Suivez-nous

Style de vie

Horaires des commerces pendant la période des fêtes

Redaction Avant Premiere

Publié

le

Photo libre de droits
imprimer

À la dernière minute tu te rends compte que tu as oublié d’acheter un truc important, pas de panique ! Tu le trouveras certainement ou tu le remplaceras par un plan B dans un des commerces ouverts de la liste suivante :

Cette année 2017-2018, une bonne nouvelle pour tout le monde, la réglementation a changé : les centres d’achats ont le droit d’ouvrir le 2 janvier 2018.

Les horaires de la période des fêtes

À part les urgences et les hôpitaux, tous les commerces et les centres d’achats seront fermés à l’exception des pharmacies, commerces d’alimentation et de boissons alcooliques, cinémas,  restaurants et les commerces situés dans les établissements hospitaliers, culturels et les aérogares.  

Quels sont les commerces d’alimentation et de boissons alcooliques ouverts ?

C’est le dépanneur du quartier qui te sauvera la vie …

Les commerces d’alimentation de petites surfaces, soit 375 m2 ou moins, seront ouverts :

  • Le 24 décembre de 9 h à 17 h  
  • Le 25 décembre : toute la journée  
  • Le 26 décembre de 0 h à 21 h
  • Le 31 décembre de 8 h à 17 h
  • Le 1 janvier : toute la journée

Le 24 tout le monde court !

Les grandes surfaces d’alimentation (plus de 375 m2 de surface) seront fermées le 25 décembre et le 1e janvier et ouverts :

  • Le 24 décembre de 8 h à 17 h
  • Le 26 décembre de 13 h à 21 h
  • Le 31 décembre de 8 h à 17 h

Sinon, les pharmacies seront ouvertes tous les jours :

  • Le 24 décembre de 8 h à 17 h  
  • Le 25 décembre : toute la journée  
  • Le 26 décembre de 13 h à 21 h
  • Le 31 décembre de 8 h à 17 h
  • Le 1 janvier : toute la journée

Le 2 janvier, tous les commerces seront ouverts de 8 h à 21 h.

Joyeux noël et bonne année 2018 !

Lire la suite
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Économie

Les Weekends Visites Libres, opportunités et nouveaux concepts le 14 et 15 avril

Redaction Avant Premiere

Publié

le

Photo libre de droits

Le weekend prochain, pas besoin de jongler avec les horaires du courtier immobilier pour magasiner son futur chez soi. Plusieurs complexes résidentiels, à Montréal et en Montérégie, ouvriront leurs portes au grand public le 14 et 15 avril de 13 à 17h.

Selon les chiffres de l’Association des professionnels de la construction et de l’habitation du Québec (APCHQ) et la Chambre immobilière du Grand Montréal (CIGM), c’est la période propice pour acquérir une propriété. Cela permet d’éviter « les hausses probables des taux d’intérêt » et de profiter « des taux hypothécaires toujours très bas.»

Dans le cadre de la 22e édition des weekends visites libres, acheteurs et locataires sont invités à visiter 70 projets de maisons et condos destinés à toutes les bourses et à tous les goûts. Des promotions et des rabais exclusifs sont aussi offerts.

Le site de l’événement www.visiteslibres.info propose un outil de recherche en fonction des besoins et du budget.

Photo libre de droits

Les tendances et les technologies à suivre de près

Cette édition 2018 met l’accent sur trois nouveautés en matière de design, d’architecture et de paysagisme. Le circuit Innovation Cecobois permet de découvrir les dernières tendances de revêtements de surfaces en bois d’ingénierie.

Certains projets ont osé la construction modulaire, c’est donc l’occasion de voir comment ces unités donnent formes aux bâtiments et façonnent le paysage urbain.

Le cocooning revient en force cette année avec la 5e édition du Prix Habitat Design. Une maison véhicule la sensation de bien-être grâce à la participation de plusieurs savoirs-faire. Les jurys qui choisiront les meilleures unités modèles dans plusieurs catégories, dont le dernier né « le Défi Val-Mar en architecture de paysage », évalueront la transversalité des conceptions.

« La multidisciplinarité représente un avantage concurrentiel certain pour la conception d’habitations ergonomiques, fonctionnelles et esthétiques, ainsi que pour leur mise en marché auprès d’un public de plus en plus sensible à un environnement offrant ce que les designers appellent aujourd’hui, le bien-être dans toutes ses dimensions. »

Une activité pour les esthètes

En plus des résidences haut-standing et luxueuses abordables, les esthètes ont la chance de faire le circuit du “Choix du public” Prix Habitat Design 2018 et de participer au concours de la meilleure unité modèle.

C’est quoi la catégorie choix du public ?

En participant, on court la chance de gagner « un ensemble d’électroménagers GE d’une valeur de 5000 $. »
La liste du « choix du public » se trouve sur le site de l’événement : http://prixhabitatdesign.com/concours-choix-du-public-phd-2018/

Lire la suite

Actualités

La parentalité se dynamise au salon de Maternité Paternité Enfants 2018

Redaction Avant Premiere

Publié

le

Crédit photo Avant Première MTL

Le salon de Maternité Paternité Enfants 0-6 ans a ouvert ses portes à la Place Bonaventure. Ce grand espace de bons plans pour la famille sera aussi animé par des spectacles, des défilés de mode, des ateliers et des animations jusqu’au 8 avril 2018.

