Suivez-nous

Actualités

Les dessous du salon de l’amour et de la séduction

Hanen Hattab

Publié

le

Photo libre de droits

Point de rencontre annuel des artistes, artisans, conseillers et experts du charme et de l’hédonisme, le salon de l’amour et de la séduction est de retour pour enflammer le mois de janvier.

Cette 24e édition se tient du 19 au 21. Tout y est pour se mettre au goût des dernières tendances des jouets sexuels, voyages, services, spectacles et arts corporels. Car rien ne vaut une belle montée de dopamine et d’ocytocine, dans les allées se mêlent les plaisirs des yeux aux fragrances et friandises aphrodisiaques.

Crédit photo Avant Première MTL

Le glamour s’expose aussi sur les podiums de modes et des spectacles de danse et du divertissement théâtral aguicheur et burlesque. Le marquis de Sade aurait trouvé son bonheur au Coin Coquin où se côtoient fétiches humains et meubles BDSM. Indisciplinés s’abstenir ! Le salon a invité cette année « l’artiste de performance érotique Brent Ray Fraser, peintre nu provocateur, qui peint des portraits avec… son pénis ». Et puis, les autres avatars des zones érogènes ont leur mot à dire sur l’univers de l’intimité d’aujourd’hui.

Des jouets à distance aux ingrédients véganes, la palette du plaisir aime pousser les limites

Pour en savoir plus sur l’évolution des pratiques et des goûts libertins, nous avons consulté sur place Marilou Desmarteaux, directrice de Sexy & Cie et habituée du salon.

« Les gens qui, il y a cinq-six ans, achetaient déjà des petits produits comme les jouets, les huiles de massage, les stimulants, commencent de plus en plus à essayer des produits moins conventionnels, comme le jouet anal pour homme, menottes de restriction de mouvements, etc. On est beaucoup plus informé à quoi ça sert en fait. », a expliqué Mme. Desmarteaux.

« Ce qui est très populaire ces dernières années, c’est les jouets pour couple. Ce n’est pas forcément quelque chose qui stimule les deux partenaires au même temps. C’est tout ce qui est jouets télécommandés à distance. Il y a aussi les jouets à pression d’air pour les femmes comme les Women Satisfyer qui permettent une atteinte d’orgasme entre 30 secondes à 4 minutes. »

« Les gens sont plus informés sur les ingrédients dans les produits. Ils n’utilisent plus le sucre dans les produits comestibles, ils choisissent plutôt le stévia. Il y a aussi de bons ingrédients pour les gens sensibles. Dans notre boutique La Capoterie, on a une sélection de condoms végans que j’adore. », a t-elle ajouté.

Des séminaires pour éduquer et aider

Des séminaires gratuits pour les visiteurs sont dans le menu. Les expertes de cette édition ont des décennies d’expériences en la matière et donneront, pendant les trois jours, des conseils et des astuces pour, augmenter sa libido, rehausser sa vie sexuelle et avoir des habitudes plus saines et plus stimulantes. Jess O’Reilly, docteur, sexologue et experte en éducation sexuelle s’attarde dans ses présentations sur le plaisir féminin et le point G.

Laurie Betito, psychologue clinicienne spécialiste en sexualité et animatrice de la célèbre émission de radio Passion with Dr. Laurie sur les ondes de CJAD800, lève le voile sur « L’amour et la sexualité dans les relations à long terme ». Mme Betito présente aussi son livre The Sex Bible For People Over 50 (La bible du sexe pour les cinquante ans et plus) et parle de ce sujet dans les panels. L’aspect culturel étant inhérent à l’approche scientifique de la sexualité, qu’en est-il de la consommation des produits et services pour l’épanouissement sexuel, force est de se demander.

« Les gens qui viennent au salon ont l’habitude d’explorer en couple, je dirais même ont une meilleure communication. Mais, visiter et magasiner n’est pas assez pour répondre aux questions sur la sexualité. » fait remarquer Mme Betito. Ses différents canaux de contacts avec le sujet lui permettent d’avoir un regard exhaustif sur le rapport à la sexualité et les interrogations les plus récurrentes. « Les femmes d’un certain âge deviennent encore plus ouvertes à leur sexualité. Elles sont plus confortables, plus portées à explorer. Ce qui est encourageant. », s’est réjouit de constater Mme Betito.

