Suivez-nous

Politique municipale

Les chalets des parcs de Montréal feront peau neuve

Avatar

Publié

le

La Ville de Montréal a approuvé ce vendredi, 2 août, la liste des projets de travaux de maintien des chalets de parcs pour 2019-2021.

Montréal investira plus de 11,5 M$ sur 3 ans dans plus de 50 projets de réfection sur un peu plus de 45 chalets de parcs dans 15 arrondissements. La décision de restaurer ces bâtisses a été prise à la suite d’inspections qui ont permis de constater leurs états de délabrement.

La Ville compte plus de 245 chalets de parcs, dont 165 de type « chalet » et 80 de type « pavillon des baigneurs » dans les parcs de quartiers montréalais. Benoit Dorais, président du comité exécutif, a souligné que ces derniers font partie de l’expérience des usagers et de leur appréciation des espaces verts de la métropole.

« C’est dans cette optique que d’importants travaux de rénovation et de mises à niveau seront entrepris au cours des 3 prochaines années dans plusieurs chalets et pavillons de parcs, et ce sur l’ensemble du territoire », a-t-il poursuit.

Parmi les bâtiments qui seront rénovés, M. Dorais cite le chalet du parc St-Damase dans l’arrondissement de Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension, le chalet du parc Aimé-Léonard dans l’arrondissement de Montréal-Nord et le chalet du parc Jean-Amyot dans l’arrondissement de Mercier-Hochelaga-Maisonneuve

Lire aussi : Quel avenir pour le Quartier chinois de Montréal ?

Lire la suite
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualités

Fiscalité municipale : un Partenariat 2020-2024 pour des municipalités et des régions encore plus fortes

Avatar

Publié

le

C’est à l’Assemblée nationale du Québec que l’Union des municipalités du Québec (UMQ) et ses partenaires municipaux ont signé le nouveau « Partenariat 2020-2024 pour des municipalités et des régions encore plus fortes » avec le gouvernement. Premier acte d’une réforme globale de la fiscalité municipale.

L’entente intervenue est l’initiative la plus franche des 15 dernières années en faveur de la prévisibilité et de la diversification des revenus des gouvernements de proximité.

Une “bonne entente” pour l’ensemble des municipalités

Après des mois de négociation, la solidarité du monde municipal a permis de décrocher une entente qui reprend l’essentiel des demandes de l’UMQ. « Aujourd’hui, c’est un grand jour pour les municipalités. Ce n’était pas joué d’avance, mais à force de discussions avec nos partenaires, nous sommes arrivés à dégager une voie de passage. Nous pouvons nous dire « mission accomplie ». Voilà le résultat de deux ans de travail dont nous pouvons être fiers », a déclaré d’entrée de jeu monsieur Alexandre Cusson, président de l’UMQ et maire de Drummondville, à sa sortie de la cérémonie de signature qui se déroulait à la salle du Conseil législatif de l’Hôtel du Parlement.

L’UMQ se félicite qu’avec le nouveau « Partenariat 2020-2024 pour des municipalités et des régions en plus fortes », ce sont toutes les municipalités qui y gagnent, qu’importe leur taille ou leur région. 

« Il y en a pour tout le monde dans cette entente. D’abord, le gouvernement du Québec reconnaît pour la première fois le rôle des gouvernements de proximité comme moteurs de création de richesses. Le partage de la croissance d’un point de la TVQ arrimera le monde municipal à une importante source de revenu autonome et encouragera le développement économique. Autre priorité de négociation, l’augmentation du partage des redevances sur les ressources naturelles permettra de valoriser les régions du Québec. Au total, c’est plus de 3 milliards $ d’argent neuf qui iront aux municipalités », a ajouté Monsieur Cusson, qui y voit également la reconnaissance de l’importance de l’autonomie municipale.

Plus de 3 milliards $ d’argent neuf qui iront aux municipalités pour la fiscalité municipale…

Outre les gains sur les priorités de négociations de l’UMQ, la création du Fonds Régions et Ruralité, qui bénéficiera d’une nouvelle enveloppe de 224,5 millions $, et la bonification du programme d’aide à la voirie locale, sont aussi de bonnes nouvelles pour les gouvernements de proximité.

L’UMQ constate que la conclusion de l’entente est le résultat de l’influence de son travail de sensibilisation et d’argumentation en faveur d’une réforme de la fiscalité municipale et de l’importance des gouvernements de proximité dans le quotidien des citoyennes et des citoyens.

« L’UMQ a été la première à tirer la sonnette d’alarme sur l’avenir de l’impôt foncier. On le sait, cet outil est dépassé et fait reposer un poids de plus en plus insoutenable sur les épaules des contribuables et des entreprises. Les responsabilités du monde municipal sont en croissance et les revenus sont en baisse. C’est mathématique. Malgré les qualités de l’entente, il reste du travail à faire », a conclu le président de l’UMQ.

