Suivez-nous

Cinéma

Qui sont les premiers rôles du dernier James Bond?

Avatar

Publié

le

Les fans du célèbre film James Bond ont attendu aujourd’hui la révélation médiatique des acteurs sélectionnés dans le casting du dernier opus.

Depuis la sortie des romans de James Bond entre 1946 et 1964, écrits par l’auteur britannique Ian Fleming, les cinéphiles ont eu droit à 24 films.

Le célébrissime espion de Sa Majesté fait des acteurs qui l’incarnent les sex symboles de leurs générations.

Ce jeudi, 25 avril, le réalisateur américain Cary Fukunaga a révélé au cours d’un événement retransmis en ligne à partir de la Jamaïque les noms des vedettes qui joueront le prochain Bond.

Le lieu est on ne peut plus significatif pour cette production car il s’agit de l’île dans laquelle le romancier Fleming a mis au jour ce classique du cinéma.

Sans plus tarder voici les rôles principaux

Le dernier Bond a un premier titre de production qui fait référence au nombre de films produits soit, Bond 25.

Sa sortie est prévue en février 2020. Le long métrage mettra en vedette Daniel Craig dans le rôle de l’espion aguicheur 007.

Les tabloïds ont relayé que Craig jouera son dernier Bond. Mais il est possible qu’il change d’avis car ça ne sera pas la première fois.

Celui qui a été décrit par Roger Moore comme étant l’un des meilleurs interprètes de l’espion, croisera Rami Malek dans le rôle du méchant.

Le public a connu Malek, l’acteur d’origine égyptienne, dans Bohemian Rhapsody. C’est le film qui a fait sa notoriété en raflant l’Oscar du meilleur acteur pour son interprétation de Freddy Mercury.

Aux côtés de Craig, Léa Seydoux jouera la « James Bond girl ». Elle ne sera pas la première française à avoir interprété ce personnage sulfureux. Le film a déjà fait briller Carole Bouquet (Rien que pour vos yeux), Sophie Marceau (Le Monde ne suffit pas) et Eva Green (Casino Royale).

On suppose qu’avant l’affiche, les fans attendront avec impatience le titre du film.

Lire aussi : À la recherche d’une éternité retrouvée dans Les sonnets de Shakespeare

Lire la suite
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cinéma

Montréal : Six rendez-vous cinéma à la belle étoile

Avatar

Publié

le

Envie d’évasion et de brises douces à Montréal ce programme cinéma est pour vous.

Du 8 juillet au 26 août, Québec Cinéma présente Québec cinéma en liberté, une série de 6 projections extérieures, qui se tiendra dans plusieurs parcs et espaces éphémères de la métropole. La sélection permettra au public de faire le plein de cinéma québécois, à la belle étoile !

Cette programmation gratuite et 100 % locale est offerte en collaboration avec le Conseil des arts de Montréal, Cinéma sous les étoiles de Funambules Médias, MR-63 et La Pépinière I Espaces Collectifs.

Le menu propose 5 longs métrages de fiction et documentaire dont plusieurs primés.

Chien de garde de Sophie Dupuis, lauréat de l’Iris de la Révélation de l’année au Gala Québec Cinéma 2018 pour Théodore Pellerin;

Le tout premier long métrage de Jonathan Beaulieu-Cyr et Renaud Lessard; Mad Dog Labine, récipiendaire du Prix Gilles-Carle aux RVQC 2019;

Les documentaires L’autre Rio d’Émilie Beaulieu-Guérette, lauréat du Prix Pierre et Yolande Perrault aux RVQC 2019;

L’amour à la plage de Judith Plamondon et Lessandro Sócrates ainsi qu’Anote’s Ark (L’arche d’Anote) de Matthieu Rytz, finaliste au Gala Québec Cinéma 2019.

Les cinéphiles n’ont qu’à apporter leur chaise et du popcorn pour profiter de cette activité estivale montréalaise.

Dates à retenir

  • 8 juillet 2019 | 21 h Chien de garde de Sophie Dupuis, en présence du comédien Jean-Simon Leduc

Au Théâtre de Verdure dans le parc | Parc La Fontaine. Dans le cadre du Conseil des arts de Montréal en tournée.

  • 15 juillet 2019 | 21 h L’autre Rio d’Émilie Beaulieu-Guérette

Parc des Faubourgs | angle De Lorimier et Ontario. Dans le cadre de Cinéma sous les étoiles de Funambules Médias.

