Suivez-nous

Style de vie

Les​ ​secrets​ ​culinaires​ ​de​ ​la​ ​Transformerie,​ ​leçon​ ​n°​ ​2

Hanen Hattab

Publié

le

Photo libre de droits

Savouré avec des aliments salés comme le fromage ou dans un dessert sucré, salade de fruits ou en tranches trempées au chocolat et refroidies, le kiwi se marie avec beaucoup d’ingrédients et se conserve de plusieurs manières.  

Bref si vous l’avez oublié au fond du frigo ou du panier, vous pouvez toujours le congeler en tranches ou en purée, le temps de trouver une façon originale de le consommer.  

La transformerie propose, dans cette deuxième leçon de recyclage alimentaire, aux gens qui ont l’habitude de n’en manger que la chair moelleuse et fraîche, une idée de snack ou de dessert croquant.  

Photo libre de droits

Récupérer

La peau du kiwi est comestible. Elle est plus riche en fibres que la chair, préserve mieux la teneur en vitamines C et concentre les anti-oxydants et les arômes. De plus, le kiwi fait partie des fruits les moins touchés par les pesticides.

Mais, il faut avouer que ses petits  poils peuvent repousser quelques uns. Certains évitent de manger la peau parce qu’ils pensent qu’elle est difficile à mâcher. La recette de Guillaume Cantin, le co-initiateur de la Transformerie, améliore la texture du fruit et révèle son goût acidulé. 

 Préparer  

  • Préchauffer le four à 325 degrés fahrenheit.
  • À l’aide d’un économe, peler le kiwi en faisant les plus beaux rubans possibles.
  • Déposer les rubans à plats, la partie poilue de la peau en dessous, sur un tapis en silicone (silpat) ou un papier de cuisson sur une plaque.
  • À l’aide d’un petit tamis, saupoudrer un peu de sucre en poudre pour couvrir légèrement les rubans.
  • Enfourner au centre du four pendant environ 10 à 12 minutes jusqu’à ce que les peaux deviennent croustillantes.
  • Laisser refroidir avant de savourer.

Pour découvrir la première leçon du chef : https://avant-premiere.ca/les-secrets-culinaires-de-la-transformerie-lecon-n-1/  

Pour plus d’information sur la Transformerie ou pour s’impliquer  

http://latransformerie.org/  

https://www.facebook.com/latransformerie/  

Hanen Hattab est doctorante en sémiologie à l’UQAM. Ses recherches portent sur les pratiques d’art et de design subversifs et contre culturels comme le vandalisme artistique, le sabotage et les détournements culturels dans l’illustration, les arts graphiques et la sculpture.

Lire la suite
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Style de vie

Navettes gratuites pour visiter le Parc des Îles-de-Boucherville

Avatar

Publié

le

Les forets et les lacs du Québec ouvrent grand leurs bras cet été aux amoureux de la nature. Les personnes qui n’ont pas d’auto sont gâtées car cette année l’offre des navettes qui desservent les parcs s’élargit. 

La Société des établissements de plein air du Québec (Sépaq) et Navette Nature ont annoncé ce mardi, 25 juin, qu’ils doublent le nombre de parcs nationaux desservis par ce service de transport collectif.

Une nouvelle entente fait passer à six le nombre de parcs nationaux accessibles en navette à partir du centre-ville de Montréal, soit deux fois plus qu’en 2018.

Désormais, les six parcs nationaux suivants sont accessibles par la Navette Nature, à des fréquences et des tarifs qui varient selon la période et l’établissement :

  • Parc national du Mont-Tremblant
  • Parc national du Mont-Orford
  • Parc national de la Yamaska
  • Parc national du Mont-Saint-Bruno
  • Parc national d’Oka
  • Parc national des Îles-de-Boucherville

Il est possible de consulter les horaires sur les pages Web des établissements (www.sepaq.com) ou sur le site de Navette Nature (www.navettenature.com).

Si vous voulez profiter le maximum des activités en plein air, vous pouvez aller au parc national des Îles-de-Boucherville, très proche de Montréal. En plus le service de navettes est gratuit.

Lire aussi : Plage urbaine de Verdun : inauguré, le site accueille ses premiers baigneurs ce samedi

Lire la suite

Style de vie

Montréal : Voici de quoi aura l’air la cour de voirie de la Commune

Avatar

Publié

le

C’est le projet « Demain Montréal » qui transformera le site de la cour de voirie de la Commune à Montréal.

