Ottawa par le ministre des Finances du Canada, Bill Morneau, qui reprend « les parties intéressantes » sur son compte Twitter.

C’est le quatrième et le dernier budget du gouvernement Trudeau avant les élections canadiennes d’octobre 2019. Là, les libéraux ont décidé d’«investir dans la classe moyenne », en misant un peu plus sur : les jeunes, les personnes âgées, le logement, la propriété, la santé, la formation, les médias, Internet à haute vitesse, l’économie verte etc.

Même si le Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP) estime que « le dernier budget libéral déçoit alors que les Canadiens ont grandement besoin d’aide », dans le dossier de l’assurance-médicaments. Or, tout semble « bien beau » avec les tweets de l’argentier Bill Morneau.

À lire aussi : Élections canadiennes 2019 : Facebook prépare des outils sur l’authenticité et la transparence…

Lire la suite

Actualités

Déclaration de revenus : l’ARC répond à cinq principales questions que les Canadiens se posent

Avatar

Publié

le

Chaque année, pendant la période de production de déclaration de revenus, des Canadiens appellent l’Agence du revenu du Canada (ARC) pour lui poser diverses questions. Vous trouverez ci-dessous les réponses aux questions les plus souvent posées pendant cette période.

L’ARC vous renvoie, dans la plupart des réponses, aux services en ligne de l’Agence, comme Mon dossier, ou à ses applications mobiles MonARC ou MesPrestations ARC.

1-Comment puis-je mettre à jour mon adresse?

Vous pouvez le faire au moyen de Mon dossier, de MonARC ou de MesPrestations ARC, ou par téléphone au 1-800-959-7383. Vous pouvez aussi remplir le formulaire RC325, Demande de changement d’adresse, ou préparer une lettre dans laquelle vous incluerez votre numéro d’assurance sociale, votre nouvelle adresse, la date de votre déménagement et votre signature. Envoyez ensuite le formulaire ou la lettre par la poste ou par télécopieur à votre centre fiscal.

2-Comment puis-je mettre à jour mon état civil?

Vous pouvez le faire au moyen de Mon dossier, de MonARC ou de MonPrestations ARC, ou par téléphone au 1-800-387-1194. Vous pouvez aussi remplir le formulaire RC65, Changement d’état civil, et l’envoyer à votre centre fiscal. 

3-Quel est mon solde dû? Quand aurai-je mon remboursement?

Dans les deux cas, il vous suffit de consulter Mon dossier ou MonARC. Notez que MonARC vous donnera aussi d’autres précisions sur votre remboursement, comme la méthode de paiement (par dépôt direct ou par chèque), la date d’envoi et le montant remboursé. Pour en savoir plus sur votre remboursement, vous pouvez aussi communiquer avec le Système électronique de renseignements par téléphone, au 18002676999, de la mi-février à décembre 2019. 

4-Comment puis-je obtenir une copie de mon avis de cotisation ou de nouvelle cotisation?

La façon la plus rapide et la plus facile est d’aller dans Mon dossier. Vous pourrez voir et imprimer des renseignements figurant sur l’avis de cotisation ou de nouvelle cotisation concernant la plus récente déclaration de revenus et de prestations que vous avez produite ou celles des 9 années d’avant.

À lire aussi : Déclaration, réclamez un crédit d’impôt pour une gamme de frais médicaux

Vous pouvez recevoir votre courrier fiscal par voie électronique. Pour vous inscrire à ce service, allez dans Mon dossier, MonARC ou MesPrestations ARC et sélectionnez l’option permettant de gérer votre courrier en ligne. Vous pouvez aussi vous inscrire en indiquant votre adresse courriel dans votre déclaration. Une fois inscrit, vous recevrez un courriel lorsque votre avis de cotisation ou de nouvelle cotisation ou tout autre document provenant de l’Agence est consultable en ligne. Allez à Courrier en ligne pour en savoir plus. 

5-Que dois-je faire pour m’inscrire au dépôt direct?

Vous pouvez vous y inscrire au moyen de Mon dossier, de MonARC ou de MesPrestations ARC, ou par l’entremise de votre institution financière (si vous êtes un membre de Desjardins ou un client de TD Canada Trust). Vous pouvez aussi remplir le Formulaire d’inscription au dépôt direct au Canada ou composer le 1-800-959-7383

L’Agence indique que ses services en ligne sont « rapides, faciles à utiliser et sécurisés ». Les Canadiens peuvent s’en servir pour produire leur déclaration de revenus et de prestations, faire un paiement, savoir où en est le traitement de leur déclaration, s’inscrire au courrier en ligne, demander des prestations pour enfants et plus encore.

Source : ARC

À lire aussi : Québec : les citoyens peuvent transmettre leur déclaration de revenus en ligne

Lire la suite

Tourisme

Immobilisation au sol des Boeing 737 MAX : Air Canada met à jour son horaire

Avatar

Publié

le

Air Canada a annoncé ce mardi, 19 mars, qu’elle a ajusté son horaire jusqu’au 30 avril pour couvrir 98 % de ses vols prévus après la suspension des liaisons assurées par les 737 MAX.

Après le crash du Boeing 737 en Éthiopie, plusieurs autorités aériennes à travers le monde ont refusé l’accès de l’avion à leurs couloirs, en outre Transport Canada.

Afin de se conformer aux mesures de sécurité, Air Canada maintient au sol ses 24 appareils 737 MAX. Par conséquent, la compagnie nationale a mis à jour son horaire de mai en retirant ce type d’appareils de son programme au moins jusqu’au 1er juillet 2019.

« Les 737 MAX de Boeing représentaient 6 % du nombre total de nos vols, mais le retrait de ce type d’appareil de notre parc aérien entraîne un effet en cascade qui a des répercussions sur l’horaire et, du même coup, sur certains clients », explique Lucie Guillemette, vice-présidente générale et chef des Affaires commerciales d’Air Canada. « Nous travaillons d’arrache-pied à réduire ces effets au minimum », a-t-elle poursuit.

Pour estimer l’ampleur du travail requis pour suppléer les vols assurés par l’appareil, il faut savoir que les 737 MAX, transportaient en moyenne entre 9 000 et 12 000 passagers par jour.

Les mesures prises par Air Canada

En plus du changement du programme, pour remplacer les horaires des Boeing 737, Air Canada a affecté d’autres types d’appareils de taille similaire ou supérieure.

Le transporteur a notamment accéléré l’intégration dans son parc aérien d’A321 d’Airbus récemment acquis auprès de WOW Air et affecté des compagnies aériennes canadiennes afin d’assurer les liaisons qui étaient desservis par 737 MAX. Par ailleurs certaines liaisons ont été suspendues et remplacées par d’autres itinéraires.

« Les clients qui ont des plans de voyage d’ici juillet peuvent être assurés que nous les tiendrons informés à chaque étape de la révision de notre horaire », a assuré Mme Guillemette.

Pour plus d’informations

Lire aussi : USA: Immobilisation des Boeing 737 MAX «jusqu’en avril»

Lire la suite

en-avant