« Les questions qui reviennent souvent portent sur la performance, l’éjaculation précoce, les dysfonctions érectiles, le désir dans les relations à long terme, la ménopause, l’andropause, etc. », a t-elle cité.

 

Crédit photo:
Photo libre de droits

Hanen Hattab est doctorante en sémiologie à l’UQAM. Ses recherches portent sur les pratiques d’art et de design subversifs et contre culturels comme le vandalisme artistique, le sabotage et les détournements culturels dans l’illustration, les arts graphiques et la sculpture.

Lire la suite
Publicité
3 Commentaires

3 Comments

  1. massage thaïlandais Paris 15

    7 Fév 2018 à 10:03

    Un grand merci pour cet article très clair !! Belle journée

    • La Rédaction

      10 Fév 2018 à 6:38

      Merci beaucoup et bienvenue parmi notre lectorat. On s’excuse pour ce retard, un problème technique nous a empêché de recevoir votre commentaire à temps.

  2. Pingback: Soirées célibataires : ces méthodes de rencontres qui tapent dans l’oeil - Avant Premiere Mtl

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualités

Nouvelle-Zélande : Le gouvernement va durcir la législation sur les armes

Publié

le

Après l’attentat terroriste commis par le suprémaciste blanc dans deux mosquées, le gouvernement de la Nouvelle-Zélande a annoncé ce lundi un durcissement de sa législation sur les armes.

La décision prise par le gouvernement pour durcir ses lois sur les armes a été soutenue notamment par le parti New Zealand First, qui s’opposait auparavant à ce type de mesures.

Brenton Tarrant, le terroriste qui a tué 50 personnes dans les deux mosquées de la ville de Christchurch, a limogé son avocat et a déclaré qu’il se défendra seul devant la justice, ont relayé plusieurs médias.

Lire aussi : Nouvelle-Zélande, les dessous des opérations de suppression des vidéos de la fusillade sur YouTube et Facebook

Lire la suite

Actualités

États-Unis : des dizaines de milliers de chiens sont tués dans les laboratoires

Publié

le

L’organisation de défense des animaux, The Humane Society of the United States, a publié récemment un rapport sur l’utilisation des chiens dans les expériences scientifiques. Ses enquêtes ont dévoilé que les animaux étaient forcés à ingurgiter des produits toxiques et mortels…

L’enquête de la Humane Society a duré un peu plus de trois mois et a permis de découvrir que des dizaines de milliers de chiens étaient tués chaque année dans des expériences de tests de produits.

En plus de sensibiliser les gens à ce problème, l’organisme espère mettre fin aux tests et trouver des abris pour les animaux survivants.

Le rapport de l’organisation a mis au jour sa liste des laboratoires étasuniens qui utilisent les chiens pour tester les niveaux de toxicité de médicaments, d’implants dentaires et de pesticides.

Les opérations d’infiltration, menées par l’organisation, ont enregistré près de deux douzaines d’expériences faites principalement sur des chiens.

À la fin de certaines de ces études, tous les chiens ont été tués, tandis que dans d’autres, les animaux ont souffert tout au long des essais.

Dow AgroSciences teste ses pesticides sur les Beagles

L’une des enquêtes documentées a révélé que Dow AgroSciences a commandé une étude qui implique des tests sur 36 chiens de la race Beagle.

L’entreprise avait ordonné aux chercheurs de forcer ces animaux à avaler des comprimés de fongicide. L’étude doit se terminer juillet prochain et tous les Beagles qui ont survécu vont être tués.

En outre, l’organisation a précisé que les laboratoires utilisent les Beagles parce qu’ils sont dociles et facile à manipuler.

En plus de Dow AgroSciences, les enquêtes ont démasqué les agissements des entreprises Paredox Therapeutics et Above and Beyond NB LLC.

Selon la Humane Society, le gouvernement a cessé d’exiger que des produits destinés à la consommation humaine soient testés sur les animaux. Or ces expériences sont encore très répandues, a t-elle dénoncé.

« Les découvertes troublantes de cet établissement ne sont malheureusement pas uniques. Des expériences sont menées dans des centaines de laboratoires chaque année dans tout le pays, et plus de 60 000 chiens en souffrent », a déclaré Kitty Block, présidente de la Human Society of United States.