L’arrivée d’un enfant est une grande aventure pour les nouveaux parents et les chefs de famille expérimentés. Pour la rendre plus agréable, ce grand rassemblement s’est donné pour mission, depuis 1993, de faire réunir les différentes adresses et acteurs de la petite enfance.

Crédit photo Avant Première Mtl

« J’ai été très interpellé par le salon d’une part, et aussi par le slogan ‘Être parent, ça s’apprend’ », a souligné Luc Fortin, ministre de la famille, lors de l’ouverture officielle. « C’est un processus continu […], c’est pour ça que des salons comme celui-ci demeurent pertinents aujourd’hui. Il y a des gens qui sont là pour offrir des biens, des services, des conseils et pour donner un coup de main dans le rôle de parent », a t-il poursuivi.

Pour bien vivre avec sa grossesse et préparer ses enfants à la vie, les spécialistes seront présents durant tout l’événement. Deux sujets importants sont au menu des conférences et des rencontres qui aident à apprendre les bonnes pratiques et à s’informer auprès des experts. D’abord, la question de la discipline qui sera abordée par la psychologue Suzanne Vallières et l’exposition aux écrans débattue lors d’une conférence présentée par le journaliste Maxime Johnson.

« On souhaite avoir davantage de temps avec nos enfants et du temps de qualité » (M.Fortin)

L’éducation et la bonne communication entre enfants et parents sont certes essentielles comme l’a souligné Benoît Gagnon, porte-parole de cette 26e édition. Son bien être et sa qualité de vie est tributaire aussi de la santé, l’hygiène, les soins, le sommeil, l’alimentation, la sécurité, etc.

La gestion de ces impératifs, en constante évolution, requiert d’être à l’affût autant des innovations d’ici et d’ailleurs, que des nouveaux services gouvernementaux.

À ce propos M. Fortin note qu’« au delà des services publics », le temps est la chose la plus précieuse que cherche une famille. « C’est pour cela que récemment, on a déposé deux projets de lois pour assouplir les normes de travail relatives aux congés parentaux pour pouvoir amener plus de flexibilité au régime d’assurance parentale », a t-il rappelé.

Places aux papas !

La personnalité du nouveau porte-parole véhicule de son côté l’importance de l’implication des deux parents.

À gauche Mme. Louise Benoît, fondatrice du salon. À droite M. Benoît Gagnon, nouveau porte-parole de l’événement. Crédit photo Avant Première Mtl

L’animateur et papa comblé de trois enfants s’est réjouit de remarquer dans les allés du salon une présence accrue des pères. « Avec le temps, ce qui a beaucoup aidé les gars à devenir des pères plus présents et à oser et à tenter des affaires, c’est les filles », « parce qu’elles nous ont fait plus de place », a fait remarquer M. Gagnon.

Le lancement d’un nouveau média, annoncé lors du communiqué de presse, dénote lui aussi d’un important changement social en cours.

Mme. Mariane Chenail, fondatrice du média ‘’Maman pour la vie’’. Crédit photo Avant première Mtl

« Cette année, et pour faire un clin d’œil à Benoît, j’ai l’honneur de vous annoncer qu’en juin prochain, nous lancerons un nouveau site qui s’adressa directement aux papas » « papapourlavie.com sera alimenté de blogs, d’articles, de chroniques, avec une saveur un peu plus masculine disons, mais qui pourra rejoindre tout autant les mamans que les papas », a déclaré Mariane Chenail, fondatrice du média ‘’Maman pour la vie’’.

Lire la suite

Style de vie

Des accessoires intemporels pour la saison printemps-été 2018

Redaction Avant Premiere

Publié

le

Photo libre de droits

Une matière indémodable revient dans les chaussures et les accessoires. Le croco, on aime le porter en détail et habillant des formes classiques. Les mules sont le must have de la saison. Pourquoi ne pas les porter comme ce modèle simple et discret de Banana Republic.

Les bralettes façon 1940’s ne sont plus que des dessous sexy. Oui, on aime sortir leurs bretelles délicates entrecroisées et on aimera encore plus dévoiler sous les tops courts le détail raffiné du ventre dans le style bustier. À vous de décider comment porter ce modèle de Victoria Secret qui n’est pas si dénudé mine de rien !

Toi qui ne sors jamais sans couvre-chef parce que tu as peur des coups de soleil ou parce que c’est le détail qui marque ton style vestimentaire, sais-tu que cette saison est à la mode des casquettes gavroche. Ce style marin de la marque Brixton convient à plusieurs looks urbains, du rock, vintage au style sobre.

Les mains s’habillent en montres cadrans rectangulaires. Aux dimensions petites ou moyennes, on les préfère fines avec des bracelets fantaisies ou un détail inattendu comme ce bijou d’Olivia Burton.

Les chaussettes des petites filles modèles se portent aussi avec des sandales et des mules. Évitez de surcharger le look si vous voulez montrer leurs belles franges brodées ou ajourées comme notre favori de la marque Hue.

N’oubliez pas d’habiller le cou. Pour le faire dans le kitsch comme papa et maman dans les années 1980, c’est très facile. Il suffit de chercher un petit pendentif de son zodiaque et le tour est joué. Me to We a décliné le concept de façon très subtile en proposant ces médaillons représentant les constellations des signes.

Les créoles sont encore la mode. Sortez vos boucles fluos des années 1990 ou les classiques maximalistes comme cette paire dorée d’Aldo.

Lire la suite

en-avant

X
X