Suivez-nous

Monde

Une première mondiale : L’aéroport de San Francisco interdit les bouteilles en plastique

Avatar

Publié

le

San Francisco avance d’un pas sûr vers son objectif de devenir une ville zéro déchet. Un de ces plus grands aéroports s’aligne sur son esprit écologique et durable.

L’aéroport international de San Francisco (SFO) a récemment annoncé l’interdiction totale des bouteilles d’eau en plastique dans ses magasins et ses restaurants.

L’interdiction entrera en vigueur à compter du 20 août prochain. Cette initiative s’inscrit dans le cadre de la politique de l’aéroport d’atteindre l’objectif zéro déchet d’ici 2021. Ainsi, le personnel et les passagers devront apporter ou acheter des bouteilles d’eau rechargeables ou des gobelets compostables pouvant être utilisés à l’aéroport, équipé d’une centaine d’abreuvoirs.

« Nous sommes le premier aéroport à avoir mis en œuvre cette politique », a déclaré Doug Yakel, représentant de SFO. « Nous sommes à la pointe de l’industrie et nous voulons repousser les limites des initiatives de développement durable », a-t-il ajouté.

Vers l’élimination de près de de 10 000 bouteilles en plastique par jour

De nos jours, les commerces des aéroports vendent au total 4 millions de bouteilles d’eau chaque année, soit plus de 10 000 par jour. Cette interdiction aura un impact significatif sur le projet de San Francisco vers la ville zéro déchet. Sachant que San Francisco et la ville voisine de Berkeley ont notamment interdit les pailles en plastique.

En 2011, l’aéroport a commencé à installer des abreuvoirs et à encourager les passagers à utiliser leurs propres bouteilles réutilisables en verre, en métal ou en plastique à usages multiples. Les voyageurs doivent toutefois apporter les bouteilles vides pour se conformer aux règlements de la TSA et passer le contrôle de sécurité avec des contenants vides.

Depuis 2011, SFO a augmenté le nombre de fontaines à près de 100. Les autres fournisseurs peuvent choisir de fournir leurs propres stations de remplissage en eau avec des gobelets compostables.

Michael Levine, responsable de Napa Farms Market, qui compte des points de vente dans les terminaux de SFO, a déclaré: « Si cette initiative réussit à San Francisco, elle sera copiée par d’autres aéroports. »

Lire aussi : Canada : Hausse des ventes de véhicules zéro émission

Lire la suite
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualités

Affaibli par la maladie, Chirac est mort à 86 ans à Paris

Avatar

Publié

le

Maire, député, ministre, premier ministre et président de la République en France, Jacques Chirac a tiré sa révérence le 26 septembre 2019 à 86 ans, a annoncé sa famille. 

 Victime d’un accident vasculaire cérébral (AVC) en septembre 2005, Jacques Chirac, ancien président français du 17 mai 1995 au 16 mai 2007 était très affaibli depuis ces dernières années. « Le président Jacques Chirac s’est éteint ce matin au milieu des siens. Paisiblement », a déclaré à l’AFP Frédéric Salat-Baroux, époux de Claude Chirac, la fille de l’ancien président.

L’ancien président français, François Hollande, a indiqué que le 5e président de la Ve République a lutté jusqu’à ses dernières forces contre une maladie qui l’avait durement […] éprouvé, mais qu’il avait affrontée avec courage et dignité. « Jacques Chirac vient de s’éteindre. J’adresse à Bernadette Chirac, à sa fille Claude et à ses proches le témoignage de mon respect et de mon affection. Les Français, quelles que soient leurs convictions, perdent aujourd’hui un homme d’Etat, mais aussi un ami», a-t-il écrit dans un tweet.

« Chirac, le courage, la dignité et la fermeté… »

De son côté, le premier ministre du Québec, François Legault a salué la mémoire de Jacques Chirac. « Il a été tour à tour maire de Paris, premier ministre et président de la République. Dans chacune de ces fonctions, il aura été un ami du Québec. J’offre mes sympathies à la nation française, à sa famille et à tous ses proches.»