Source : UMQ

À lire : Eau potable : Québec baissera de moitié la norme de concentration maximale de plomb

Lire la suite

Actualités

Eau potable : Québec baissera de moitié la norme de concentration maximale de plomb

Avatar

Publié

le

À la suite de l’annonce du gouvernement du Québec d’abaisser de moitié la norme de concentration maximale de plomb acceptable dans l’eau potable et de revoir les méthodes d’échantillonnage, conformément aux recommandations de Santé Canada, l’Union des municipalités du Québec (UMQ) insiste sur l’importance d’assurer la qualité de l’eau potable que consomment les citoyennes et citoyens. 

L’UMQ annonce qu’elle offre sa collaboration à l’élaboration de la stratégie d’intervention gouvernementale à cet effet dans les prochains mois. « La qualité de l’eau potable est une priorité pour les gouvernements de proximité, qui assument la responsabilité du réseau public de conduites d’eau. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle les municipalités sont à pied d’œuvre jour après jour et investissent déjà pour moderniser leur réseau d’aqueduc », a déclaré le président de l’UMQ et maire de Drummondville, monsieur Alexandre Cusson.

L’eau potable qui sort des usines de traitement est exempte de plomb!

L’Union tient à rassurer la population : l’eau potable qui sort des usines de traitement est exempte de plomb et d’excellente qualité. Ce sont plutôt les composantes physiques de la plomberie qui peuvent occasionner le problème de contamination qui affecte certains quartiers dans un nombre limité de municipalités aux prises avec un réseau d’aqueduc vieillissant.

Cette problématique est complexe puisque la responsabilité des conduites d’eau est partagée entre les propriétaires privés, les institutions, les municipalités et les autres paliers de gouvernement. Le plan d’action que devront mettre en place les municipalités pour réduire la présence de plomb dans l’eau potable permettra par ailleurs de mieux documenter l’état de la situation sur leur territoire et d’agir en ce sens.

« Au cours des quatre prochaines années, ce sont plus de 8 milliards $ qui seront investis par les municipalités dans leurs conduites d’eau, en collaboration avec les autres paliers de gouvernement. »

– Alexandre Cusson, président de l’UMQ et maire de Drummondville

« Afin que la stratégie d’intervention gouvernementale porte ses fruits et atteigne les résultats escomptés, il s’avère essentiel que Québec établisse, avec les partenaires municipaux, un calendrier de mise en œuvre et un cadre financier qui tiennent compte des différentes réalités municipales en termes de ressources humaines, matérielles et financières, tout en gardant le cap sur l’objectif de maintenir et d’améliorer la qualité de l’eau potable au Québec », a conclu M. Cusson.

L’UMQ, la voix des gouvernements de proximité

Depuis maintenant 100 ans, l’UMQ rassemble les gouvernements de proximité de toutes les régions du Québec. Sa mission est d’exercer un leadership fort pour des gouvernements de proximité autonomes et efficaces. Elle mobilise l’expertise municipale, accompagne ses membres dans l’exercice de leurs compétences et valorise la démocratie municipale. Ses membres, qui représentent plus de 85% de la population et du territoire du Québec, sont regroupés en caucus d’affinité : municipalités locales, municipalités de centralité, cités régionales, grandes villes et municipalités de la Métropole.

Source : Union des municipalités du Québec

À lire : Ce quizz te permettra d’évaluer ta consommation d’eau

Lire la suite

Politique municipale

Bornes de paiement : Stationnement de Montréal amorce la modernisation de ses installations sur rue

Avatar

Publié

le

La direction de la Société en commandite Stationnement de Montréal (la « Société ») lance les installations de son parc de bornes de paiement du projet de modernisation et elles seront bientôt en service.

« Comme annoncé publiquement le 5 juin dernier, la société en commandite Stationnement de Montréal fait équipe avec l’entreprise J.J. MacKay Canada (MacKay Meters) afin de procéder à la modernisation des bornes de paiement », a déclaré Charles Auger, directeur général de Stationnement de Montréal.

Projet de modernisation des bornes de paiement

Selon M. Auger, ce projet sera exécuté par phase pour se terminer d’ici le mois de décembre 2019, puisque Stationnement de Montréal compte procéder à la restauration et à la modernisation des bornes existantes, au remplacement des serveurs de gestion de la plateforme logicielle et à l’installation de nouvelles bornes de paiement.

À ce sujet, la Société procédera à une annonce officielle dans les prochains jours afin de présenter l’ensemble des détails et caractéristiques de ce projet et les représentants des médias seront invités.

À propos de Stationnement de Montréal

Créée en 1995, Société en commandite Stationnement de Montréal est d’abord formée pour assurer la gestion optimale des stationnements municipaux tarifés, sur rue et hors rue. La Société est très tôt reconnue pour l’innovation, la mise à profit des technologies de pointe et le souci du design dans l’intégration harmonieuse de ses équipements dans l’environnement urbain.

Source : SM

À lire : Automobilistes : Les services de stationnement augmenteront en 2019

Lire la suite

Nous suivre sur Facebook

Publicité

en-avant