Suivez-nous

HighTech

iphone X, une édition russe hors de prix

Redaction Avant Premiere

Publié

le

Photo libre de droits

Plusieurs avis trouvent que l’iphone X de base, à 1 319 $ CAD, coûte cher et propose des gadgets inutiles. Or les créateurs du luxe ne sont pas à court d’idées quand il s’agit de le rendre encore plus sophistiqué et plus clinquant. Bien évidemment, le prix monte en conséquence.

Caviar, la marque russe d’accessoires de luxe, a lancé une nouvelle ligne d’iphone X qui coûterait la modique somme 4 600 $ US. C’est une édition limitée qui s’appelle iphone X Tesla.

Apple mise sur une nouvelle génération de cellulaires qui se charge sans fils. L’édition russe a exploré la même piste pour proposer un design encore plus autonome. Comme le connote le nom, le cellulaire met de l’avant en autres son aspect écologique. La façade arrière du téléphone est munie de cellules photovoltaïques. L’autonomie énergétique est assurée aussi bien par la lumière solaire que par la lumière artificielle.

L’appareil se recharge ainsi en tout temps. Caviar mentionne qu’elle cible les personnes qui partent dans des expéditions et des aventures spéciales comme les astronautes. Mais ce n’est pas seulement cette fonction qui justifie son prix. Le iphone X est orné de cadres et de plaques en or et en fibres de carbone.

Comme les autres produits de la marque, il est possible de personnaliser son téléphone en choisissant dans une gamme de matériaux de finition. on propose la peau de crocodile, le titane, l’or massif et les incrustations en pierres précieuses.

Avec son design sophistiqué et son système de recharge iphone X Tesla pèse plus lourd que la version classique, soit 260 g versus 174 g. La marque indique aussi que le système d’exploitation iOS 11 vient avec de nouvelles fonctions.

L’édition est limitée à 999 pièces en vente sur le site web de la marque.

 

Crédit photo:
Photo libre de droits
Lire la suite
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

HighTech

Facebook se met au mentorat de groupes

Redaction Avant Premiere

Publié

le

Crédit photo Facebook

La plateforme de Zuckerberg a ajouté Mentorship Facebook, une nouvelle fonction qui permet de créer et d’optimiser la communication entre les membres de groupes de mentorats.

Annoncé lors du Facebook Social Good Forum à la fin de l’année 2017, Mentorship, l’outil de mentorat de Facebook est actuellement disponible.

La fonctionnalité de mentorat permet de superviser plusieurs groupes depuis le réseau.

Les administrateurs de groupes peuvent créer des programmes et choisir les personnes qui seront en charge du coaching. Après cette première étape, tous les membres du groupe peuvent s’inscrire pour être jumelés à des mentors.

Chaque programme est guidé et peut créer des enregistrements hebdomadaires.

Toutes les conversations entre mentors et participants sont privées. La nouvelle fonction est aussi dotée d’options qui permettent de bloquer et signaler des personnes.

Cette version cible le coaching de développement personnel et les groupes d’apprentissages professionnels. Facebook sortira prochainement d’autres catégories de programmes qui organisent la communication et le partage de contenus assurant des types particuliers de savoirs.

La création de cette fonction indique en outre l’expansion de ce type d’apprentissage basé sur l’expérience et l’engagement mutuel sur la toile.

Crédit photo:
Crédit photo Facebook
Lire la suite

HighTech

Google Maps passe à la visualisation tridimensionnelle

Redaction Avant Premiere

Publié

le

Google Maps a modifié la visualisation de sa carte virtuelle. Elle est passée au tridimensionnel pour donner une idée exacte sur les distances et les tailles des régions et espaces terrestres.

Accédez à l’application Google Maps, faites un zoom arrière et vous allez constater que Google Maps a enfin compris que la terre est ronde.

En effet, l’outil de cartographie a abandonné la projection de Mercator parce qu’elle permet une navigation bidimensionnelle et ne visualise pas les aires réelles des zones du globe.

Le mode tridimensionnel est actuellement actif seulement sur les ordinateurs. Il fonctionne sur la plupart des navigateurs, en outre, Google Chrome, Edge et Firefox.

Google Maps a posté hier, 2 août 2018, sur twitter, une vidéo montrant comment la nouvelle visualisation respecte les proportions des surfaces occupées par les différentes régions du monde.

« Les superficies du Groenland et du continent africain n’auront plus l’air équivalentes », explique le tweet.

Notons que l’Afrique est 14 à 15 fois plus grande que le Groenland. Sur l’ancien mode bidimensionnel, leurs aires paraissaient égales.

Cette comparaison n’est pas fortuite, la projection de Mercator permet de représenter correctement les formes des zones géographiques mais elle déforme les aires au fur et à mesure de l’éloignement de l’équateur vers les pôles.

Crédit photo:
Lire la suite

HighTech

Hackathon Qtum 2018, un marathon de programmation virtuel mondial

Redaction Avant Premiere

Publié

le

Photo libre de droits

Les geeks codeurs ont désormais l’occasion de se surpasser lors d’un événement qui intéresserait particulièrement la communauté mondiale de la crypto-monnaie.

Les inscriptions pour la grande compétition de codage Hackathon Qtum 2018 ont commencé au début du mois de juillet 2018.

L’événement est organisé par la Fondation Qtum, dont le siège social se trouve à Singapour.

Les participants sont appelés à concevoir des technologies décentralisées à code source libre qui s’inscrivent dans le cadre de l’économie de la chaîne de blocs.

Des équipes formées de cinq développeurs maximum s’affronteront et seront amener à « utiliser le contrat intelligent de paiement de Qtum pour créer une application « influente et nécessaire dans le monde décentralisé d’aujourd’hui, et/ou de mettre au point des outils de développement d’infrastructure pour Qtum. »

La date butoir d’envoi des démos : le 16 septembre 2018.

L’équipe gagnante recevra 500 000 $ US en jetons Qtum, en plus d’un voyage à San Francisco pour assister à la conférence Devcon 2018 et de l’incubation virtuelle pour l’aider à développer l’application.

Pour en sa voir plus sur l’événement : https://hackathon.qtum.org

Crédit photo:
Photo libre de droits
Lire la suite

en-avant

X
X