Suivez-nous

Politique internationale

Raif Badawi : les États-Unis se joignent au Canada pour réclamer la libération du blogueur saoudien

Avatar

Publié

le

Accusé d'apostasie et d'insulte à l'islam, Raif Badawi est emprisonné à la prison centrale de Dahaban depuis juin 2012.

Pour la première fois, les États-Unis ont demandé, à l’Arabie saoudite de libérer le blogueur Raif Badawi, emprisonné depuis 2012 pour avoir critiqué l’islam.

C’est une voix de plus qui vient de s’ajouter à celle du premier ministre canadien, Justin Trudeau, qui réclame la libération de celui dont l’épouse, Ensaf Haidar, et ses trois enfants ont trouvé refuge au Canada en 2013 avant d’obtenir la citoyenneté du pays en 2018.

Dans un discours prononcé dans le cadre d’une conférence sur la liberté religieuse, organisée par le département d’État américain, le vice-président américain Mike Pence a appelé à la libération de dissidents religieux actuellement détenus en Érythrée, en Mauritanie, au Pakistan et en Arabie saoudite. « En dépit de pressions inimaginables, ces quatre hommes ont défendu la liberté religieuse avec force, et le peuple américain les soutient », a reconnu le N°2 Américain.

« Les États-Unis appellent les gouvernements de l’Érythrée, de la Mauritanie, du Pakistan et de l’Arabie saoudite à respecter la liberté de conscience et à laisser partir ces hommes. »

– Mike Pence, vice-président des États-Unis

Rappelons que C’est la première fois que le gouvernement américain exhorte publiquement son allié saoudien à respecter la liberté religieuse et surtout à mettre un terme à l’emprisonnement de Raif Badawi, détenu dans les geôles saoudiennes depuis l’été 2012, après avoir été condamné à 10 ans de détention et à 1000 coups de fouet pour avoir critiqué l’islam sur le site Internet Libérez les libéraux saoudiens, de même que pour ses chroniques dans un journal du pays.

Source : Radio-Canada/Reuters

À lire : Affaire Khashoggi : quand l’argent frappe, la démocratie s’enfuit…

Lire la suite
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Économie

AECG : la France dit oui à la levée des barrières tarifaires entre le Canada et l’Union européenne

Avatar

Publié

le

Le premier ministre canadien Justin Trudeau et le président du Conseil européenne Donald Tusk (30 octobre 2016, à Bruxelles).

L’Accord économique et commercial global (AECG) entre l’Union européenne (UE) et le Canada a été ratifié mardi 23 juillet par l’Assemblée nationale française. En attendant d’être soumis devant le Sénat, ce texte supprime les droits de douane sur 98 % des produits qu’ils s’échangent. 

Dans un entretien téléphonique avec le président français, Emmanuel Macron, le premier ministre canadien, Justin Trudeau, s’est dit reconnaissant de la réussite du vote à l’Assemblée nationale française sur le projet de loi de ratification de l’AECG et de l’Accord de partenariat stratégique (APS), qui réduisent considérablement les barrières tarifaires et non tarifaires entre l’UE et le Canada et s’étend aussi aux possibilités d’investissements des entreprises. 

Entré en vigueur provisoirement le 21 septembre 2017, « l’AECG contribue déjà à créer de bons emplois pour la classe moyenne et offre de nouvelles opportunités aux citoyens et aux entreprises du Canada et de la France », a fait valoir le premier ministre Trudeau, tout en soulignant son engagement à “maintenir des relations solides” entre les deux pays et à trouver de “nouvelles façons” de travailler ensemble.

L’AECG, un marché de 24 000 milliards $ pour les entreprises canadiennes

Les deux dirigeants, Macron et Trudeau, ont également discuté d’enjeux économiques mondiaux et des préparatifs en vue du Sommet du G7 à Biarritz, en août. Ils ont souligné l’importance d’une collaboration étroite pour faire face aux défis mondiaux actuels, notamment les changements climatiques, l’égalité des sexes, la paix et la sécurité, la croissance économique et le développement responsable de l’intelligence artificielle.

Alors que l’Europe représente un marché de 24 000 milliards de dollars pour les entreprises canadiennes, En 2018, les exportations du Canada vers l’UE ont augmenté de 7 %, pour atteindre plus de 44 milliards de dollars.

Rappelons qu’en 2016, le Canada (35 millions de population) était le 12e partenaire de l’Union européenne (500 millions de population) pour les importations (1,6 % des importations de l’UE) et le 13e partenaire pour les exportations (2 % des exportations de l’UE). 

À lire : AEUMC : que gagne le Québec dans le nouvel accord commercial nord-américain signé ?