  • 26 juillet | 21 h L’amour à la plage de Judith Plamondon et Lessandro Sócrates

Le Carré NDV (Pépinière | Espaces collectifs) | 2700, Lacordaire

  • 16 août 2019 | 20 h 30 Mad Dog Labine de Jonathan Beaulieu-Cyr & Renaud Lessard

MR-63 | angle Peel et Ottawa

  • 21 août 2019 |21 h Chien de garde de Sophie Dupuis

Parc Beaubien (Outremont) | angle Stuart et McEachran. Dans le cadre du Conseil des arts de Montréal en tournée.

  • 26 août 2019 |20 h 30 Anote’s Ark (L’arche d’Anote) de Matthieu Rytz

Théâtre de Verdure dans le parc | Parc La Fontaine. Dans le cadre de Cinéma sous les étoiles de Funambules Médias.

Pour suivre l’actualité des événements ICI

Lire aussi : Montréal : La danse rassemble une musulmane et un juif dans le festival Tangente

Lire la suite

Cinéma

Le cinéma italien à l’affiche pendant la saison estivale

Avatar

Publié

le

Le Festival du Film Italien Contemporain (ICFF) sera de retour à Montréal cette année pour une nouvelle édition qui aura lieu du 13 au 21 juin 2019 dans plusieurs salles de la métropole.

Cette édition estivale marque le 7ème anniversaire du festival qui célèbre le cinéma italien dans les quatre coins du pays, à Toronto, Montréal, Québec, Vaughan, Ottawa, Hamilton et Vancouver.

Cette année la programmation présente des long-métrages dans les genres comédie, drame et horreur, des documentaires et des court-métrages.

Pour consulter la programmation à Montréal ici

Des projections en plein air

L’ICFF consacre un volet spécial à la Petite-Italie. Et ça sera à la belle étoile au parc Dante.

Le Ciné-Parc Dante se tient du 3 juillet jusqu’au 28 août et propose une large variété de films italiens. Les projections seront gratuites durant les neufs soirées cinéma à partir de 21h chaque mercredi soir.

Pour suivre l’actualité des projections ici

Lire aussi : La 2e édition des Laboratoires ouverts sur la diversité et les peuples autochtones présente Médée-Yaa

Lire la suite

Cinéma

Le grand réalisateur Jean Beaudin est décédé

Avatar

Publié

le

L’Agence Omada a annoncé ce mardi, 21 mai, le décès du réalisateur Jean Beaudin le 18 mai dernier.

Il laisse dans le deuil sa conjointe Manon Béatrice, ses deux enfants, ses cinq petits-enfants et leurs familles respectives, ses frères et sœurs ainsi que de nombreux parents et amis.

Né en 1939, le cinéaste et scénariste Jean Beaudin a marqué le Québec tout au long de sa carrière, tant au cinéma qu’à la télévision. Il a su créer des œuvres qui se caractérisent par leur authenticité et leur beauté visuelle, en plus d’avoir fortement contribué à la transmission de notre héritage culturel ainsi qu’à l’émergence d’un cinéma québécois et canadien distinctif.

Après des études à l’École des Beaux-Arts à Montréal et à Zurich, il entre à l’Office national du film (ONF) en 1964. En 1975, il réalise sa première grande œuvre J. A. Martin, photographe, qui vaudra à Monique Mercure le Prix de la meilleure interprétation féminine au Festival de Cannes, en plus de remporter le Prix du jury œcuménique en 1977.

Suivront ensuite Cordélia (1980) et une série de films inspirés d’œuvres littéraires québécoises: Mario, Le Matou, Being at home with Claude, Souvenirs Intimes, Le Collectionneur.

Plusieurs séries à succès pour la télévision: Les Filles de Caleb (1990-91); série qui a su rejoindre près de 4 millions d’auditeurs chaque semaine, vendue dans plus de 25 pays et ayant remporté 14 Prix Gémeaux.

Son œuvre compte également, entre autres, Shehaweh, Miséricorde, Ces enfants d’ailleurs, Willie; les long métrages: Sans elle et Nouvelle-France.

Récipiendaire de nombreux prix tout au long de sa carrière, dont 19 prix Gémeaux et 5 prix Génie, il est fait Chevalier de l’Ordre national du Québec en 2016. Il reçoit en 2017 le Prix du Gouverneur Général pour les arts du spectacle (Prix de la réalisation artistique) et reçoit L’Ordre de Montréal en 2019.

La famille souhaitant vivre ce moment dans l’intimité, il n’y aura pas de funérailles officielles.

Au lieu de fleurs, vos témoignages de sympathies peuvent se traduire par un don à la fondation Brain Canada https://braincanada.ca/fr/donner/

Source : L’Agence Omada

Lire aussi : La 2e édition des Laboratoires ouverts sur la diversité et les peuples autochtones présente Médée-Yaa

Lire la suite

Nous suivre sur Facebook

Publicité

en-avant