Dévoilé par la mairesse de Montréal, Valérie Plante, ce mardi, 25 juin, le lauréat de Réinventer Montréal est le projet « Demain Montréal » de l’équipe formée de Pomerleau, le groupe d’architectes ACDF Architecture, Gensler architecture et Design Canada ainsi que l’Office de l’éclectisme urbain et fonctionnel.

Quatre équipes étaient en lice pour réinventer le site de la cour de voirie de la Commune situé dans l’arrondissement de Ville-Marie, dans le cadre de l’appel international C40 Reinventing Cities.

Le site de l’ancienne cour de voirie de la Commune totalise 9 910 mètres carrés. Crédit photo la Ville de Montréal

Le projet s’inscrit dans une perspective de développement durable, et a pour but de redynamiser le secteur tout en luttant contre les changements climatiques.

« Notre participation au projet Reinventing Cities du C40, une première pour Montréal, nous donnent justement l’occasion de nous positionner comme un leader novateur en matière de solutions performantes et éco responsables dans le développement de nos sites », a expliqué Mme Plante.

Demain Montréal

Selon le communiqué de la Ville, le projet gagnant « consiste en un lieu inclusif et fédérateur qui répondra aux besoins de la population en fournissant des services basés sur les principes de l’économie circulaire et amplifiés par les technologies intelligentes. »

Voici de quoi aura l’air le nouveau complexe urbain :

Crédit photo « Demain Montréal »
Crédit photo  » Demain Montréal « 

Pour plus d’infos sur le projet ICI

Lire aussi : La rue Amherst change de nom lors de la Journée nationale des peuples autochtones

Lire la suite

Style de vie

Où sortir ce long weekend

Avatar

Publié

le

Le long weekend commence dans quelques heures pour ceux qui font du 9 à 5.

La météo prévoit des belles températures jusqu’au lundi, 24 juin, et c’est parfait ! À court d’idées, voici notre sélection des événements gratuits ou presque à Montréal et ses environs.

Le Marché des Possibles

Cette fin de semaine est marquée par l’ouverture du Marché des possibles, un événement qui a attiré du beau monde dans les éditions précédentes.

Jusqu’au 28 juillet prochain, le marché accueillera, au cours de sept fins de semaines consécutives, des cuisines thématiques, des artisans locaux, des présentations cartes blanches de producteurs montréalais qui vous présenteront des musicien·ne·s émergent·e·s, un jeu de poche géant, un mini-putt, un module de jeux risqués, des activités familiales et des initiatives citoyennes.

Situé à l’angle des rues Casgrain et Bernard Est, le MDP est complètement éco-responsable avec recyclage, compost, verres jetables en amidon de maïs, et zéro plastique.

Pour suivre l’actu du marché ICI

Le Grand spectacle à Montréal

La fête Nationale sera célébrée en grandes pompes ce dimanche 23 juin au parc Jean-Drapeau. Dès midi, le parc sera animé par des concerts et des activités variées pour grands et petits. Des camions de rue assouviront la faim des festivaliers en attendant le grand spectacle qui débute à 21h.

Bonne fête le Québec !

Infos

Une ballade au mont Royal

Grand week-end d’ouverture du Café suspendu

Ce samedi, on rempli nos poumons d’air frais et on gagne une limonade.

Si ce samedi, 22 juin, vous faîtes votre marche dans les sentiers du parc du Mont-Royal, pensez à prendre une pause au café suspendu du belvédère Camillien-Houde. C’est la journée d’ouverture qui s’annonce bien festive. Limonade offerte pour les 100 premiers visiteurs !

Infos

Découvrir la culture amérindienne

Grand rassemblement des coureurs de bois

À l’occasion de la Journée nationale des Peuples Autochtones et de la Fête nationale du Québec, La Maison amérindienne ouvre la 7e édition du « Grand rassemblement des coureurs des bois », une activité gratuite de reconstitution historique favorisant la promotion de l’identité culturelle et permettant une meilleure connaissance de l’histoire…

L’événement se tient les samedi 22 et dimanche 23 juin de 10h à 17h, dans la Maison amérindienne.

Infos sur l’événement ICI

Lire aussi : Plage urbaine de Verdun : inauguré, le site accueille ses premiers baigneurs ce samedi

Lire la suite

Nous suivre sur Facebook

Publicité

en-avant