Suivez-nous

Économie

Plus de 900 000 nouveaux emplois ont été créés depuis novembre 2015 au Canada

Avatar

Publié

le

Depuis 2015, le gouvernement Trudeau dit axer ses efforts sur « le renforcement et la croissance » de la classe moyenne et sur l’offre d’une « aide véritable » aux « personnes qui travaillent fort » pour en faire partie. Ce plan aurait permis la création de plus de 900 000 nouveaux emplois au Canada depuis que les libéraux sont au pouvoir.

Les travailleurs canadiens seraient parmi les plus scolarisés et les plus qualifiés au monde. À travers le budget de 2019, présenté le 19 mars dernier, le gouvernement dit veiller à ce que les compétences des Canadiens demeurent « pertinentes » afin qu’ils puissent « bâtir de bonnes carrières » et profiter de l’économie croissante du Canada.

Aider à trouver et à conserver de bons emplois

La prochaine étape du plan du gouvernement libéral vise à « s’assurer que la classe moyenne bénéficie de la croissance économique du pays ». Il devrait aider, nous dit-on, plus de Canadiens à se trouver un logement abordable, à se préparer à occuper de bons emplois bien rémunérés, à pouvoir prendre leur retraite en toute confiance et à obtenir des médicaments sur ordonnance abordables dont ils ont besoin.

De passage mardi à Miramichi, au Nouveau-Brunswick, la ministre de la Santé, l’honorable Ginette Petitpas Taylor a mis en relief la façon dont les investissements prévus dans le budget de 2019 aiderait les Canadiens à trouver et à garder de bons emplois dans un marché du travail qui change rapidement et dans une économie mondiale de plus en plus compétitive.

7 mesures pour appuyer étudiants et travailleurs canadiens :

  • Aider les travailleurs à acquérir de nouvelles compétences en créant la nouvelle Allocation canadienne pour la formation, qui fournira aux travailleurs une aide financière au titre du coût d’une formation ainsi qu’une aide au revenu pendant la formation pouvant aller jusqu’à quatre semaines tous les quatre ans, et qui prévoit, avec la collaboration des provinces et des territoires, l’instauration de dispositions relatives aux congés permettant aux travailleurs de s’absenter du travail pour suivre une formation sans mettre à risque leur sécurité d’emploi.
  • Rendre les études postsecondaires plus abordables en réduisant les taux intérêts sur les prêts d’études canadiens et les prêts canadiens aux apprentis, et en faisant en sorte que les prêts d’études n’accumulent pas d’intérêts au cours du délai de grâce de six mois après qu’un étudiant emprunteur de prêts d’études termine ses études.
  • Offrir aux jeunes Canadiens plus d’occasions d’apprentissage intégré à l’emploi en permettant d’offrir jusqu’à 84 000 nouveaux stages pratiques pour les étudiants par année d’ici 2023-2024, une étape importante vers l’objectif que tous les étudiants qui souhaitent acquérir une expérience pertinente applicable au monde du travail puissent faire un stage pratique.
  • Améliorer le soutien pour la formation d’apprenti, ce qui encouragera un plus grand nombre de personnes à envisager de suivre une formation et de travailler dans les métiers spécialisés.
  • Créer des occasions intéressantes, par l’entremise du nouveau Service jeunesse Canada, pour que les jeunes canadiens puissent acquérir de nouvelles compétences et de l’expérience de leader tout en contribuant au bien-être de leur communauté.
  • Soutenir l’éducation postsecondaire chez les personnes autochtones avec des mesures conçues pour aider les étudiants inuits, métis et des Premières Nations à acquérir les compétences et l’expérience dont ils ont besoin pour réussir, ce qui mènera à une plus forte croissance économique au profit de tous les Canadiens.
  • Créer pour les jeunes canadiens des possibilités de voyager, de travailler et d’étudier à l’étranger et d’acquérir des compétences dont ils ont besoin pour réussir dans une économie mondialisée.

À lire aussi :

Assurance-médicaments : vers la mise en œuvre d’un régime universel au Canada

Au Québec, l’emploi a augmenté de 14 900 et de 36 900 en Ontario en février 2019

Lire la suite
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Économie

RPC : voici le maximum des gains ouvrant droit à pension pour 2020 au Canada

Avatar

Publié

le

Le plafond des gains ouvrant droit à pension du Régime de pensions du Canada (RPC) sera fixé à 58 700 $ pour 2020, ce qui représente une augmentation par rapport au plafond de 2019 qui était de 57 400 $, selon Revenu Canada.