Lire la suite

Afrique

Égypte : l’ex-président Mohamed Morsi est mort après une audition au tribunal

Avatar

Publié

le

Mohamed Morsi, ex-président égyptien. Photo Wilson Dias/ABr — Agência Brasil, CC BY 3.0 br

Mohamed Morsi, le premier civil à devenir président d’Égypte en 2012, et le premier démocratiquement élu est décédé, ce lundi 17 juin à 67 ans au Caire, suite à attaque cardiaque.

Selon ce que rapporte plusieurs médias, Mohamed Morsi souffrait de diabète et d’hypertension alors qu’il comparaissait au tribunal lorsqu’il s’est effondré. « L’ancien président égyptien issu des Frères musulmans, en détention depuis 2013, a parlé devant le tribunal avant de s’effondrer, puis d’être emmené à l’hôpital où il est décédé », a indiqué l’AFP dans un tweet.

Rappelons que Mohamed Morsi a été chassé par l’armée un an après son élection. Son ancien ministre de la Défense et chef de l’armée, le maréchal Abdel Fattah al-Sissi, lui a succédé. Ce dernier a mené une répression sans merci contre l’opposition islamiste et en particulier les Frères musulmans, dont des milliers de membres ont été emprisonnés, a fait savoir RFI.

À lire : Égypte : Abdel Fattah al-Sissi veut régner jusqu’en 2034 ?

Lire la suite

Économie

Le Canada accueille le Forum mondial de l’économie circulaire 2020

Avatar

Publié

le

En partenariat avec le Fonds finlandais d’innovation, le Canada sera l’hôte du Forum mondial de l’économie circulaire 2020. L’annonce a été faite aujourd’hui, mardi 4 juin, par la ministre de l’Environnement et du Changement climatique, Catherine McKenna, et le ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique, Navdeep Bains.

La transition vers une économie circulaire a le potentiel de générer 4,5 mille milliards de dollars de bénéfices à l’échelle mondiale. « Les Canadiens savent que nous devons trouver de nouvelles façons pour réduire nos déchets et utiliser nos ressources plus efficacement. Lorsque nous ne recyclons pas ou ne réutilisons pas les matériaux correctement, et qu’ils se retrouvent dans des sites d’enfouissement, c’est leur valeur économique que nous jetons », peut-on lire dans un communiqué.

Des solutions novatrices qui permettront de transformer les matériaux…

Le Forum 2020 sera le premier événement international de grande envergure à attirer des leaders de l’économie circulaire en Amérique du Nord. Ce sera l’occasion pour le Canada de faire valoir son talent sur la scène internationale. Les innovateurs canadiens travailleront avec leurs homologues internationaux pour trouver de nouvelles possibilités et des solutions novatrices qui permettront de transformer les matériaux destinés aux sites d’enfouissement en nouveaux produits et en nouvelles possibilités commerciales.

« Les Canadiens savent que nous produisons trop de déchets qui s’accumulent dans les sites d’enfouissement et finissent dans notre environnement. En travaillant ensemble, nous pouvons trouver des moyens de recycler et de réutiliser nos ressources. »

– Catherine McKenna, ministre de l’Environnement et du Changement climatique

À lire : Philippines : 69 conteneurs de déchets en direction du Canada… depuis le 30 mai!

Contrairement au modèle d’affaires traditionnel qui consiste à « prendre, fabriquer et jeter », l’économie circulaire vise à produire, distribuer et consommer les produits de manière à conserver leur valeur et les ressources aussi longtemps que possible. Les Canadiens saisissent l’occasion et de nouvelles politiques soutiennent l’économie circulaire, accélérant ainsi notre transition.

« Les entreprises canadiennes sont à l’avant-garde des technologies propres à l’échelle mondiale et bon nombre de nos innovations locales ne produisent aucun déchet. Les technologies propres et zéro déchet sont la prochaine vague d’innovation. »

– Navdeep Bains, ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique

Au Forum mondial de l’économie circulaire 2020, le Canada réunira des chefs de file du monde des affaires et des leaders d’opinion du monde entier. Ils échangeront des idées sur la façon dont la conception des produits et des modèles commerciaux novateurs « nous aideront » à réutiliser et à reconstruire les matériaux. Leurs idées nous permettront également d’exploiter de nouvelles possibilités économiques et ainsi créer les emplois propres de l’avenir.

À lire : Metro élimine graduellement les emballages en plastiques

Créé en 2017, le Forum mondial de l’économie circulaire est une initiative mondiale de la Finlande et du Fonds finlandais d’innovation, Sitra. Le Forum mondial de l’économie circulaire 2019 aura lieu du 3 au 5 juin 2019 à Helsinki, en Finlande. Le Forum de 2020 sera le premier à se tenir en Amérique du Nord. De plus amples renseignements vous seront communiqués dans les mois à venir.

Lire la suite

Nous suivre sur Facebook

Publicité

en-avant