Suivez-nous

Style de vie

Six activités gratuites pour relaxer à Montréal

Avatar

Publié

le

Photo libre de droits

D’ici la fin du mois, plusieurs événements proposent de goûter au plaisir de la détente. La sélection que nous proposons incitera peut-être les hésitants à s’inscrire à une activité régulière pour bien regénérer son corps et son esprit après une longue et épuisante semaine de travail.

Yoga

Au Pied-du-Courant : Le sable chaud et la vue sur le fleuve valent à eux seuls le déplacement ! On peut aussi emprunter un tapis sur place si on n’en a pas un. Le 17 et 24 juin prochains, les cours seront donnés à partir de 18h.   

Plus d’infos

Au Parc Baldwin : Les cours de yoga gratuits donnés par POP Spirit deviennent une tradition. Les 18 et 25 juin prochains, Marie eve B, Slowpreneure Holistique et ses professeurs invités entameront les séances à 17h30.

Plus d’infos

Méditation

Au monument George-Étienne Cartier : Le moine bouddhiste Jason Simard et d’autres enseignants du Centre Paramita organisent une rencontre de méditation dans la nature le 23 juin de 10 à 11h30.

Plus d’infos

Au parc Lafontaine aux abords de l’étang : Le psycho-énergéticien et massothérapeute Sylvain Rouchié organise une séance pour apprendre les bases de la méditation le 17 juin de 14 à 16h.

Plus d’infos

Massage

Lotus Palm offre une séance de démonstration sur le massage thaïlandais et le yoga de 10h30 à 12h30. L’atelier explique le principe du massage qui « libère la tension musculaire, améliore la circulation, renforce le système immunitaire et rétablit l’équilibre énergétique. »

Plus d’infos

Lire la suite
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Style de vie

Quatre expériences anti-stress à faire pendant ce long weekend

Avatar

Publié

le

Le soleil finira par pointer son nez ce weekend. Lire, peindre ou passer sa journée dans sa terrasse à regarder les nuages peut être un remède pour sortir du rythme ennuyeux travail dodo. Sinon essayer de nouvelles activités participe à lâcher prise tout en stimulant son corps et son esprit. On vous propose ici des expériences à faire solo ou accompagné.

Admirer une vague de papillons libres

Le marché des fleurs d’Hochelaga organise une Envolée de papillon ce samedi, 18 mai, entre 13h et 15h à la Place Simon Valois. C’est l’occasion aussi de découvrir ce marché qui est à sa 2e édition. L’événement se poursuit jusqu’au 20 mai.

Infos

Lancer sa canne à pêche et profiter du soleil en méditant

Si vous êtes un pêcheur du dimanche ou que vous voulez essayer cette activité relaxante, ce festival peut vous intéresser.

Le festival de la pêche se tient au centre de la nature de Laval de 8 à 15h jusqu’au lundi 20 mai. L’événement propose des activités de pêche sans permis avec possibilité de location de matériel et d’achat d’appâts sur place.

Infos

Passer un weekend sans écrans en plein nature

Le flux intense d’informations qu’on reçoit en se connectant aux réseaux sociaux impacte notre humeur sans qu’on s’en rend compte. Laissez vos cellulaires et vos tablettes et sortez prendre de grandes bouffées d’air.

Plusieurs parcs et réserves du Québec offrent des sites de camping et des aires de détente et de pique-nique.  Notre coup de cœur le site de Kayak et cabana qui loue des cabanes en bois au milieu de nulle part et propose des activités aquatiques d’exploration très stimulantes. Situé à 1h30 de Montréal et à 15 minutes du Mont Tremblant, le site est facilement accessible par l’autoroute 117.

Infos

Une petite séance de yoga Hatha le dimanche matin

Plusieurs ateliers offrent des cours gratuits de yoga durant l’été. Ce weekend vous pouvez essayer Yoga Plein Air du parcours Gouin qui continue jusqu’au 1er septembre. L’activité est offerte par POP SPIRIT pour la troisième année. Lors de cette édition, les participants peuvent essayer le Hatha Yoga.

Infos

Lire aussi : Vous pouvez parcourir un nouveau sentier au Cap‑Tourmente

Lire la suite

Style de vie

Où et quand se tiennent les spectacles du Carrousel de la GRC au Québec

Avatar

Publié

le

Le carrousel est une tradition qui porte les couleurs du Canada et représente le patrimoine de la Gendarmerie royale du Canada (GRC). Les cérémonies annuelles sillonnent depuis le début du siècle dernier les quatre coins du pays durant la saison estivale exhibant avec fierté les gestes symboliques de l’institution.  

