Suivez-nous

Style de vie

Montréal, les festivals du mois de mars

Avatar

Publié

le

festival
Photo libre de droits

Notre sélection de festivals s’adresse à tous les goûts et les âges. Prenez le temps de vivre en mois de mars.

Montréal Joue

La sixième édition du festival Montréal Joue a déjà commencé il y a trois jours et se terminera le 11 mars. 300 activités ludiques gratuites sont organisées par 45 Bibliothèques de la métropole. Jeux vidéo, jeux de société, jeux indie, jeux de rôles, activités ludiques sauront faire plaisir à ceux qui veulent profiter de la semaine de relâche.

Nuit blanche à Montréal

Couche-tôt s’abstenir, cet événement n’est pas pour vous. Dans le cadre de Montréal en lumière, le 3 et 4 mars, les incorrigibles nocturnes auront de quoi passer leurs nuits blanches avec des activités artistiques et gastronomiques qui dureront jusqu’à 3h du matin.

Festival International du Film pour Enfants à Montréal

Du 3 au 11 mars, les cinémas de la métropole ouvriront leurs portes aux cinéphiles juniors pour profiter d’une sélection d’œuvres canadiennes et de partout dans le monde. 9 courts et 7 longs métrages seront dans la compétition.

Art Souterrain

L’art contemporain s’empare de la rue du 3 au 25 mars. Le festival d’Art Souterrain revient pour la 10e fois et étend son territoire à 33 kilomètres de tunnels et de galeries. Le thème de cette édition est le travail. Expositions, parcours souterrains, visites commentées et tables rondes jetteront des regards pluriels et critiques sur l’industrialisation, le labour, l’aliénation et la distraction.

Festival des casteliers

Les marionnettes s’agiteront du 8 au 18 mars. « Pour une première fois, une déambulation extérieure ouvrira le festival, où loups et cerfs grandeur nature sauront transformer notre  perception  du  paysage  urbain ».

Festival International du Film sur l’Art

Du 8 au 18 mars, le Festival International du Film sur l’Art célébrera le septième art et les faiseurs d’images. 24 films du Canada, de l’Europe et de l’Asie seront en compétitions.

Lire la suite
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Style de vie

Au zoo de Granby, les lions emménagent dans un nouvel habitat

Avatar

Publié

le

La nature se pare de couleurs estivales et de paysages d’ailleurs dans le zoo de Granby.

À partir d’aujourd’hui, 17 juin, les lions emménagent dans un nouvel habitat d’inspiration africaine.

À quand remonte votre dernière visite au zoo? Cet été les rois de la jungle vous font découvrir de nouvelles facettes de la nature, un bon plan pour toute la famille ou avec les amis.

Congo, Cécilia et Kao, les lions du zoo de Granby, ont gagné ce lundi leur nouvel espace de vie. En effet, le parc extérieur, de plus de 11 000 pi2, a été entièrement revu afin d’offrir un point de vue inédit sur les félins.

Inspiré d’un village Maasai, peuple phare du Kenya, le cadre apporte de nouveaux éclairages sur les lions d’Afrique. Les visiteurs peuvent aussi enrichir leurs connaissances sur la biologie du lion et ses caractéristiques en consultant deux écrans tactiles.

Le zoo souligne que le nouvel habitat des lions répond aux normes de bien-être animal les plus élevés, selon les standards de l’Association des zoos et aquariums (AZA).

Une escapade, des expériences diversifiées

En plus de rencontrer des lions aux personnalités uniques et attachantes, l’espace offre plusieurs activités dont l’exposition Dinozoo et le nouveau cinéma 7D.

À savoir aussi qu’environ 1000 animaux et près de 225 espèces exotiques vous y attendent. Ouvrez grand les yeux !

Le Zoo est ouvert tous les jours depuis le 18 mai dernier et le parc aquatique est en opération depuis le 7 juin.

Pour plus d’infos ICI

Lire aussi : Parc et école secondaire Henri-Bourassa : Montréal dévoile les futurs pôle aquatique et pavillon

Lire la suite

Style de vie

Hébergement collaboratif : Québec agit pour moderniser le Règlement sur les établissements de type Airbnb

Avatar

Publié

le

Un projet de modification modernisant le Règlement sur les établissements d’hébergement collaboratif, visant à permettre aux Québécois de tirer le maximum des innovations technologiques, tout en assurant une plus grande équité fiscale, a été présenté aujourd’hui, mercredi 5 juin, par le ministère du Tourisme.

Cette modernisation réglementaire, qui vient également clarifier la notion de « résidence principale », était attendue depuis longtemps au Québec. Le projet de modification réglementaire propose notamment la création d’une nouvelle catégorie d’hébergement touristique, appelée « établissement de résidence principale », qui permettrait aux Québécois de profiter en toute légalité des revenus tirés de l’hébergement collaboratif.

Ainsi, les personnes qui souhaiteraient offrir en location de courte durée leur résidence principale n’auraient qu’à obtenir, facilement et à un coût raisonnable, un numéro d’enregistrement en ligne. Ce numéro devrait être inscrit dans toute publicité, tout contrat et tout site Internet en lien avec l’exploitation de la résidence principale.

Profiter en toute légalité des revenus tirés de l’hébergement collaboratif

Pour obtenir un numéro d’enregistrement, un locataire qui souhaiterait exploiter son logement devrait fournir l’autorisation du propriétaire à cet effet. De son côté, un propriétaire dont la résidence principale est située dans un immeuble détenu en copropriété divise aurait à soumettre l’autorisation du syndicat des copropriétaires.

