Suivez-nous

Actualités

Nouvelle loi : 3 ans pour être citoyen canadien avec assouplissements…

Baba-Idriss FOFANA

Publié

le

|Une jeune femme heureuse d'avoir obtenu la citoyenneté canadienne lors d'une cérémonie à Halifax, en octobre 2010. PHOTO/Government of Canada|

Le projet de loi C-6 – qui entre en vigueur après la sanction royale ce lundi 19 juin 2017 en devenant une nouvelle loi -, va permettre aux immigrants d’être admissibles à la Citoyenneté canadienne en trois ans (1 095 jours) au lieu de quatre ans (1 460 jours) par le passé.

Une autre promesse tenue par les Libéraux sur la loi C-6, suite aux propositions du Sénat acceptées par le gouvernement de Justin Trudeau, la loi sur la Citoyenneté canadienne a été ensuite approuvée par la Chambre Haute le 15 juin dernier. Après l’approbation royale, les immigrants doivent maintenant accumuler, en vertu la nouvelle loi, 1 095 jours ou trois ans dans une période de cinq ans avant d’être admissibles à la citoyenneté, au lieu des 1 460 jours requis dans les six ans prévus par l’acte précédent. Cette disposition avait été introduite par le précédent gouvernement conservateur, en juin 2014.

« Nous voulons que tous les résidents permanents, si possible, deviennent des Canadiens », a déclaré le ministre de l’Immigration du Canada, Ahmed Hussen, lors d’une récente conférence à Toronto, et le processus sera plus rapide et plus simple pour les immigrants dans le pays, afin de favoriser un pays diversifié, juste et inclusif. Le projet de loi C-6 – qui, entre autres changements, diminuera le temps que les nouveaux immigrants doivent attendre avant d’être admissibles à obtenir la citoyenneté canadienne – a reçu la sanction royale ce 19 juin, la dernière étape rendant le projet de loi une loi.

Nouvelle loi, nouvelle disposition pour résidents permanents…

Ainsi, avec la loi C-6, de nouvelles dispositions entrerons en vigueur : En permettant aux résidents permanents qui ont passé du temps au Canada à titre temporaire, avec un permis de travail ou d’étude, ou des personnes protégées de compter jusqu’à 365 jours de ce statut temporaire en fonction de l’exigence de résidence.

La suppression de l’exigence selon laquelle un demandeur souhaite, s’il lui est accordé la citoyenneté, de continuer à résider au Canada, et des motifs de la révocation de la citoyenneté canadienne qui se rapportent à la sécurité nationale.

En autorisant les enfants de moins de 18 ans à postuler à la citoyenneté, sans le soutien ou le consentement de leurs parents, et en donnant la possibilité aux personnes qui ont perdu leur citoyenneté au motif qu’elles ont été obtenues frauduleusement, le droit d’interjeter appel de cette décision devant la Cour fédérale.

Un troisième amendement initialement adopté au Sénat, sur les exigences d’âge des immigrants qui devraient prouver la capacité et la connaissance des langues du Canada, n’a pas été soutenu par le gouvernement et n’a donc pas été inclus dans le projet de loi qui a reçu la sanction royale. « Le gouvernement ne soutient pas l’augmentation de la limite d’âge supérieure pour les exigences en matière de langues et de connaissances à 59. Cette modification n’est pas conforme à l’intention du projet de loi C-6 de faciliter la citoyenneté aux immigrants admissibles. Réduire la fourchette d’âge pour les exigences en matière de langues et connaissances de 18 à 54 ans ne fragilise pas la citoyenneté canadienne et sa valeur », a souligné M. Hussen.

Pour plus d’appartenance et d’attachement !

Au dire du ministre de l’Immigration, « l’acquisition de la citoyenneté canadienne contribue à un plus grand sentiment d’appartenance et d’attachement à notre grand pays ». Et de poursuivre en ces termes : « Nous croyons en l’importance d’avoir une connaissance adéquate des langues officielles du Canada et de la connaissance et de la compréhension des privilèges et responsabilités associés à la citoyenneté canadienne. C’est pourquoi les adultes âgés de 18 à 54 ans seront toujours tenus de montrer une preuve de maîtrise de l’anglais ou du français ».

Le gouverneur général du Canada, David Johnston, a accordé la sanction royale au C-6, aujourd’hui lundi à 19 h HNE, dans la chambre du Sénat sur la colline du Parlement à Ottawa. Le projet de loi devient donc une loi avant les vacances d’été du Parlement, qui débutera plus tard cette semaine. Désormais, il sera possible de vérifier son admissibilité à la Citoyenneté canadienne avec une application, en remplissant la Calculatrice de la citoyenneté CanadaVisa.

Crédit photo:
|Une jeune femme heureuse d'avoir obtenu la citoyenneté canadienne lors d'une cérémonie à Halifax, en octobre 2010. PHOTO/Government of Canada|

Baba Idriss Fofana est Journaliste depuis 2010 et Blogueur depuis 2012 sur la plateforme de Radio France International – Mondoblog – où il anime notamment des chroniques politiques et faits de société. Ayant également fait des études de Marketing et de Management, il a occupé dans différents pays les fonctions d’Assistant en communication politique et Responsable des communications.

