Suivez-nous

Style de vie

Une palette olfactive pour cet hiver

Publié

le

Photo libre de droits

Se parer d’un bon parfum, c’est la touche sensuelle du rituel beauté et plus encore. Les belles fragrances contribuent au bien-être et suscitent d’agréables émotions. Que peut-on faire pour les coup de blues de l’hiver canadien ? Comment bien choisir le parfum de la saison froide ?

Il est des effluves particulières pour chaque occasion, saison, style, personnalité, activité, etc. On le rappelle pour ne pas oublier de renouveler son identité olfactive cet hiver.  

Tous les conseillers en parfumerie invitent à tester la fragrance choisie pendant quelques heures afin de s’assurer que l’épiderme réagit bien à son contact et qu’il dure longtemps en fonction de sa concentration.  

À tester les parfums des grandes marques ou d’une parfumerie de niche, on se perd dans les palettes olfactives et les images qu’elles évoquent, des forêts du nord aux marabouts d’Afrique.  

Une famille de senteurs pour ne pas se perdre dans la panoplie de parfums qu’on a aimé

Le département de recherche et développement de Coop Coco propose des plaisirs du nez qui aident à lutter contre la morosité hivernale.  

Photo libre de droits

Voici les conseils de Camille  

 » Pour bien accompagner son hiver, on va aller vers des odeurs épicées, boisées et exotiques.

On va donc retrouver la cannelle (tonique et développe la chaleur humaine) ou le poivre noir (très bien contre la fatigue nerveuse) en notes de fond, par exemple. Ils se marient très bien avec le vétiver (il fixe le parfum et aurait des propriétés calmantes), qui va apporter une note verte et boisée. Le Benjoin 80% (réconfortant), quant à lui, va apporter une touche vanillée agréable et douce.

Tout ce qui est odeur boisée va également bien aller pour un parfum d’hiver, car cela se marie bien avec les senteurs exotiques comme le patchouli (tonique), la bergamote (a des vertus apaisantes), l’encens (apaisant aussi) et autres odeurs de la même famille. Nous privilégions ces dernières en notes de cœur et de fond.  

En note de cœur, on peut aussi aller vers des notes florales et vertes, afin d’apporter un peu de fraîcheur et de légèreté : Jasmin (apaisant et engendre l’optimisme), muguet (donne une touche florale et gaie), ou encore chèvrefeuille (très frais).

On peut ajouter des odeurs un peu plus acides telle que le ciste (idéal pour atténuer des odeurs trop sucrées). On peut également choisir des agrumes pour apporter du peps comme la lime, la mandarine rouge et la tangerine, qui sont des senteurs ressourçantes donnant le sourire et seront à placer en notes de tête.

Pourquoi Camille parle t-elle de cœur, de fond et de tête ? Pour le savoir, il suffit de participer aux ateliers de créations de parfums de Coop Coco.

Crédit photo:
Photo libre de droits

Avant-Première MTL est un Magazine montréalais d'actualités générales.

Lire la suite
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Style de vie

Ces beautés qui intriguent Instagram

Publié

le

Les canons changent. C’est le cas de le dire quand on voit les visages et les corps des modèles qui font jaser la toile. Les connaissez-vous ? Voici leurs derniers clichés sur Instagram.

Carissa Pinkston

Sa beauté a attiré les tabloïds au défilé Printemsp-Été 2018 de Mark Jacobs, lors de la New York Fashion Week.

Mekhi Alante Lucky

Mekhi Alante Lucky, le fameux délinquant qui s’est converti en modèle.

Ralph Souffrant

Le mannequin a été révélé par Kanye West.

View this post on Instagram

😄

A post shared by Ralph Souffrant (@souffrantnyc) on

Quis Crawford

Atteint du vitiligo, Quis Crawford un autre modèle qui bouscule les codes de la beauté.

View this post on Instagram

Fendi Feng Shui for @crfashionbook 👘

A post shared by Quis👑 (@quis_crawford) on

Connie Chiu

D’origine chinoise et premier mannequin albinos, Connie Chiu fait encore tourner les têtes.

