Suivez-nous

Transports

Louis-Hippolyte-La Fontaine : le plus important pont-tunnel autoroutier immergé au Canada sera rénové

Avatar

Publié

le

Le Canada et le Québec investiront ensemble une somme de plus d’un demi-milliard de dollars pour une réfection majeure du tunnel Louis-Hippolyte-La Fontaine. Construit en 1967, il est considéré comme le plus long tunnel sous-fluvial au Canada permettant le passage de quelque 120 000 véhicules par jour, dont 13 % de camions.

Le tunnel Louis-Hippolyte-La Fontaine est une infrastructure de transport essentielle pour la région métropolitaine de Montréal. Lien routier stratégique pour la région de Montréal, le Québec et le Canada, et ce, pour le transport tant des personnes que des marchandises, cette infrastructure majeure permettra de préserver pour au moins 40 ans le lien interrives.

Un lien interrives qui fait bouger l’économie du pays

Les travaux ont été annoncés, aujourd’hui, lundi 3 juin, par le ministre fédéral de l’Infrastructure et des Collectivités, François-Philippe Champagne, et la ministre déléguée aux Transports et ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal, Chantal Rouleau. Ils permettront la remise en état de cette infrastructure, le rehaussement de la sécurité des usagers et la modernisation des systèmes d’exploitation tels que l’éclairage, les systèmes électriques et les systèmes de protection incendie.

Le projet inclut aussi la reconstruction complète de la chaussée de l’autoroute 25 entre l’île Charron et l’échangeur Sherbrooke ainsi que la construction d’infrastructures favorisant le transport collectif sur l’axe des autoroutes 20 et 25.

Selon le ministre Champagne, la réfection du tunnel Louis-Hippolyte-La Fontaine permettra aux usagers de se déplacer efficacement et en toute sécurité, en plus d’appuyer l’essor économique de la région, du Québec et du Canada en facilitant la mobilité des marchandises. « Pour relever les défis d’aujourd’hui et de demain, nous devons continuer à travailler ensemble afin de bâtir des communautés fortes et inclusives et garantir la réussite des générations à venir », a-t-il indiqué.

Les travaux de réfection du tunnel Louis-Hippolyte-La Fontaine commenceront au printemps 2020

Pour sa part, la ministre Rouleau se réjouit de la participation financière du gouvernement du Canada dans le projet de réfection majeure. Ce projet, fait-elle remarquer, permettra d’assurer le maintien de l’une de nos plus importantes infrastructures routières au Québec et même au Canada. « De plus, la mise en œuvre d’importantes mesures d’atténuation en transport collectif, dont plusieurs seront maintenues après les travaux, offrira aux citoyens des options pour se déplacer différemment », a-t-elle rassuré.

À lire : Ponts et tunnels à Montréal : plus de 80 % des 581 structures sont en bon état…

Faut-il le souligner, les travaux de réfection du tunnel commenceront au printemps 2020 et devraient s’échelonner sur une période de quatre ans. Parmi les mesures d’atténuation prévues au contrat, mentionnons notamment la mise en place de plus de 25 km de mesures préférentielles pour les autobus, l’ajout de 850 places de stationnement incitatif et la construction de nouveaux quais d’autobus.

Lire la suite
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Transports

Ottawa octroie 18,5 m pour optimiser le trafic du Port de Montréal

Avatar

Publié

le

Ottawa a annoncé ce lundi, 12 août, un nouvel investissement de 18,5 millions de dollars pour le Port de Montréal.

La somme octroyée au Port de Montréal servira à financer un projet d’optimisation du trafic terrestre. Ce dernier a pour but d’augmenter l’efficacité, la capacité et la sûreté du transport en réduisant les temps d’attente et les goulots d’étranglement en ce qui concerne le transport des conteneurs au port de Montréal.

« L’investissement accordé au port aidera à réduire la congestion et la circulation des camions aux différents terminaux et aux abords de ces derniers », a précisé Marc Garneau, ministre des Transports.

Pour ce faire, un système informatique pour la logistique des camions sera mis en place. Il permettra aux camionneurs de s’enregistrer pour avoir accès aux terminaux du port, ce qui augmentera la fluidité de la circulation.

De plus, un pont ferroviaire sera érigé à la sortie du portail d’entrée des camions pour améliorer leur circulation dans le port. Les camions pourront notamment s’informer sur le trafic grâce à une nouvelle série de panneaux électroniques.

Activité portuaire et environnement

En outre, M. Garneau a annoncé un financement de 600 000 $ accordé à l’Université de Montréal. Les chercheurs de l’université ont pour mission d’évaluer les répercussions des changements climatiques sur l’infrastructure du port de Montréal et de déterminer la résistance de celle-ci aux effets des changements climatiques.