Le nouveau plafond a été calculé selon une formule du RPC établie par la loi, qui tient compte de la hausse des traitements et salaires hebdomadaires moyens au Canada. Les personnes qui gagneront plus de 58 700 $ en 2020 ne seront pas tenues de verser d’autres cotisations au RPC et ne pourront pas le faire.

L’exemption RPC de base pour 2020 reste fixée à 3 500 $.

Le taux de cotisation des employés et des employeurs pour 2020 seront de 5,25 % ce qui représente une augmentation par rapport au plafond de 2019 qui était de 5,1 %. Le taux de cotisation des travailleurs indépendants seront de 10,5 % ce qui représente une augmentation par rapport au plafond de 2019 qui était de 10,2 %. L’augmentation du taux de cotisation est attribuable à la bonification du RPC qui a été mise en œuvre le 1er janvier 2019.

La cotisation maximale des employeurs et des employés au RPC en 2020 sera de 2 898,00 $ chacun et la cotisation maximale des travailleurs indépendants sera de 5 796,00 $. Ces maximums étaient de 2 748,90 $ et de 5 497,80 $ en 2019.

RENSEIGNEMENTS SUPPLÉMENTAIRES ET INFORMATION

Source : Agence du revenu du Canada

À lire : Plus de 850 000 travailleurs seront des retraités d’ici 2025 au Québec

Lire la suite

Actualités

Fiscalité municipale : un Partenariat 2020-2024 pour des municipalités et des régions encore plus fortes

Avatar

Publié

le

C’est à l’Assemblée nationale du Québec que l’Union des municipalités du Québec (UMQ) et ses partenaires municipaux ont signé le nouveau « Partenariat 2020-2024 pour des municipalités et des régions encore plus fortes » avec le gouvernement. Premier acte d’une réforme globale de la fiscalité municipale.

L’entente intervenue est l’initiative la plus franche des 15 dernières années en faveur de la prévisibilité et de la diversification des revenus des gouvernements de proximité.

Une “bonne entente” pour l’ensemble des municipalités

Après des mois de négociation, la solidarité du monde municipal a permis de décrocher une entente qui reprend l’essentiel des demandes de l’UMQ. « Aujourd’hui, c’est un grand jour pour les municipalités. Ce n’était pas joué d’avance, mais à force de discussions avec nos partenaires, nous sommes arrivés à dégager une voie de passage. Nous pouvons nous dire « mission accomplie ». Voilà le résultat de deux ans de travail dont nous pouvons être fiers », a déclaré d’entrée de jeu monsieur Alexandre Cusson, président de l’UMQ et maire de Drummondville, à sa sortie de la cérémonie de signature qui se déroulait à la salle du Conseil législatif de l’Hôtel du Parlement.

L’UMQ se félicite qu’avec le nouveau « Partenariat 2020-2024 pour des municipalités et des régions en plus fortes », ce sont toutes les municipalités qui y gagnent, qu’importe leur taille ou leur région. 

« Il y en a pour tout le monde dans cette entente. D’abord, le gouvernement du Québec reconnaît pour la première fois le rôle des gouvernements de proximité comme moteurs de création de richesses. Le partage de la croissance d’un point de la TVQ arrimera le monde municipal à une importante source de revenu autonome et encouragera le développement économique. Autre priorité de négociation, l’augmentation du partage des redevances sur les ressources naturelles permettra de valoriser les régions du Québec. Au total, c’est plus de 3 milliards $ d’argent neuf qui iront aux municipalités », a ajouté Monsieur Cusson, qui y voit également la reconnaissance de l’importance de l’autonomie municipale.

Plus de 3 milliards $ d’argent neuf qui iront aux municipalités pour la fiscalité municipale…

Outre les gains sur les priorités de négociations de l’UMQ, la création du Fonds Régions et Ruralité, qui bénéficiera d’une nouvelle enveloppe de 224,5 millions $, et la bonification du programme d’aide à la voirie locale, sont aussi de bonnes nouvelles pour les gouvernements de proximité.

L’UMQ constate que la conclusion de l’entente est le résultat de l’influence de son travail de sensibilisation et d’argumentation en faveur d’une réforme de la fiscalité municipale et de l’importance des gouvernements de proximité dans le quotidien des citoyennes et des citoyens.

« L’UMQ a été la première à tirer la sonnette d’alarme sur l’avenir de l’impôt foncier. On le sait, cet outil est dépassé et fait reposer un poids de plus en plus insoutenable sur les épaules des contribuables et des entreprises. Les responsabilités du monde municipal sont en croissance et les revenus sont en baisse. C’est mathématique. Malgré les qualités de l’entente, il reste du travail à faire », a conclu le président de l’UMQ.