Un des posts les plus viraux de Shaun Ross sur Instagram

Lire la suite

Style de vie

Montréal-Nord : Un nouveau projet patrimonial

Publié

le

Montréal-Nord s’est lancé dans un nouveau projet à caractère patrimonial et touristique. C’est un programme qui a pour but de souligner la richesse historique de l’arrondissement. Mme Christine Black, et ses collègues Mme Chantal Rossi, M. Abdelhaq Sari et M. Jean-Marc Poirier ont annoncé la nouvelle aujourd’hui, 18 septembre.

La mairesse de l’arrondissement, Christine Black, témoigne qu’elle a été interpellée, depuis son arrivée, par la richesse historique de Montréal-Nord.

Selon Mme Black, le programme « permettra de mettre en lumière des sites parfois connus, parfois méconnus du grand public. »

La mise en valeur du patrimoine de Montréal-Nord

Dans le cadre de cette initiative l’arrondissement a mis en place un programme de mise en valeur de son histoire.

L’arrondissement rappelle qu’un projet pareil a été entamé en 2015, à l’occasion du centenaire de Montréal-Nord.

La Société d’histoire et de généalogie de Montréal-Nord (SHGMN) avait créé un circuit historique d’une vingtaine de maisons patrimoniales. Pour ce faire, l’organisme a planté des plaques d’identification devant chaque demeure. Forte de cette expérience, la SHGMN participera au nouveau programme historique.

« Nous espérons par ces actions aider les citoyens à renforcer leur sentiment d’appartenance, et aussi créer un intérêt patrimonial et touristique pour Montréal-Nord. » M. Jean-Paul Guiard, président de la SHGMN.

Identification de plus de sites et de lieux de mémoire

Il s’agit d’un parcours urbain qui mettra en valeur les faits et les espaces qui ont marqué Montréal-Nord.

L’arrondissement installera des panneaux d’interprétation historique sur des lieux d’intérêt historique ou patrimonial. Les citoyens et les visiteurs pourront y découvrir les événements significatifs des lieux.

Au cours de la première année, le programme débutera par l’installation de trois panneaux. Par la suite, l’arrondissement prévoit de mettre en place cinq panneaux à chaque année.

Lire aussi : Québec, le Musée de la civilisation enregistre plus de 250 000 visiteurs pour l’été 2018

Lire la suite

Style de vie

Montréal, sorties gourmandes de l’automne

Publié

le

Montréal a toujours la bouche pleine. Et puis, l’automne c’est le temps de faire le ménage dans son garde-manger et ses habitudes culinaires aussi. Tant qu’on y est.

Dans cette sélection de sorties réservée au plaisir gustatif, vous découvrirez des incontournables montréalais. Mais pas que ! De nouveaux événements se sont ajoutés au calendrier fou de la métropole, à ne pas rater.

Festival YUL EAT

C’est un événement qui revient pour la cinquième fois consécutive au Quartier des spectacles. Il a déjà commencé et reste jusqu’au 16 septembre. Son parcours gourmand vous permettra de découvrir les grands chefs montréalais. D’autres activités et ateliers vous y attendent pour chiller en faisant plaisir à son palais.

Pour plus de détails allez ICI

Les Olympiques d’Art Latte

On sent déjà l’odeur enivrante du bon café. Car il y aura des professionnels qui s’affronteront pour gagner les 1ières Olympiques d’Art Latte à Montréal. L’événement est gratuit et réserve des cadeaux pour les premiers qui s’inscriront via l’application.

Ça se passe le 30 septembre au Riverside St henri de 12 à 20h. Des kiosques sur le thème et d’autres food trucks seront sur place.

Pour plus de détails allez ICI

La semaine des restaurants du Golden Montréal

La 22e édition se déroulera du 17 au 23 septembre. L’événement des fins épicuriens met l’accent sur les huit restaurants suivants : Gustave Restaurant, Ibérica, Le XVI XVI, Le Beaux-Arts Restaurant, Les Enfants Terribles PVM, Les Enfants Terribles MCD, SLK RD et Soubois.

Pour réserver ICI

Le Festival Végane de Montréal

L’événement fête son cinquième anniversaire en grande pompe. Pourquoi? Parce qu’il se tiendra désormais dans le Palais des congrès de Montréal. Le festival aura lieu du 20 au 21 octobre. Il sera gratuit et honorera Jean-Philippe Cyr de La cuisine de Jean-Philippe.

Pour consulter la programmation voire ICI

Lire aussi : De Miró aux sciences naturelles : Québec reçoit des expositions exceptionnelles en 2019

Lire la suite

en-avant