Lire aussi : Évaluations d’impact : De « meilleures règles » entrent en vigueur au Canada pour protéger l’environnement

Lire la suite

Transports

Montréal : Le permis de stationnement universel des VLS électriques passe de 673 à 300$

Avatar

Publié

le

La Ville de Montréal annoncé ce mercredi, 7 août, une diminution importante du tarif exigé pour les permis de stationnement pour les véhicules en libre-service (VLS).

Pour la nouvelle période de validité débutant le 1er octobre 2019, le tarif pour le renouvellement ou la délivrance d’un permis de stationnement universel pour les véhicules à essence ou hybrides sera dorénavant de 835 $.

Le tarif pour les véhicules électriques sera quant à lui de 300 $. Sachant que l’année passée, les tarifs étaient respectivement de 1 346 $ et 673 $. Selon la Ville, il s’agit de tarifs encore plus bas qu’au moment de l’instauration de ces vignettes.

« En offrant une réduction des tarifs des permis de VLS, nous souhaitons faire augmenter le nombre de véhicules électriques sur le territoire, offrir une plus grande couverture géographique des services déjà présents et créer un engouement pour attirer d’autres entreprises à s’implanter à Montréal », a souligné M. Caldwell.

La réduction des tarifs affirme en outre la volonté de la Ville de faire des VLS une alternative verte aux véhicules à essence particuliers.

Lire aussi : Canada : Hausse des ventes de véhicules zéro émission

Lire la suite

Transports

Voyages en famille, du nouveau pour les enfants et les parents chez Air Canada

Avatar

Publié

le

Des voyages en famille plus amusants et aisés! Toute personne qui voyage par Air Canada, Air Canada Rouge ou Air Canada Express avec de jeunes enfants pourra profiter de comptoirs d’enregistrement exclusifs aux principales plaques tournantes, de nouveaux petits cadeaux à bord et de nouveaux choix de repas amusants pour les enfants tenant compte des besoins des familles en voyage, a annoncé mardi 6 août la compagnie nationale.

« Les voyages en famille font souvent partie de nos souvenirs les meilleurs et les plus durables. Air Canada est ravie d’offrir ces nouveaux services spéciaux afin de rendre les voyages plus amusants pour nos plus jeunes voyageurs et sereins pour les parents voyageant avec de jeunes enfants », a déclaré Andrew Yiu, vice-président – Produits, d’Air Canada.

“Le baptême de l’air et les nouvelles régions visitées ou destinations explorées ont tous une signification particulière et peuvent être soulignés en ligne. Des alertes seront envoyées par courrier électronique chaque fois qu’un insigne est gagné.”

De plus, les clients peuvent sans frais inscrire en ligne leur enfant au club Altitude Aéronautes d’Air Canada. L’enfant recevra une lettre de bienvenue, une étiquette de bagages aux couleurs du programme et un carnet de bord lui permettant de tracer son parcours. Chaque fois qu’il voyage, l’enfant accumule aussi en ligne des insignes imprimables pour souligner des étapes ou des réalisations précises. 

Parmi les nouveautés conçues pour les familles mises en place par Air Canada, il faut noter :

  • les petits cadeaux de voyage – Les enfants reçoivent un article à collectionner (étiquette de bagages, cahier d’activités ou de coloriage, jeux) au comptoir d’enregistrement famille ou au bureau du Service Concierge (si admissible), avant l’embarquement et à bord;
  • les repas pour enfants – À bord de la plupart des vols internationaux, les enfants profitent d’un menu remanié qui comprend certains de leurs plats favoris tels que les macaronis au fromage et les croquettes de poulet. Les repas doivent être réservés 18 heures avant le vol;
  • les comptoirs d’enregistrement à l’intention des familles – L’aéroport de Calgary est maintenant doté d’un comptoir d’enregistrement famille comme à Montréal, Toronto et Vancouver.

Les nouveautés suivantes s’ajoutent aux éléments de service déjà instaurés :

  • les repas pour enfants sont offerts à bord de tous les vols internationaux. Toutefois, le repas Bistro Junior est proposé à la vente à bord des vols d’Air Canada et d’Air Canada Rouge où le Bistro Air Canada est offert, pour les enfants de 12 ans et moins;
  • la présélection des places normales gratuite dans chaque cabine de l’appareil, pour permettre l’attribution de sièges à proximité aux familles qui voyagent avec des enfants de moins de 14 ans;
  • le préembarquement entre les zones 2 et 3 pour les familles voyageant avec des enfants de moins de six ans;

Pour de plus amples renseignements sur les voyages avec des enfants, visitez la page aircanada.com/ca/fr/aco/home/plan/peace-of-mind/family-travel-tips.html.

À lire : Repas à bord de ses vols, Air Canada s’associe au réputé chef canadien Antonio Park

Lire la suite

Nous suivre sur Facebook

Publicité

en-avant