Lire aussi :

Une première en Amérique du Nord : La Californie interdit les cosmétiques testés sur les animaux

Tests Volkswagen, du dioxyde d’azote à des humains et singes

Lire la suite

Actualités

Industrie touristique : faire du Québec « un incontournable » à l’échelle internationale 2020-2025

Publié

le

Une vue du Château Frontenac, haut lieu touristique, est un célèbre hôtel de Québec situé dans le Vieux-Québec surplombant le fleuve Saint-Laurent.

Tourisme Québec a fait un bilan favorable de sa rencontre à Trois-Rivières, lundi, avec les quelque 80 représentants d’entreprise qui étaient rassemblés au Musée Pop afin de participer à des ateliers de réflexion et de faire part de leurs idées pour stimuler la croissance de l’industrie touristique québécoise. Cette activité marquait le sixième arrêt de la tournée de consultation de l’industrie touristique entamée par la ministre en février 2019.

À cette occasion, la ministre du Tourisme Caroline Proulx a rencontré des élus locaux et régionaux ainsi que des dirigeants des principales associations touristiques. « Ensemble, nous souhaitons poursuivre notre ascension et faire du Québec une destination de choix pour les visiteurs de toutes provenances, en plus d’accroître la venue de touristes internationaux », fait-elle valoir.

À lire aussi : « L’appel à lâcher prise », la nouvelle vitrine du tourisme québécois

Ces rencontres auraient permis d’aborder avec eux les enjeux auxquels fait face leur région et d’échanger sur leur vision et leurs ambitions visant à faire du tourisme au Québec « un incontournable » à l’échelle internationale.

Comment demeurer des leaders dans l’industrie touristique?

Selon Mme Proulx, les entreprises touristiques de la Mauricie ont fait ressortir des points extrêmement intéressants au cours de la consultation. Leurs propositions, souligne-t-elle, concourront sans aucun doute à renforcer l’offre de cette région reconnue pour le tourisme de nature et d’aventure. « Je suis convaincue qu’au terme de cette tournée, nous aurons déjà une vue d’ensemble des avenues à explorer pour appuyer nos entreprises et faire en sorte qu’elles demeurent des leaders dans leur domaine », a déclaré la ministre québécoise du Tourisme.

À lire aussi : 12 millions de visiteurs au Canada en trois mois, deux provinces se démarquent…

Rappelons que cette tournée, qui comprend 18 arrêts à travers le Québec, constitue la première étape d’une importante démarche de consultation dont l’objectif est d’alimenter les travaux d’élaboration de la stratégie de croissance économique de l’industrie touristique 2020-2025, qui sera dévoilée lors des Assises du Tourisme 2020.

La démarche de consultation comprend les phases suivantes :

  • Tournée des régions.
  • Présentation des constats de la tournée des régions et validation des orientations envisagées auprès de l’industrie touristique, lors des Assises du Tourisme 2019.
  • Appel de mémoires, d’avis et de commentaires.
  • Rencontres de groupes de travail mixtes (représentants du ministère du Tourisme, de l’industrie, de ministères et d’organismes partenaires, etc.).
  • Consultations ciblées.
  • Dates des prochaines consultations régionales :
DateRégion touristiqueVille
22 marsQuébecQuébec
28 marsSaguenay-Lac-Saint-JeanAlma
29 marsManicouagan et DuplessisSept-Îles
1er avrilCharlevoixBaie-Saint-Paul
5 avrilChaudière-AppalachesLévis
8 avrilBas-Saint-Laurent et GaspésieMatane
9 avrilÎles-de-la-MadeleineCap-aux-Meules
15 avrilMontréalMontréal
16 avrilCantons-de-l’EstSherbrooke
24 avrilMontérégieSaint-Jean-sur-Richelieu
25 avrilLaurentidesMont-Tremblant
26 avrilOutaouaisGatineau
  • Les entreprises qui souhaitent participer à l’activité de consultation se déroulant dans leur région peuvent signifier leur intérêt en remplissant le formulaire prévu dans le site Web du ministère du Tourisme.

À voir : Plan de développement de l’industrie touristique 2012-2020

Lire la suite

en-avant

%d blogueurs aiment cette page :