Suivez-nous

Événements

Lancement du bar à jus Beldi Boutique, des saveurs orientales exquises

Hanen Hattab

Publié

le

Crédit photo Hanen Hattab

Le vendredi 5 mai 2017, Beldi Boutique a célébré le lancement de son nouveau bar à jus. À cette occasion, un cocktail de dégustation a été organisé dans un concept store, qui regorge d’une belle variété de plaisirs thérapeutiques, cosmétiques, culinaires et décoratifs.

Situé au cœur du quartier épicurien et auto-entrepreneurial, le Mont Royal, l’espace propose à sa clientèle, dans son ambiance feutrée et conviviale, une nouvelle pause collation gastronomique avec un menu innovant et santé. Pour ceux qui connaissent déjà Beldi Boutique, qui a vu le jour le 16 juillet 2016, le Bar Santé Beldi a été installé dans la belle alcôve chaleureuse des lieux.

Gourmandise et bien être dans une ambiance cosy

Dès qu’on ouvre la porte, on est submergé par un mélange de senteurs qui réveille en nous des souvenirs olfactifs proustiens. Les concepts de Beldi Boutique associent produits du terroir et savoir-faire ancestral pour répondre aux nouveaux rituels du bien-être montréalais.

On y trouve des soins du visage, du corps et des cheveux, des parfums d’ambiance, des bijoux odorants, des objets de décorations et des accessoires de maison conçus par la propriétaire de l’espace et d’autres créateurs : un méli mélo aux saveurs multiculturelles.

La fondatrice, Linda Sellami, propose sa marque de produits cosmétiques pour femmes et hommes. Déclinés dans une palette terre pastel et des odeurs petrichor, délicates et subtiles, les soins se présentent sous ces formes irrégulières qu’on aime bien écraser et malaxer entre les bouts de doigts. La jeune entrepreneuse et créatrice de beauté conçoit une panoplie de recettes à base de produits naturels tunisiens, confectionnés par des artisans et des spécialistes français et tunisiens talentueux.

Un bar à jus aux saveurs orientales

Entre une dégustation de miel ou de confiture et une séance de conseil et de test beauté d’un pain de visage ou d’une huile essentielle, un jus et une gourmandise atypiques vous attendent.

Beldi Boutique offre deux menus de jus pressés : un pour l’hiver et un autre pour la période estivale.

C’est le seul bar à jus à Montréal qui propose des purs jus de fruits, des nectars, des smoothies et des citronnades aux saveurs typiquement orientales. Préparés avec des fruits bio sains et murs, vos jus, mono variétal ou en cocktail, seront parfumés, selon vos gouts aux eaux florales tunisiennes.

Depuis des siècles, les mains tunisiennes confectionnent au printemps des hydrolats de fleurs d’oranger, de rose, de géranium, d’églantine, de thym et de romarin aux vertus aromatiques et médicinales, qui suscitent, de plus en plus, une forte demande internationale.

Le bar de Beldi Boutique sert en hiver les concentrés de fruits secs atypiques tunisiens dont les textures, les consistances solides et le gout grillé feront de votre passage un vrai voyage multisensoriel.

Dans le menu hiver, il y a le zrir, une crème de sésame douce et calorique, à base notamment de miel et d’autres fruits secs ; la crème de sorgo ; et aussi, l’assida zgougou, une crème préparée à partir de graines de pin d’Alep.

Vous pouvez agrémenter votre dose de vitamines par des petites mignardises, des biscuits, des bombes d’énergie et des dattes farcies à base de miel, de sirop d’érable et de fruits secs succulents.

« Le concept store Beldi Boutique s’est donné comme objectif primordial de toujours proposer des nouvelles expériences de bien-être, en étant un hôte d’idées venues d’ailleurs, qui ont pour but elles aussi d’enchanter et de ravir les cinq sens», a précisé Lynda.

Adresse de Beldi Boutique : 79 Rue Rachel O, Montréal, QC H2W 1G2

Site web : https://beldiboutique.ca

Crédit photo:
Crédit photo Hanen Hattab

Hanen Hattab est doctorante en sémiologie à l’UQAM. Ses recherches portent sur les pratiques d’art et de design subversifs et contre culturels comme le vandalisme artistique, le sabotage et les détournements culturels dans l’illustration, les arts graphiques et la sculpture.

