Suivez-nous

Culture

Particules d’existence, les récits immersifs entre phénoménologie, esthésie et esthétique

Hanen Hattab

Publié

le

Crédit photo Centre Phi

Proches ou éloignées des vies ordinaires, les existences qu’incarnera le public au centre Phi du 27 mars au 12 août sauront lui faire perdre le nord.

C’est la mission que se donne la réalité immersive en se dotant de technologies qui stimulent simultanément les sens pour nous transporter ailleurs sans que nos coordonnées spatio-temporelles quittent les lieux de l’exposition. Cette promesse d’ubiquité, les installations interactives et multi-sensorielles de l’exposition Particules d’existence ont su la tenir en interpellant les perceptions kinesthésiques de façons spectaculaires. Sachant que le spectacle se vit de l’extérieur et de l’intérieur comme un rêve qui nous est raconté en états de réveil et de conscience.

Il est tentant de comparer ces histoires aux rêves lucides parce que la narration se construit aussi avec les interactions du spectateur réagissant au contenu.

La réception synchronique des informations diégétiques, visuelles, olfactives, sonores et vibratoires fait des œuvres des expériences synesthésiques pénétrantes. L’effet d’immersion est particulièrement saisissant dans les œuvres Chalkroom, créée par Laurie Anderson et Hsin-Chien Huang et Treehugger : Wawona de Marshmallow Laser Feast. Toutes les deux donnent des sensations de vol avec des effets de déplacements et de vertiges différents.

Isle of Dogs : Behind The Scenes est « une expérience de réalité virtuelle [qui] plonge le spectateur dans l’univers miniature du prochain film d’animation image par image de Wes Anderson » Et si les personnages fantastiques des films d’animation pouvaient réagir comme des acteurs humains dans les coulisses, l’œuvre nous dit que les casques de réalité virtuelle peuvent nous transporter dans cette autre fiction sur la fiction. Dans celle-ci, les images paraissent aussi vivantes que leurs artisans et créateurs parce qu’elles sont mues par le même dispositif.

Vivre dans cet univers en regardant dans les lentilles du casque amène à s’interroger sur la fonction de dédoublement de la représentation que joue cet autre médium. Ici, on se rend compte notamment que la diégèse vaut autant que le signifiant.

Dans Chorus, créée par Tyler Hurd, l’effet de présence des joueurs, participant à l’installation, met en exergue un autre élément significatif propre aux images immersives à savoir l’expérience proprioceptive du corps. Dès qu’on est emporté par les images, la sensation du corps s’atténue, l’interaction avec l’histoire et les autres joueurs restituent partiellement cette impression.

La dimension phénoménologique est moins saisissante dans les œuvres The Sun Ladies de Christian Stephen et Céline Tricart et Roxham de Michel Huneault, Maude Thibodeau et Chantal Dumas. Les témoignages documentaires enregistrés, respectivement, dans les terres de combat irakiennes et les frontières canado-américaines infiltrées par les migrants, sont beaucoup plus engageants que l’artifice virtuel.

Le sentiment intersubjectif engendré par l’histoire est particulièrement puissant dans Roxham. Les images bidimensionnelles des demandeurs d’asile, épousant les formes de couvertures et de tapis suggérant les affaires qu’ils transportent avec eux, sont poignantes autant dans l’installation immersive que dans l’exposition photographique au premier étage du centre Phi.

Il est de même pour le jeu Discovery Tour By Assasin’s Creed : Ancien Egypt où, à partir d’un certain moment, l’histoire racontée par le guide transcende et surpasse le rendu hyper-réel saisissant de l’Égypte Antique.

En réunissant des productions artistiques d’ici et d’ailleurs, des storytelling imaginaires et empreints du réel, Particules d’existence poursuit la mission qu’entreprend le centre depuis des années visant à faire découvrir les derniers espaces de rencontre de l’art, les sciences et les technologies et les interfaces imageant les imaginaires les plus fous et les traces multi-sensorielles du réel les plus troublantes.

Hanen Hattab est doctorante en sémiologie à l’UQAM. Ses recherches portent sur les pratiques d’art et de design subversifs et contre culturels comme le vandalisme artistique, le sabotage et les détournements culturels dans l’illustration, les arts graphiques et la sculpture.

Lire la suite
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cinéma

Le cinéma italien à l’affiche pendant la saison estivale

Avatar

Publié

le

Le Festival du Film Italien Contemporain (ICFF) sera de retour à Montréal cette année pour une nouvelle édition qui aura lieu du 13 au 21 juin 2019 dans plusieurs salles de la métropole.

Cette édition estivale marque le 7ème anniversaire du festival qui célèbre le cinéma italien dans les quatre coins du pays, à Toronto, Montréal, Québec, Vaughan, Ottawa, Hamilton et Vancouver.

Cette année la programmation présente des long-métrages dans les genres comédie, drame et horreur, des documentaires et des court-métrages.

Pour consulter la programmation à Montréal ici

Des projections en plein air

L’ICFF consacre un volet spécial à la Petite-Italie. Et ça sera à la belle étoile au parc Dante.

Le Ciné-Parc Dante se tient du 3 juillet jusqu’au 28 août et propose une large variété de films italiens. Les projections seront gratuites durant les neufs soirées cinéma à partir de 21h chaque mercredi soir.

