Suivez-nous

Actualités

Le CMQ fête la communauté maghrébine du Québec

Noureddine Salhi

Publié

le

Avant Première MTL.

Sous le signe de la continuité, le Congrès Maghrébin au Quebec (CMQ) a tenu son cinquième gala cette année dans un cadre élégant et en la présence de plusieurs personnalités du milieu politique, financier, médiatique et artistique.  

Le thème « Les Voies du Succès » revenait cette année pour célébrer les réussites des Québécois et Québécoises d’origine maghrébine, pour leurs accomplissements dans des domaines différents durant l’année 2016-2017. Le CMQ voulait ainsi honorer, à travers ses lauréats et lauréates, une communauté qui démontre, d’une année à l’autre, son enracinement dans son milieu et sa participation grandissante en la construction de son pays d’adoption.

La grande salle, dans le prestigieux Hôtel Hyatt Regency Montréal, a ouvert ses portes à 19h, pour recevoir les invités du CMQ venus de tous les milieux partager ainsi, avec la communauté maghrébine, ses joies et ses succès. On notait surtout la présence de M David Heurtel, député provincial de Saint-Michel et nouvellement nommé ministre de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion. La popularité de M Heurtel parmi les membres de la communauté maghrébine était apparente, alors que plusieurs invités se sont empressés à lui souhaiter la bienvenue. Le ministre n’a pas tardé à faire de même, en exprimant sa joie de toujours participer à L’essor de la communauté maghrébine au Quebec.

La salle comble s’impatientait pour découvrir les candidats et candidates de ce gala dont la sélection fut attribuée à un jury de pairs indépendant présidé par Manaf Bouchentouf, directeur exécutif et responsable de l’accompagnement au sein du Pôle entrepreneuriat. Neuf prix étaient en jeu : professionnel émérite, entrepreneur à succès, administrateur de l’année, femme leader, jeune espoir et talent, arts et culture, entrepreneur(e) engagé(e) dans la communauté, brillant universitaire et maghrébin(e) de cœur.

Successivement, Mme Mariama Zhouri, présidente du CMQ et M Lamine Foura, président du Conseil d’administration, ont prononcé des allocutions dans lesquelles ils ont insisté sur la place méritée de la communauté maghrébine au Québec et sa soif de réussite à établir des liens forts et fructifiant avec les autres composantes de la société québécoise.

Crédits: Avant Première MTL.

La soirée fut très agréable avec les invités qui ont pris à tour de rôle la parole et dont on note M Jean-François Lisée, leader du Parti Québécois, chef de l’opposition et député de Rosemont ; M Jaafar Dabbarh, président du Centre Culturel Marocain Dar Al-Maghrib ; ainsi que les représentants des partenaires du Gala : la Banque Nationale et la Caisse Desjardins Mercier-Rosemont en la personne de M. Alexandre Bujold, Directeur, Gestion de patrimoine pour la Caisse.

La remise des prix fut la partie marquante de la soirée où les lauréats ont pu se prononcer sur leur couronnement et sur leur volonté de contribuer au vivre-ensemble et au renforcement des liens de la communauté maghrébine avec les autres communautés et ce, dans leur domaines respectifs. Les messages de félicitations ainsi que les clicks des téléphones cellulaires pouvaient alors être vus enregistrer ces minutes mémorables.

Crédits: Avant Première MTL.

Moment attendu de la soirée : le prix du Maghrébin de cœur, instauré cette année par le CMQ pour honorer une personnalité non-maghrébine qui s’est distinguée par un accomplissement envers les Maghrébins : le prix fut décerné à Jaques Poirier, président et chef de la direction de Magnus Poirier, pour son travail au Centre Funéraire Musulman du Québec, Dar Al Imane.

La soprano Feirouz et la chanteuse Annie Comtois ont égayé la soirée avec leurs belles voix en alternant leurs tours, tantôt des airs grandioses de la musique classiques arabe et tantôt de grands titres québécois et français. L’harmonie régnait sur ce Gala dont la communauté maghrébine est très fière.

La fête ne pouvait être complète sans le thé à la menthe, ingrédient indispensable de la table maghrébine. Plusieurs en ont gouté et tous ont témoigné de leur amour pour ce breuvage ainsi que pour cette communauté.

 

Crédit photo:
Avant Première MTL.

Noureddine Salhi originaire de la Médina de Tunis ou il a fait ses études primaires, secondaires et universitaires, Il obtient une license en lettres anglaises et travaille pour l'ERTT (L'Établissement de la radiodiffusion-télévision tunisienne) avant d'immigrer au Canada en 2000. Il est actif dans les médias et anime des émissions avec Media Maghreb sur les ondes de la radio du Moyen Orient. Il vient d'obtenir une maîtrise en administration publique -gestion internationale.

Lire la suite
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualités

Kofi Annan, 1er Noir africain à diriger l’ONU, s’est éteint à 80 ans

Redaction Avant Premiere

Publié

le

Kofi Annan en 2012/Wikipédia

Kofi Atta Annan, né le 8 avril 1938 à Kumasi au Ghana, est mort le samedi 18 août 2018 en Suisse, dans un hôpital de Berne, à l’âge de 80 ans. Diplomate, homme politique, économiste et homme d’État ghanéen, il fut le septième secrétaire général des Nations unies et le premier à sortir des rangs du personnel de l’organisation. Il a occupé cette fonction de 1997 à 2006. Le 10 décembre 2001, il reçoit le prix Nobel de la paix.