Source : UMQ

À lire : Eau potable : Québec baissera de moitié la norme de concentration maximale de plomb

Lire la suite

Transports

Air Transat : une offre exceptionnelle pour l’été 2020

Avatar

Publié

le

Nommée meilleure compagnie aérienne vacances au monde en 2019 par Skytrax, Air Transat en mettra plein la vue à l’été 2020 en desservant davantage de destinations au départ de ses plaques tournantes de Montréal et de Toronto. 

Au total, Air Transat offrira 150 vols par semaine vers 27 villes européennes. Le transporteur augmentera par ailleurs son offre vers les destinations Sud et les États-Unis, en plus de proposer de nombreux vols intérieurs et de correspondance, donnant ainsi de multiples options de vacances aux voyageurs de tout le pays. 

« Nous entrons dans une nouvelle ère avec l’arrivée de nos Airbus A321neoLR. Combinés à notre flotte de gros porteurs, ils augmentent considérablement notre flexibilité en multipliant les possibilités de liaisons vers l’Europe et de correspondances au départ des grands aéroports canadiens. Les voyageurs en ressortent gagnants, avec davantage d’options de vacances et des fréquences accrues vers les destinations de leur choix », a déclaré Annick Guérard, chef de l’exploitation de Transat.

Les nouveautés d’Air Transat pour la saison estivale 2020 sont Copenhague, au Danemark, et Faro, au Portugal, ainsi que San Diego et La Nouvelle-Orléans, aux États-Unis.

Fort de son succès en 2019, le service TGV AIR sera toujours offert aux voyageurs à l’été 2020. En partenariat avec la Société nationale des chemins de fer français (SNCF), Air Transat offre à ses clients un guichet unique permettant de rattacher leur vol à un billet de train au départ de l’aéroport Paris-Charles de Gaulle. Ainsi, les voyageurs peuvent facilement accéder à 18 villes françaises de même qu’à Bruxelles, en Belgique. « Notre priorité, c’est de donner du choix aux touristes, et nombreux sont ceux qui en ont profité cette année », a ajouté Mme Guérard.

Les destinations européennes d’Air Transat

Air Transat offrira 17 vols par semaine vers Paris au départ de Montréal, soit trois de plus qu’en 2019, et mettra encore une fois de l’avant une offre exceptionnelle vers les villes de province de Bordeaux, Lyon, Marseille, Nice, Nantes, Toulouse et Bâle-Mulhouse.

La plupart de ces destinations françaises seront également accessibles en partance de Québec, de Toronto, de Calgary et de Vancouver grâce à des vols de correspondance. Au total, Air Transat offrira des vols directs vers 20 villes européennes au départ de Montréal. Elle desservira aussi Paris à partir de Toronto, à raison de cinq fois par semaine.

Air Transat offrira 24 vols par semaine vers le Royaume-Uni au départ de Toronto, soit cinq de plus qu’en 2019. En direction de Londres, elle proposera deux vols par jour au plus fort de la saison. Chaque semaine, le transporteur offrira cinq vols vers Manchester, en Angleterre, et cinq vols vers Glasgow, en Écosse. La plupart de ces destinations seront également accessibles aux voyageurs en partance de Montréal, de Calgary et de Vancouver grâce à des vols de correspondance. Au total, Air Transat desservira 15 villes européennes en vol direct au départ de Toronto. Elle assurera également la liaison Montréal-Londres à raison de cinq fois par semaine.

Air Transat A321neo LR (Groupe CNW/Transat A.T. Inc.)

Au départ de Vancouver, Air Transat offrira trois vols par semaine vers Amsterdam (Pays-Bas), Manchester et Londres, de même que douze vols par semaine vers Toronto et sept vols par semaine vers Montréal, facilitant ainsi l’accès à la majorité des destinations européennes qu’elle proposera l’été prochain.

Au départ de Québec, Air Transat offrira quatre vols directs par semaine vers Paris, soit un de plus qu’en 2019. Le transporteur maintient aussi ses vols entre Québec et Montréal, permettant ainsi une correspondance vers 16 villes européennes.

Mariant culture et soleil, les grandes destinations touristiques que sont la Grèce, l’Italie, l’Espagne, le Portugal et la Croatie continuent d’exercer un grand attrait auprès des voyageurs. Au départ de Toronto et de Montréal, Air Transat proposera 58 vols par semaine vers ces pays méditerranéens, dont un vol vers Faro, au Portugal — une primeur en été.