Selon la ministre du Tourisme, « l’hébergement collaboratif étant un phénomène qui est là pour rester, il était « impératif » pour le gouvernement d’adapter « rapidement et efficacement » le Règlement à cette nouvelle réalité ». « C’est ce que nous faisons aujourd’hui en proposant la mise en place d’un mécanisme simple, clair, applicable et, surtout, équitable pour tous. Avec les changements proposés, qui constituent une première en la matière au Canada, votre gouvernement est fier d’agir avec courage et détermination pour mieux encadrer ce type d’hébergement », a déclaré Mme Proulx.

Le Québec deviendrait ainsi la toute première province canadienne à aller de l’avant avec un tel encadrement du milieu de l’Hébergement collaboratif sur l’ensemble de son territoire.

Faut-il le souligner, le projet de modernisation réglementaire vise à préserver la vocation résidentielle des unités d’habitation, tout en assurant la complémentarité de l’hébergement collaboratif et de l’offre traditionnelle, dont font notamment partie les hôtels, les gîtes et les résidences de tourisme.

À lire : Économie collaborative : Québec s’adapte aux réalités de l’hébergement touristique

Le projet de modification du Règlement sera prépublié le 12 juin dans la Gazette officielle du Québec pour une période de 45 jours et devrait entrer en vigueur au début de l’automne 2019, une fois le processus d’adoption complété.

Lire la suite

Style de vie

Parc et école secondaire Henri-Bourassa : Montréal dévoile les futurs pôle aquatique et pavillon

Avatar

Publié

le

L’arrondissement de Montréal-Nord, la Commission scolaire de la Pointe-de-l’Île (CSPI) et la Ville de Montréal ont dévoilé aujourd’hui les perspectives et les rendus de deux équipements exceptionnels qui seront construits à partir de cet été dans le parc et à l’école secondaire Henri-Bourassa : un nouveau pavillon multifonctionnel et un pôle aquatique.

« Il était grand temps que les citoyens de l’arrondissement et les nombreux usagers du parc puissent profiter d’installations modernes et accueillantes. Ce nouveau pavillon favorisera le sentiment d’appartenance à leur quartier et la fierté des riverains », a commenté la mairesse de Montréal-Nord, Christine Black, en rappelant que ce parc est situé dans un secteur, le Corridor vert, qui comprend cinq écoles et qui est fréquenté quotidiennement par plus de 6 000 personnes.

Après l’aménagement en 2018 de la place de l’Espoir, la construction de ces deux équipements [pôle aquatique et pavillon], qui se terminera en 2020, constitue la phase II du réaménagement du parc Henri-Bourassa. Le reste du parc sera réaménagé à partir de 2021.

Un nouveau pavillon ouvert sur la nature

Le futur pavillon du parc Henri-Bourassa : un bel espace public pour tous (Groupe CNW/Arrondissement de Montréal-Nord (Ville de Montréal))

Dans le cadre du programme de mise à niveau et d’amélioration de ses installations sportives et récréatives, le conseil d’arrondissement de Montréal-Nord a adjugé, le 6 mai dernier, un contrat de 6,5 M$ à Construction Genfor pour la construction d’un pavillon dans le parc Henri-Bourassa, le long de la rue Pascal.

À lire : Le Parc Safari dévoile un parc aquatique deux fois plus grand au Québec

Plus qu’un simple chalet de parc, ce pavillon de 1 000 m2 sera le site d’activités de socialisation, culturelles et de loisirs, à l’intention principalement des jeunes, mais aussi d’autres groupes comme les aînés. Son design moderne mise sur la transparence et l’ouverture sur le parc.

Les travaux de construction de ce nouveau pavillon, dont les plans ont été réalisés par la firme d’architectes Cimaise, débuteront le mercredi 29 mai.

Installations aquatiques intérieures et extérieures du parc

On retrouvera un pôle aquatique complet à l’école secondaire Henri-Bourassa. (Groupe CNW/Arrondissement de Montréal-Nord (Ville de Montréal))

Dans le cadre du projet de réaménagement du parc Henri-Bourassa, la CSPI et l’arrondissement de Montréal-Nord ont convenu d’aménager des installations aquatiques extérieures, dont une pataugeoire destinée aux enfants en bas âge ainsi que des jeux d’eau, à l’extrémité sud-ouest du parc, sur le terrain attenant à la piscine intérieure de l’école.

Les infrastructures existantes de la piscine de l’école secondaire Henri-Bourassa, combinées au projet de rénovation, en font un site de choix pour l’installation de ces nouveaux équipements. Ce projet de rénovation de la piscine comprendra notamment :

  • la rénovation du bassin et de la plage afin d’assurer une pérennité des installations;
  • le réaménagement des vestiaires afin de permettre un usage universel et polyvalent de la piscine, autant pour les élèves et les enseignants que pour les baigneurs et les familles du quartier;
  • l’ouverture du site sur le parc Henri-Bourassa.

Les nouvelles installations seront disponibles aux citoyens de l’arrondissement autant qu’aux élèves de l’école.

À lire aussi : Une île des caraïbes transformée en parc d’attraction aquatique

Lire la suite

Nous suivre sur Facebook

Publicité

en-avant