Suivez-nous

Actualités

Octroi du visa américain, nouvelle politique en vigueur depuis fin mai !

Baba-Idriss FOFANA

Publié

le

| Photo: France-ESTA |

Le président Donald Trump continu de durcir la politique migratoire américaine. Depuis fin mai, les États-Unis exigent, aux demandeurs de visas, leurs identités sur les comptes virtuels.

Ça risque de faire jaser encore. Alors que l’administration du président Trump a saisi la Cour suprême le 1er juin, afin que celle-ci rétablisse son décret anti-migratoire suspendu à la fin de mai par la cour d’appel de Virginie, une nouvelle mesure vise n’importe quel demandeur de visa américain. Quelle que soit la nationalité, des informations sur l’identité et les comptes sur les réseaux sociaux sont désormais exigées avant l’octroi du visa américain.

Selon l’AFP, un responsable du département d’État aurait confié que ce resserrement des contrôles était en vigueur depuis le 25 mai ; et s’appliquait à tout demandeur de visa pour lequel un agent consulaire jugerait avoir besoin d’informations sur les comptes qu’il possède sur des réseaux sociaux. Il a toutefois estimé que seul «1% de plus de 13 millions de demandeurs annuels de visas dans le monde entier » pour les États-Unis serait affecté par ces nouvelles règles. « Le département d’État a commencé à collecter des informations supplémentaires pour les demandeurs de visas du monde entier, quand un officier consulaire estime qu’une telle information est nécessaire pour confirmer une identité », a expliqué ce cadre du ministère des Affaires étrangères.

Ainsi, à en croire la même source, des demandeurs de visas devront fournir des informations supplémentaires, notamment leurs comptes sur les réseaux sociaux, les numéros de leurs anciens passeports, des informations supplémentaires sur les membres de leur famille et un historique plus long de leurs voyages, emplois et contacts. Ces nouvelles procédures, sur lesquelles le département d’État n’a pas officiellement communiqué, découlent d’un « mémorandum du président (américain Donald Trump) datant du 6 mars 2017 sur le renforcement des contrôles pour les demandes de visas », a expliqué le responsable.

Un nouveau formulaire…

Un formulaire du ministère – intitulé «DS-5535- Questions supplémentaires pour les demandeurs de visa » et facilement téléchargeable – contient effectivement plusieurs sections supplémentaires, notamment la nécessité de fournir les noms et les comptes de réseaux sociaux éventuellement utilisés. Même si aucune marque de plateformes d’échange et de partage de contenus – comme Twitter, Facebook ou Instagram – n’est cependant mentionnée dans ce formulaire. Sur la question des risques de discrimination, le cadre du département d’État aurait souligné « qu’en vertu de la législation des États-Unis, il n’y a aucune inéligibilité de visa fondée sur la race, la religion, l’ethnie, l’origine nationale, les opinions politiques, le genre ou l’orientation sexuelle ».

C’est le lieu d’indiquer que ces procédures devenant strictes, s’inscrivent dans le cadre d’une politique migratoire et de visas que l’administration Trump entend durcir. « Le président ne peut se voir imposer d’accueillir des personnes venant de pays qui encouragent ou hébergent le terrorisme, et ce, jusqu’à ce qu’il soit certain que ces personnes sont correctement passées au crible et ne présentent plus un risque pour la sécurité des États-Unis », a fait savoir la porte-parole du ministère de la Justice, Sarah Isgur Flores, se prononçant sur le recours du gouvernement américain à la Cour suprême après la suspension du décret anti-migratoire de Donald Trump.

Crédit photo:
| Photo: France-ESTA |

Baba Idriss Fofana est Journaliste depuis 2010 et Blogueur depuis 2012 sur la plateforme de Radio France International – Mondoblog – où il anime notamment des chroniques politiques et faits de société. Ayant également fait des études de Marketing et de Management, il a occupé dans différents pays les fonctions d’Assistant en communication politique et Responsable des communications.

Lire la suite
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualités

Un calculateur gratuit pour estimer l’impact environnemental de vos déplacements

Publié

le

Pour aller de Montréal à Toronto, on a la possibilité de prendre le train, l’avion ou de faire du covoiturage. L’automobile serait le meilleur choix pour les personnes qui ont un petit budget. Par contre il ne l’est pas pour ceux qui donnent de l’importance à l’impact environnemental du moyen de transport utilisé notamment dans leurs activités professionnelles.