Vols intérieurs et de correspondance

Air Transat continue d’optimiser son offre de vols intérieurs afin d’accommoder ses clients qui souhaitent s’envoler vers une destination européenne par le biais d’une correspondance. Elle proposera douze vols par semaine de Vancouver vers Toronto, et un vol par jour de Vancouver vers Montréal. Au départ de Calgary, elle desservira Toronto et Montréal à raison de quatre fois par semaine, respectivement. De plus, le transporteur offrira 14 vols Toronto‑Montréal et quatre vols Québec-Montréal par semaine.

Nombre de vols hebdomadaires, directs ou avec correspondance, prévus vers l’Europe au plus fort de la saison

  • Les chiffres indiquent le nombre de vols directs
  • Les points (-) indiquent les destinations desservies avec vol de correspondance

Au départ deMontréalAu départ deTorontoAu départ deVancouverAu départ de CalgaryAu départ de Québec
AMSTERDAM – Pays-Bas43
ATHÈNES – Grèce33

BÂLE-MULHOUSE – Suisse2
BARCELONE – Espagne43
BRUXELLES – Belgique3
BORDEAUX – France4
COPENHAGUE – Danemark2
DUBLIN – Irlande5
FARO – Portugal1


GLASGOW – Écosse5
LAMEZIA – Italie1

LISBONNE – Portugal54
LONDRES – Angleterre5143
LYON – France5
MADRID – Espagne3
MALAGA – Espagne3

MANCHESTER – Angleterre
53
MARSEILLE – France5
NANTES – France4

NICE- France2
PARIS – France1753
PORTO – Portugal33
PRAGUE – République tchèque2
ROME – Italie66
TOULOUSE – France5
VENISE – Italie32
ZAGREB – Croatie
3


Destinations Sud

Les vacances au soleil demeurent populaires même l’été. En 2020, Air Transat offrira 50 vols par semaine au départ de Montréal vers 16 destinations au Mexique, dans les Caraïbes et aux États-Unis, incluant Fort Lauderdale et Orlando, en Floride, San Diego, en Californie, et La Nouvelle-Orléans, en Louisiane. Le transporteur offrira 30 vols par semaine au départ de Toronto vers 10 destinations Sud. Enfin, Air Transat proposera des vols vers Punta Cana (République dominicaine), Cancun (Mexique) et Fort Lauderdale (Floride) au départ de Québec.

Nombre de vols hebdomadaires directs prévus vers le Sud et les États-Unis, au plus fort de la saison


Au départ deMontréalAu départ deTorontoAu départ deVancouverAu départ deQuébec
DESTINATIONS SUD
CANCUN – Mexique56
1
CAYO COCO – Cuba43

CAYO LARGO – Cuba1


HOLGUIN – Cuba22

LA ROMANA – République dominicaine



MONTEGO BAY – Jamaïque22

PORT-AU-PRINCE – Haïti2


PUERTO PLATA – République dominicaine21

PUERTO VALLARTA – Mexique

3
PUNTA CANA – République dominicaine75
1
ROATAN – Honduras1


SAMANA – République dominicaine1


SANTA CLARA – Cuba43

VARADERO – Cuba54

LES ÉTATS-UNIS
FORT LAUDERDALE – Floride52
1
LA NOUVELLE-ORLÉANS – Louisiane2


ORLANDO – Floride42

SAN DIEGO – Californie3


À propos d’Air Transat

Air Transat est le transporteur vacances numéro un au Canada. Elle offre une soixantaine de destinations internationales dans plus de 25 pays en Amérique et en Europe, ainsi que des vols intérieurs et de correspondance au Canada. Chaque année, la compagnie aérienne transporte quelque 5 millions de passagers. Air Transat est une filiale de Transat A.T. inc., une grande entreprise de tourisme international intégrée spécialisée dans le voyage vacances qui propose des forfaits, des séjours hôteliers et des liaisons aériennes. Transat a obtenu la certification Travelife en 2018 au titre de son engagement en faveur du développement durable. Elle compte 5 000 employés, et son siège social est situé à Montréal.

Distinctions et prix récents 

  • Meilleure compagnie aérienne au monde dans la catégorie Loisirs aux World Airline Awards de Skytrax 
  • Meilleur voyagiste et meilleur fournisseur global aux Agents’ Choice Awards de Baxter Travel Media 
  • Meilleure compagnie aérienne et meilleur voyagiste à la remise des trophées Uni‑Vers de l’Association des agents de voyages du Québec 
  • Parmi les meilleurs employeurs au Canada et première compagnie aérienne au palmarès de Forbes

Source : Transat A.T. Inc.

À lire : Air Transat, meilleur transporteur canadien dans le palmarès des meilleures compagnies aériennes

Lire la suite

Nous suivre sur Facebook

Publicité

en-avant