Lire la suite
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualités

MTLàTABLE 2017, le terroir québécois à l’honneur

Hanen Hattab

Publié

le

Pour donner ses lettres de noblesse à l’art culinaire montréalais, MTL à TABLE, l’incontournable rendez-vous automnal des gourmets, célèbre dans cette édition le terroir québécois.  

MTL à TABLE revient cette année avec 175 restaurants et nouvelles activités gourmandes pour gâter les épicuriens. Les restaurants offriront des tables d’hôte à prix fixes de 21$, 31$ ou 41$ et 15 $ pour le menu du brunch.

MTL à TABLE fête l’anniversaire de Montréal en s’échelonnant « cette année sur 15 jours, à peu près 375 heures au lieu des 11 jours habituels », a souligné Mme Patrizia Dri, directrice Médias chez Tourisme Montréal. Cette sixième édition se déroulera du 2 au 16 novembre. L’événement fait un clin d’œil spécial au secteur agroalimentaire local en mettant de l’avant aux produits culinaires de notre province.

« Puisque 2017 a été une année festive et haute en couleur à Montréal, nous voulons transporter l’ambiance de la fête vers le reste du Québec. Pour cette année, nous invitons les restaurateurs à mettre en valeur les produits québécois », a déclaré Yves Lalumière, président-directeur général de Tourisme Montréal.

Des visites touristiques guidées, des soirées spéciales et des événements vinicoles sont au programme pour faire rayonner le savoir-faire gastronomique et touristique montréalais.

« Tourisme Montréal en collaboration avec le CIBIM, qui est le Conseil des Industries Bioalimentaires de Montréal, ainsi que le Ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec ont créé un répertoire des principaux produits québécois provenant des différentes régions du Québec. Ce répertoire destiné tant aux restaurants qu’au grand public se retrouve sur le site mtl.org », a précisé Mme Dri.

Crédit photo Tourisme Montréal

Les amoureux de la gastronomie montréalaise et membres d’Aéroplan, partenaire de MTL à TABLE, peuvent réserver leurs places exclusivement, dès le 28 septembre jusqu’au 2 octobre.

À vos tables et carpe diem!

Crédit photo:
Lire la suite

Actualités

Cap sur l’univers avec le Symposium de l’Espace à Montréal

Hanen Hattab

Publié

le

Scientifiques et grand public auront la tête dans les étoiles pendant deux jours.

Les Montréalais vont pouvoir enfin découvrir les facettes du secteur qui fait rayonner la métropole. Le Symposium de l’Espace à Montréal les attend, le 5 et 6 octobre, dans le Palais des Congrès. Cette plateforme est une initiative des Associations Étudiantes Spatiales de Montréal. Elle accueillera une quarantaine de conférenciers, dont des professeurs et des chercheurs universitaires, des professionnels et des dirigeants, qui partageront avec le public les grandes ambitions du domaine spatial et ses problématiques. Chaque jour, de 10h à 18h30, des sujets touchant les différents secteurs et domaines seront débattus afin de « planifier l’avenir de l’espace à Montréal et au Canada. »

Le symposium est organisé par McGill Space Systems Group, Spacecraft Space Concordia, Concordia Institute Of Aerospace Design and Innovation, McGill Institute for Aerospace Engineering, Space Concordia Rocketry Division, McGill Students, Astronomy Club, McGill Rocket Team, Space Concordia, AstroMcGill, Société Technique PolyOrbite et McGill Institute of Air and Space Law.

Pour en savoir plus : http://www.montrealspace.ca/

Crédit photo:
Lire la suite

Actualités

Montréal : Temps forts du 3è Salon Canado-Maghrébin 2017

Baba-Idriss FOFANA

Publié

le

Crédit photo: Avant-Première Canada

Comme prévu, le 3è Salon du développement Canado-Maghrébin s’est tenu le 8 et le 9 septembre 2017, au Palais des Congrès de Montréal. Que retenir de ces 12 heures de rencontre d’une communauté estimée à 300 000 au Canada ? Le magazine Avant-Première Canada qui y a pris part, vous fait un compte rendu des temps forts de la pléiade de thèmes abordés par divers intervenants (hommes politiques, entrepreneurs, citoyens, journalistes, étudiants) lors d’ateliers, émissions radio et plateaux télévisés.