L’agence de design Oblik Studio a créé un outil gratuit et en ligne qui permet à quiconque de calculer les incidences environnementales de son déplacement. Appelé « emission-free travel calculator », le calculateur suggère également des transports durables pour atteindre sa destination. La plateforme Mission Emission a en fait pour mission de sensibiliser le public au problème mondial de la pollution.

Depuis la signature de l’accord de Paris en 2015, les chefs d’État et d’autres dirigeants mondiaux se sont engagés à lutter contre le changement climatique par le biais de nouvelles politiques. Cependant, les individus doivent de leur côté participer à la lutte. Tel est l’argument de l’agence de design. Selon Oblik Studio, la plateforme Mission Emission peut aider les citoyens à opter pour des choix écoresponsables dans la planification de leurs voyages.

Comment fonctionne le calculateur ?

En plus de fournir des informations sur les émissions de CO2 d’un déplacement, le calculateur indique l’empreinte carbone et les dommages qu’il peut causer au voyageur et à l’environnement. Les utilisateurs peuvent connaître le temps nécessaire à un arbre pour absorber les émissions de CO2 engendré parleur voyage.

Le calculateur demande à l’utilisateur de rentrer des informations sur le type d’automobile qu’il utilise et son énergie. Les résultats affichent la quantité d’énergie consommée et le temps du trajet parcouru. La plateforme indique en outre l’empreinte carbone du  transport en commun qui peut éventuellement remplacer l’automobile.

Lire aussi : Environnement et Économie : Legault incapable de répondre de ses promesses ?

Lire la suite

Actualités

Québec : Un hiver plus froid, des factures plus élevées

Publié

le

Les Québécois pourront recevoir des factures d’électricité plus élevées que d’habitude selon Hydro Québec. Et pour cause un mois de novembre plus froid que d’habitude. L’hiver fera un peu mal au portefeuille cette année !

Environnement Canada avait annoncé de son côté que les températures aux mois de février et de mars descendront encore plus bas. La consommation d’électricité augmentera en conséquence et particulièrement si on ne prend pas de bonnes habitudes.

Concernant le mois de novembre Hydro Québec a déclaré que « la hausse pourrait être de 3$ pourun appartement 5½ et de 18$ pour une maison moyenne de 158 m2 ».

Conseils à suivre pour réduire sa consommation :

  • Baisser de un ou deux degrés la température durant la nuit et en tout temps dans les pièces inoccupées.
  • Réduire les infiltrations d’air froid en mettant des plastiques autour des fenêtres s’il y a des courants d’air.
  • Limiter la consommation d’eau chaude en prenant des douches plus courtes et en lavant les vêtements à l’eau froide.
  • Utiliser des ampoules éco-énergétiques. Les ampoules à DEL sont environ 85 % plus efficaces que les ampoules à incandescence et durent 25 fois plus longtemps.

Pour plus d’informations ICI

Lire aussi : Un hiver doux et glacial au Canada ?

Lire la suite

Actualités

Montréal, les routes fermées durant la fin de semaine

Publié

le

Des routes au niveau de l’échangeur Turcot seront fermées à partir du vendredi 14 jusqu’au lundi 17 décembre.

Le ministère de transport informe aussi qu‘un « nouveau tronçon de l’autoroute 20 en direction est sera ouvert à la circulation entre les échangeurs Angrignon et Turcot. Les usagers sont invités à porter une attention particulière à la signalisation. »

Voici les fermetures du vendredi 23 h 59 à lundi 5 h :

  • Fermeture de l’autoroute 20 en direction est entre la sortie n° 63 – 138 ouest / Pont H.-Mercier et l’échangeur Turcot
    • Fermeture de la bretelle menant de la route 138 en direction est (en provenance du pont Honoré-Mercier) à l’autoroute 20 en direction est                                
    • Fermeture de la bretelle menant de l’autoroute 20 en direction est à l’autoroute 15 en direction nord
    • Fermeture de la bretelle menant de l’autoroute 20 en direction est à l’autoroute 15 en direction sud
  • Fermeture partielle (1 voie disponible) de la route 136 en direction est   (A-720) entre l’échangeur Turcot et la sortie n° 2 – Av. Atwater
  • Fermeture de la route 136 (A-720) / autoroute 20 en direction ouest dans l’échangeur Turcot
  • Fermeture de l’autoroute 15 en direction nord dans l’échangeur Turcot, à partir de la sortie n° 63 – P.-E.-Trudeau /A-20 ouest / Toronto

Lire la suite

en-avant