Brenda Lucki, commissaire de la GRC a participé aujourd’hui, 16 mai, au coup d’envoi de la tournée du Carrousel qui s’arrêtera en Ontario, au Québec et en Alberta cet été.

« C’est un honneur de participer à cette tradition annuelle et de rencontrer chacun des membres du Carrousel avant qu’ils partent en tournée. Je sais qu’ils représenteront fièrement la GRC et que les Canadiens comme les touristes en visite vont adorer leur spectacle. Je leur souhaite une agréable tournée », a exprimé Mme Lucki.

Cette tournée passera notamment par Breyerfest à Lexington, au Kentucky, Hay River, et dans les Territoires du Nord-Ouest.

Le spectacle comprend une variété de figures complexes et d’exercices de cavalerie chorégraphiés qui s’exécutent au son de la musique.

Prenez date

Pour assister à la cérémonie voici les dates de passage du carrousel au Québec :

  • 25 mai, Shawville, à la Société d’agriculture du Ponctiac & Foire de Shawville,
  • Du 31 mai au 1 juin, Brome, à la Société d’agriculture du comté de Brome,
  • 5 juin, Sorel-Tracy, à la Société d’Agriculture de Richelieu,
  • Du 7 juin au 9 juin, Princeville, au Festival du Cheval de Princeville,
  • 13 juin, Ayer`s Cliff, au Rodéo d’ Ayer’s Cliff,
  • 15 juin et 16 juin, St-Antonin, au Festival Country St-Antonin,
  • 19 juin Bécancour, au Complexe Équestre Bécancour,
  • 22 juin, St-Raymond, à la Ville de St-Raymond,
  • 23 juin, St-Elzéar, au « Les fêtes de chez nous »,
  • 4 juillet Blainville, à la Société équestre de Blainville,
  • 5 juillet et 6 juillet, Trois-Rivières, à l’Exposition agricole de Trois-Rivières,
  • 8 et 9 septembre, St-Tite, au Festival western St-Tite,
  • 19 septembre, Montréal, à Le Tour des Champions de Montréal

Lire aussi : La réalité virtuelle québécoise au Festival de Cannes 2019

Lire la suite

Style de vie

Vous pouvez parcourir un nouveau sentier au Cap‑Tourmente

Avatar

Publié

le

Vous manquez de nouvelles idées de randonnées estivales, le Cap-Tourmente est une belle destination à essayer dès aujourd’hui. Chutes, ruisseaux et marais vous y attendent.

La réserve nationale du Cap-Tourmente est située près de St-Joachim, à environ 3h30 de Montréal. Au printemps on y découvre notamment la faune réputée du site.

Les visiteurs peuvent en effet admirer les populations de grande oie des neiges et respirer l’air frais pendant une longue marche ou un pique-nique.

Découvrir de nouveaux paysages

Environnement Canada a annoncé ce jeudi, 15 mai, l’ouverture d’un nouveau sentier appelé Les chutes.

Le nouvel aménagement inclut une série d’escaliers et quatre belvédères. Ainsi, il offre une vue spectaculaire sur trois chutes du ruisseau de la Friponne et met en valeur un secteur de la réserve qui était jusqu’alors inatteignable pour les visiteurs.

C’est un parcours de 4,8 kilomètres (aller-retour) qui s’ajoute aux 20 kilomètres de sentiers pédestres ouverts au public pendant le printemps, l’été et l’automne, dont certains sont accessibles aux poussettes et aux fauteuils roulants.

La saison estivale 2019 a débuté et se termine le 27 octobre.

De mai à octobre, les visiteurs de la réserve peuvent profiter en outre des services suivants :

  • Centre d’interprétation : information, exposition et projections audiovisuelles Outils de découvertes autonomes (Rallye nature avec GPS « Sur la piste de Renard », géocaches, circuit historique, jumelles et guides d’identification, parcours anticollision, cherche et trouve, défi Grozoiseaux)
  • Activités d’animation en nature (offertes au grand public, ainsi qu’aux groupes scolaires et touristiques)
  • Aires de pique-nique

Pour plus d’infos ICI

À savoir : La réserve a été reconnue comme une zone humide d’importance internationale en vertu de la Convention de Ramsar en 1981, soit le premier site à obtenir cette reconnaissance en Amérique du Nord.

Lire aussi : Rendez-vous horticole 2019 : ça se passe en famille du 24 au 26 mai au Jardin botanique de Montréal

Lire la suite
Publicité

Nous suivre sur Facebook

en-avant