Adel Achouri, Organisateur du Salon (crédit: Avant-Première Canada)

Visiblement, c’est un “pari gagné” pour Adel Achouri. En sa qualité de président-organisateur du Salon du développement Canado-Maghrébin d’ouvrir le bal des allocutions au sein de « l’espace VIP » devant un beau monde. Dans son mot d’ouverture, M. Achouri a fait valoir que l’objectif de cette rencontre est de « positionner » la communauté Maghrébine au-devant de la scène politique, économique et dans tous les domaines de la société québécoise et canadienne. « Notre objectif est de voir des Maghrébins à la tête d’entités canadiennes et québécoises ; de voir des jeunes en politique et dans les médias, pas seulement des communautaires mais des médias québécois et canadiens », a appuyé Adel Achouri, également président de L’excellence Conseils & Formation, qui s’est dit « fier d’avoir réuni plusieurs associations autour d’un projet ».

Une première journée riche en intervention

À sa suite, plusieurs autres personnalités ont pris la parole. Au nombre desquelles : la Secrétaire générale de l’Association des Tunisiens aux Amériques, Hana Iness Abbes, qui travaille sur deux grands projets dont le parrainage des orphelins en Tunisie et le festival du Jasmin tunisien à Montréal. Le président de la Fondation Club Avenir, Bachir Halimi a salué l’initiative d’un tel Salon. Il a encouragé « l’excellence au sein de la communauté Maghrébine » au Canada et a souhaité qu’elle « excelle » dans tous les domaines d’activités. Le président de l’Alliance d’Affaire Canada-Algérie, Jean-Jacques Rainville a reconnu la « contribution » de la communauté maghrébine dans « le développement » de la société Canadienne.

(crédit: Avant-Première Canada)

Le public a également eu droit à l’émission « Tam-Tam » de Radio-Canada International (RCI), diffusée en direct du Salon,  et qui était animée par Stephan Parent. Comme invités, il fallait compter : Mohammed Gharred, Activiste avec le Parti Libéral du Canada (PLC) ; Tina Sebti, Directrice des communications du Parti Avenir Laval ; Abdelghani Dades, journaliste et président du Groupe Atlas Media ; Abdlaadim El Hanchi, Directeur général de MABI TV ; Houda Rachdaoui, Jeune ambassadrice de l’engagement auprès de la ville de Montréal et Myriam Bouzayen, Animatrice à Maghreb FM.

Difficultés et barrières

Plusieurs thèmes touchant la communauté au Canada ont été évoqués, notamment « la participation des Maghrébins en politique », « la discrimination », « le racisme systémique », « la problématique de l’intégration à travers les langues : le français ou l’anglais », « la question du cantonnement de certains médias sous l’étiquette communautaire et ethnique » et le contexte « géopolitique du terrorisme » qui fragilise les Musulmanes d’origine Maghrébine.

Si dans l’ensemble, les invités ne partageaient pas les mêmes points de vue sur les thématiques, toutefois, ils s’accordaient sur l’existence de difficultés et barrières auxquelles font face beaucoup de personnes issues de la communauté Maghrébine, au Canada en général, et au Québec en particulier. « Le racisme existe et les opportunités aussi », soutien Mohammed Gharred, Activiste du parti du premier ministre Justin Trudeau. Pour lui, la problématique du racisme doit être appréhendée comme « un défi de dévalement personnel ». « Mais, elle ne devrait pas pour autant démoraliser », croit savoir M. Gharred.

Stand de Radio-Canada (crédit: Avant-Première Canada)

Il faut souligner que cette première journée du Salon du développement Canado-Maghrébin a été riche en émission comme en allocution de personnalités de haut rang. Non sans oublier les interventions d’Alexandre Boulerice, Député du Nouveau Parti Démocratique (NPD) de la circonscription de Rosemont – La Petite-Patrie et celle de l’ambassadeur de la Turquie au Canada, Selçuk Ünal, qui s’est prononcé sur les opportunités d’investissement dans son pays à travers le thème : « A Resilient Economy with outstanding investment opportunities » et ce, en présence de plusieurs hommes d’affaires et hauts cadres de la Banque de Développement du Canada (BDC), Desjardins et autres Institutions financières et organisations liées à l’investissement.

La journée du vendredi s’est bouclée par un plateau télévisé, organisé par le Collège Rosemont, qui avait pour thème : « le retour aux études chez les immigrants ». Quatre invités ont pu partager leurs avis et idées sur cette problématique qui taraude l’esprit de bon nombre d’immigrants, en général. Parmi eux : Annabelle Pollet, Conseillère pédagogique ; Abderazak Sahroui, Enseignant ; Habib El-Hage, Intervenant social et Rabia Nasri, ancienne étudiante.