Pour suivre l’actualité des projections ici

Lire aussi : La 2e édition des Laboratoires ouverts sur la diversité et les peuples autochtones présente Médée-Yaa

Lire la suite

Culture

Montréal : Revivre l’ambiance du XVIIIe siècle grandeur nature

Avatar

Publié

le

Un monument historique fêtera ses 300 ans pendant tout l’été à la métropole. À cette occasion, les montréalais sont invités à participer aux activités de célébrations gratuitement pour revivre l’ambiance du XVIIIe siècle grandeur nature.

Le Vieux-Moulin de Pointe-aux-Trembles célèbrera son anniversaire du dimanche 9 juin au samedi 31 août prochains au Parc du Vieux-Moulin.

Le Vieux-Moulin de Pointe-aux-Trembles. Photo libre de droits

Des journées de commémoration seront organisées durant les weekends de cette saison estivale afin de mettre en exergue la valeur historique du monument.

Le Vieux-Moulin de Pointe-aux-Trembles a été construit entre 1719-1721 et est l’un des plus anciens moulins à vent du Québec. Les activités immersives, prévues dans le programme des célébrations, plongeront les participants dans la vie quotidienne de la Nouvelle France et présenteront les joyaux historiques du Vieux-Pointe-aux-Trembles.

Les activités seront réparties pendant les événements suivants :

Le Seigneur et le moulin

Cet événement aura lieu le dimanche 9 juin de 13 h à 17 h. Les Productions Oyez Oyez organiseront une journée au temps du régime seigneurial de la Nouvelle-France.

Rallye patrimonial : À la découverte du Vieux-Pointe-aux-Trembles

Le rallye se déroulera le samedi 29 juin et le samedi le 20 juillet de 13 h à 17 h. Il s’agit d’un circuit de découverte des lieux historiques animé par Les Productions Oyez Oyez. Il débute à compter de 13 h, puis à chaque heure jusqu’à 17 h.

Voyage immersif en Nouvelle-France

L’activité se tiendra les samedi 9 août et dimanche 10 août de 10 h à 17 h.

Les Montréalais plongeront dans l’ambiance de la vie quotidienne d’antan en côtoyant un coureur des bois, un meunier, un aubergiste, un forgeron, et un représentant des Premières Nations ainsi que plusieurs autres artisans.

Fête de clôture

Le programme se termine le samedi 31 août. Il sera festif avec un menu composé de danse traditionnelle, conférence, fabrication et dégustation de pain. 

Lire aussi : L’exposition >HUM(AI)N au Centre Phi

Lire la suite

Cinéma

Le grand réalisateur Jean Beaudin est décédé

Avatar

Publié

le

L’Agence Omada a annoncé ce mardi, 21 mai, le décès du réalisateur Jean Beaudin le 18 mai dernier.

Il laisse dans le deuil sa conjointe Manon Béatrice, ses deux enfants, ses cinq petits-enfants et leurs familles respectives, ses frères et sœurs ainsi que de nombreux parents et amis.

Né en 1939, le cinéaste et scénariste Jean Beaudin a marqué le Québec tout au long de sa carrière, tant au cinéma qu’à la télévision. Il a su créer des œuvres qui se caractérisent par leur authenticité et leur beauté visuelle, en plus d’avoir fortement contribué à la transmission de notre héritage culturel ainsi qu’à l’émergence d’un cinéma québécois et canadien distinctif.

Après des études à l’École des Beaux-Arts à Montréal et à Zurich, il entre à l’Office national du film (ONF) en 1964. En 1975, il réalise sa première grande œuvre J. A. Martin, photographe, qui vaudra à Monique Mercure le Prix de la meilleure interprétation féminine au Festival de Cannes, en plus de remporter le Prix du jury œcuménique en 1977.

Suivront ensuite Cordélia (1980) et une série de films inspirés d’œuvres littéraires québécoises: Mario, Le Matou, Being at home with Claude, Souvenirs Intimes, Le Collectionneur.

Plusieurs séries à succès pour la télévision: Les Filles de Caleb (1990-91); série qui a su rejoindre près de 4 millions d’auditeurs chaque semaine, vendue dans plus de 25 pays et ayant remporté 14 Prix Gémeaux.

Son œuvre compte également, entre autres, Shehaweh, Miséricorde, Ces enfants d’ailleurs, Willie; les long métrages: Sans elle et Nouvelle-France.

Récipiendaire de nombreux prix tout au long de sa carrière, dont 19 prix Gémeaux et 5 prix Génie, il est fait Chevalier de l’Ordre national du Québec en 2016. Il reçoit en 2017 le Prix du Gouverneur Général pour les arts du spectacle (Prix de la réalisation artistique) et reçoit L’Ordre de Montréal en 2019.

La famille souhaitant vivre ce moment dans l’intimité, il n’y aura pas de funérailles officielles.

Au lieu de fleurs, vos témoignages de sympathies peuvent se traduire par un don à la fondation Brain Canada https://braincanada.ca/fr/donner/

Source : L’Agence Omada

Lire aussi : La 2e édition des Laboratoires ouverts sur la diversité et les peuples autochtones présente Médée-Yaa

Lire la suite
Publicité

Nous suivre sur Facebook

en-avant