Wikipédia

Crédit photo:
Kofi Annan en 2012/Wikipédia
Lire la suite

Actualités

Aretha Franklin, monument de la musique, s’en est allée à 76 ans

Redaction Avant Premiere

Publié

le

Aretha Franklin durant la cérémonie d'investiture de Barack Obama en 2009/Wikipédia

Connue sous le nom de Queen of Soul, Aretha Franklin, née à Memphis (États-Unis), est décédée jeudi 16 août à son domicile de Detroit, selon son représentant, Gwendolyn Quinn, à l’âge de 76 ans d’un cancer du pancréas.

« Dans l’un des moments les plus sombres de notre vie, nous ne sommes pas en mesure de trouver les mots appropriés pour exprimer la douleur dans notre cœur. Nous avons perdu la matriarche et le roc de notre famille. L’amour qu’elle avait pour ses enfants, ses petits-enfants, ses nièces, ses neveux et ses cousins ​​ne connaissait aucune limite », a déclaré la famille de Franklin dans le communiqué.

« Nous avons perdu la matriarche et le roc de notre famille. L’amour qu’elle avait pour ses enfants, ses petits-enfants, ses nièces, ses neveux et ses cousins était illimité »

– Famille Franklin

Reine incontestée de la soul, Aretha Franklin était l’une des plus grandes voix américaines et une figure emblématique de la communauté noire, qui a marqué des générations entières d’artistes. Sa dernière apparition à Montréal remonte au Festival de Jazz de 2014. En juin dernier, la diva a dû annuler un concert prévu au Festival de jazz de Toronto, sur l’ordre du médecin. Il devait s’agir de son dernier avant la retraite.

« Dans sa voix, nous pouvions lire notre histoire »

– Barack Obama, ex-président des États-Unis

Très touchées par la disparition de Queen of Soul, plusieurs vedettes et personnalités du monde n’ont pas tardé à rendre hommage à Mme Franklin. Au nombre de ceux-ci, Barack Obama a salué la “divine” Aretha Franklin et le rôle qu’elle a joué pour “façonner l’Amérique”.

« Dans sa voix, nous pouvions lire notre histoire, dans son entièreté et dans toutes ses nuances : notre puissance et nos peines, notre côté sombre et notre lumière, notre quête de la rédemption et le respect gagné difficilement », a commenté l’ex-président américain, à l’investiture duquel la légende de la soul avait chanté.

Aretha Franklin : 75 millions de disques vendus !

Pour le chanteur portoricain Ricky Martin, Aretha Franklin, la première femme à avoir été admise au Rock and Roll Hall of Fame, le panthéon américain du rock, « sera à jamais remémorée et admirée ».

Rappelons qu’Aretha Franklin aura vendu 75 millions de disques et reste aujourd’hui l’artiste féminine ayant vendu le plus de disques vinyles dans l’histoire de l’industrie discographique. Elle est en 1987 la première femme à intégrer le Rock and Roll Hall of Fame. Le magazine Rolling Stone la place première au classement des meilleurs chanteurs de tous les temps

Crédit photo:
Aretha Franklin durant la cérémonie d'investiture de Barack Obama en 2009/Wikipédia
Lire la suite

Actualités

Québec 2018 : Voter par la poste de l’extérieur avant le 1er octobre, c’est possible!

Redaction Avant Premiere

Publié

le

Photo libre de droit

À l’approche du déclenchement des élections générales provinciales, Élections Québec a invité, mercredi 15 août, les électrices et électeurs québécois qui seront temporairement à l’extérieur de la province les jours de vote à faire une demande d’inscription au vote hors Québec.

Vous pourriez voter par la poste si vous remplissez les conditions d’admission et que vous faites une demande d’inscription au plus tard le mercredi 12 septembre à 23 h 59, heure du Québec.

Au total, il y a huit jours pour voter : sept jours de vote par anticipation, du 21 au 27 septembre, et le jour même des élections, le 1er octobre.

Pour voter hors Québec, vous devez être une électrice ou un électeur et vous deviez avoir votre domicile dans la province depuis 12 mois consécutifs au moment de votre départ. Vous devez également avoir quitté le Québec depuis 2 ans ou moins, sauf exception, et avoir l’intention d’y revenir.

Sept jours de vote par anticipation…

L’exception au délai de deux ans vise les personnes affectées à l’extérieur de la province pour le compte du gouvernement du Québec ou du Canada, incluant les Forces armées canadiennes, ou d’un organisme international dont le Québec ou le Canada est membre et auquel il verse une contribution. Si vous êtes dans cette situation et que vous avez quitté le Québec depuis plus de deux ans, vous êtes donc admissible à voter hors Québec.

Lors des dernières élections générales, en avril 2014, plus de 18 000 électrices et électeurs se sont inscrits au vote hors Québec.

Rappelons que pour être une électrice ou un électeur, une personne doit :

  • avoir 18 ans ou plus;
  • avoir la citoyenneté canadienne;
  • avoir son domicile au Québec depuis six mois;
  • ne pas être sous curatelle ou avoir perdu ses droits électoraux.

La demande d’inscription pour voter hors Québec

Le site www.elections.quebec fournit plus d’information et permet de faire une demande d’inscription en ligne ou de télécharger un formulaire pour faire une demande par télécopieur ou par la poste.

Source : Directeur général des élections

Crédit photo:
Photo libre de droit
Lire la suite

en-avant

X
X