Lire la suite
Publicité
2 Commentaires

2 Comments

  1. Pingback: Immigration Canada, avantages et ‘’revers’’ de la nouvelle Loi - Avant Premiere Mtl

  2. Pingback: Immigration : le Canada accueille 152 000 nouveaux citoyens -

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualités

Arrestation de cinq milliardaires algériens dans le cadre d’une enquête anti-corruption

Avatar

Publié

le

La gendarmerie algérienne a procédé ce dimanche à l’arrestation de plusieurs industriels dont Issad Rebrab, considéré comme la première fortune du pays.

Alors que « l’ancien système  » se prépare aux élections présidentielles qui sont prévues pour le mois de juillet, l’atmosphère politique et sociale est de plus en plus électrique dans le pays.

Les Algériens continuent de manifester en espérant évincer les personnalités du régime Bouteflika.

Un autre événement survenu ce dimanche, 21 avril, risque de faire monter encore plus les tensions à Alger.

La gendarmerie algérienne a arrêté cinq milliardaires, parmi lesquels quatre des frères Kouninef, une puissante famille d’hommes d’affaires proche d’Abdelaziz Bouteflika.

Le milliardaire Issad Rebrab, qui dirige la société Cevital, a également été interpellé.

Des enquêtes sont ouvertes sur des faits de corruption et de détournements de foncier, ont annoncé plusieurs médias locaux.

En outre, la télévision d’état a révélé que l’ex-premier ministre Ahmed Ouyahia et l’actuel ministre des finances Mouhamed Loukal sont entendus ce lundi, 22 avril, par le parquet d’Alger dans le cadre d’une enquête sur la dilapidation de l’argent publique.

Lire aussi : Algérie : foule immense pour dire « non » à un 5è « mandat Bouteflika »

Lire la suite

Actualités

Laval : Les militaires mobilisés afin de prévenir les inondations

Avatar

Publié

le

Météo Média a annoncé ce lundi, 22 avril, que les risques d’inondations sont en train d’augmenter en raison des crues. Le niveau des eaux monte un peu partout au Québec et des régions avoisinant Montréal sont en état d’alerte.

Depuis quelques jours, la Ville de Montréal ne cesse d’informer les citoyens sur les aides mises à leur disposition afin de faire face aux inondations printanières.

Avec la fonte des neiges, les risques de montée des eaux sont à prendre en considérations même en absence de pluies.

Les quartiers de plusieurs arrondissements proches des eaux, dont Ahuntsic-Cartierville, Pierrefonds-Roxboro ainsi que l’île Bizard, resteront en alerte jusqu’à la fin du mois.

Laval craint la montée des eaux à la fin de cette semaine

« Au nord de Laval aux abords de la Rivière-des-Mille-Îles, l’eau a commencé à monter », prévient ce lundi, Patrick De Bellefeuille, le reporter de Météo Média.

Les 20 mm de pluies prévues demain dans le secteur risquent d’aggraver la situation. Il faut compter en plus les précipitations de fin de semaine qui feront monter la barre de 50 à 70 mm.

La Ville de Laval et l’armée sont mobilisés. En effet, 200 militaires des Forces de l’armée canadienne sont déployés sur le territoire pour prêter main-forte aux citoyens.

Des visites des zones les plus vulnérables sont effectuées aujourd’hui. De plus, 1375 résidences ont reçu des palettes de sacs de sable à installer au pourtour de leur maison.

La Ville rassure notamment que « les autorités surveillent de près la situation et informeront rapidement les résidents advenant la fermeture du pont. »

Lire aussi : Montréal : La saison des pluies commence demain

Lire la suite

Actualités

Le FBI enquête sur les attaques au Sri Lanka

Avatar

Publié

le

Le Sri Lanka a été frappé ce dimanche de Pâques par une tragédie meurtrière que le pays n’avait pas vécu depuis la fin de la guerre civile il y a dix ans.

Des attentats suicide à la bombe synchronisés visant des hôtels et des églises ont fait jusqu’aujourd’hui un bilan de 290 morts et 500 blessés. Les victimes sont originaires de plusieurs pays dont les États-Unis, l’Inde, le Portugal, la Turquie, le Japon et le Royaume uni.

En plus des explosions dans l’église Saint-Sébastien de Negombo, le Cinnamon Grand Hotel, le Shangri-La et le Kingsbury, etc., les forces de l’ordre ont désamorcé une bombe artisanale sur une route menant au principal terminal de l’aéroport de Colombo.

Le porte-parole du gouvernement a désigné le National Thowheeth Jama’ath (NTJ) comme étant à l’origine de l’attaque terroriste. Le NTJ est un groupe islamiste qui a fait parler de lui au Sri Lanka en 2018 après avoir commis des actes de vandalisme contre des statues bouddhiques.

Bien qu’aucune organisation n’ait revendiqué les attentats d’hier, « les autorités sri-lankaises ont annoncé l’arrestation de 24 personnes et indiqué que le FBI américain les assistait dans leur enquête », rapporte l’AFP. Une équipe d’Interpol arrivera mardi dans le pays.

Lire aussi : Notre-Dame de Paris ravagée par un grand incendie

Lire la suite
Publicité

Nous suivre sur Facebook

en-avant