Une deuxième journée riche en plateau télévisé

Au jour 2, c’est-à-dire samedi 9 septembre, le salon grouillait encore du monde. Les stands des exposants étaient pleins à craquer. Des universités, établissements secondaires de renom, agences d’emplois, compagnies aériennes, établissements sportifs n’ont pas voulu se faire compter l’événement dédié à une communauté estimée à environ 300.000 en 2017.

Crédit: Avant-Première Canada

À l’espace VIP, cette dernière journée du Salon du développement Canado-Maghrébin s’est poursuivie, entre autres, avec plusieurs plateaux télévisés ; Une conférence animé par Khalid Bourriche portant sur le thème : « Collégial, passage rapide vers l’emploi » ; une cérémonie de remise des prix du « Concours de l’Entrepreneur Édition 2017 » ; Une animation spéciale pour le 60ème anniversaire de la Royal Air Maroc ; Une allocution de Sonia Baudelot, cheffe du Parti Avenir Laval ; Une cérémonie honorifique  avec la remise du « Prix de reconnaissance » à Radouane Hilali, considéré comme la personnalité ayant une grande contribution au développement de la communauté Maghrébine au Canada.

Organisé par Montréal Rush Soccer Academy, le premier plateau avait pour thème : « le développement du soccer à Montréal ». Animé par Addelghani Dades, les échanges ont tourné autour de la pratique du soccer et du développement des joueurs de haute qualité, issus de toutes les couches de la société québécoise et canadienne, dans un environnement stimulant et gratifiant.

Transformer les défis en opportunités

Le second plateau télévisé, organisé par l’Association de développement des Arts Martiaux Adaptés (ADAMA), a eu pour thème : « Pour une société égalitaire ». Animé par Mohamed Jelassi, président fondateur de ADAMA, les échanges ont porté sur la capacité de personnes ayant des limitations physiques et fonctionnelles, qui arrivent à relever des défis que des personnes n’ayant pas ces difficultés n’auraient pas été capables d’avoir leur niveau. À travers ADAMA, M. Jelassi a montré que « tout le monde est capable » : « Nos membres sont des gens qui croient en eux-mêmes et qui arrivent à transformer leur défi en opportunités et de là, à la réussite ».

Au centre, le Consul de la Tunisie à Montréal (Crédit: Avant-Première Canada)

Un troisième plateau télévisé, animé par Nour Zirat, a porté sur le « Parti Liberal du Canada, l’immigration, le commerce et les communautés ». Au nombre des invités, il fallait compter : Fayçal El-Khoury, Député libéral de la circonscription de Laval-Les-Îles ; Marc Miller, Député libéral de la circonscription et Mira Ahmad, présidente des Jeunes libéraux du Canada. Les échanges ont essentiellement porté sur les questions d’ordre économique (ALENA, CETA etc.) et notamment, sur les politiques d’ouvertures que prônent le parti de Justin Trudeau à l’endroit des communautés issues de l’immigration, et aussi les actions de l’actuel gouvernement libéral en faveur d’une société inclusive et égalitaire au Canada.

« Rise of racism, xenophobia and islamophobia, no easy solution »

Un quatrième plateau télévisé, animé par Kathy Malas (VP Canadian Muslim Forum), a eu pour thème : « Rise of racism, xenophobia and islamophobia, no easy solution » ; avec comme invités : Graham Carpenter, Riding office manager at office Thomas Muclair ; Samer Majzoub, president of the Canadian Muslim Forum et Hassan Guillet, Imam.

Enfin, le cinquième plateau télévisé, animé par Tina Sebti, avait pour thème : « L’entrepreneuriat au Québec ». Des invités de “grosse pointure” du domaine entrepreneurial y ont pris part : Daniele Henkel, présidente des Entreprises Daniele Henkel INC ; Franck Baylis, Député libéral de Pierrefonds-Dollars et président de Baylis Medical ; Roseline Beausoleil, Avocate associée chez BTK Avocats ; Claude Ananou, Avocat et maître d’enseignement au HEC de Montréal ; Winston Chan, Chiropraticien et entrepreneur ; puis Hocine Meghar, ambassadeur d’Algerie au Canada.

Ces invités ont reconnu le dynamisme de l’entrepreneuriat québécois. Ils ont particulièrement encouragé les jeunes à continuer de se faire confiance, à sortir de leur zone de confort, à concrétiser leurs idées, à innover dans leur domaine d’activités tout en sachant « rester eux-mêmes ».

Crédit photo:
Crédit photo: Avant-Première Canada
Lire la suite

en-avant

X
X