L’histoire retiendra que la France a adhéré à la monnaie européenne et a aboli le service militaire sous la présidence de Jacques Chirac, celui-là même qui s’est opposé à l’invasion de l’Irak par les États-Unis en 2003.

« Il avait été très courageux et très ferme là-dessus », a commenté l’ancien premier ministre du Québec, Jean Charest lors d’une entrevue à RDI Matin.

Rappelons que Jacques Chirac a été président de la République durant 12 ans, de 1995 à 2007, après avoir remporté l’élection présidentielle face au socialiste Lionel Jospin puis face à Jean-Marie Le Pen du Front national. Il a également été deux fois premier ministre : sous la présidence de Valéry Giscard d’Estaing (1974-1976), puis du socialiste François Mitterand (1986-1988).

À lire : Legault et Macron soulignent le 71è jour du Drapeau du Québec à Paris

Lire la suite

Actualités

11 septembre 2001 : « je n’oublierai jamais où j’étais », dit Justin Trudeau

Avatar

Publié

le

À l’occasion de l’anniversaire du 11 septembre 2001 et de la Journée nationale du service, le premier ministre Justin Trudeau a fait une déclaration pour rendre hommage aux victimes et aux gens qui ont généreusement offert leur aide aux autres lors de l’attentat terroriste qui a fait près 3000 morts aux États-Unis.

« Comme un grand nombre de Canadiens et de gens à travers le monde, je n’oublierai jamais où j’étais le 11 septembre 2001, le jour où les États-Unis ont subi les attentats terroristes les plus meurtriers de leur histoire.

« Aujourd’hui, à l’occasion du 18e anniversaire de cette tragédie, nous nous souvenons des près de 3 000 victimes des attentats, parmi lesquelles se trouvaient 24 Canadiens. Nous offrons nos condoléances à ceux qui continuent de pleurer la perte de leurs proches.

« Nous rendons également hommage au courage, à la persévérance et aux sacrifices des premiers intervenants, y compris aux centaines d’entre eux qui ont perdu la vie. À travers la destruction et les débris, des pompiers, des policiers, des militaires et des gens ordinaires ont gravi en courant les escaliers des tours qui s’effondraient pour secourir les survivants et ont combattu durant des jours les flammes qui ravageaient le Pentagone.

18 ans après la tragédie du 11 septembre 2001

« En cette Journée nationale du service, nous rendons hommage à ces héros ainsi qu’à tous les premiers intervenants qui ont fait des sacrifices pour servir leurs communautés et leur pays.

« Nous nous souvenons aussi de la compassion dont ont fait preuve les Canadiens de la petite ville de Gander, à Terre-Neuve-et-Labrador, qui ont accueilli à bras ouverts les voyageurs aériens en déroute. Lors d’une journée où nous avons été témoins d’événements si sombres et terrifiants, ils nous ont montré la puissance de la bonté et de la générosité.

« Au nom du gouvernement du Canada, j’encourage les Canadiens à rendre hommage à ceux qui ont perdu la vie et aux gens qui ont généreusement offert leur aide aux autres le 11 septembre 2001. »

Source : Cabinet du Premier ministre du Canada

À lire : Fusillade du 29 janvier : Trudeau invite les Canadiens à se souvenir des victimes

Lire la suite

Actualités

Mali : Augmentation des meurtres et des mutilations contre les enfants

Avatar

Publié

le

En plus d’une situation économique très précaire, la guerre contre les djihadistes secoue encore le pays depuis que le Nord du Mali a été confisqué en 2012. Le nombre des enfants victimes des conflits armés ne cessent d’augmenter en raison de cette situation. Les données recueillies récemment par l’UNICEF laissent sans voix.

Le rapport des Nations Unies révèle que plus de 150 enfants ont été tués au cours du premier semestre 2019 et que 75 enfants ont été blessés lors d’attaques violentes.

Les enfants font face aussi à la violence sexuelle, et à un fléau alarmant. Les groupes armés les recrutent et les utilisent alors que les conflits intercommunautaires au Nord du Mali montent en puissance.

Des chiffres insoutenables

L’UNICEF a indiqué que le nombre d’enfants enrôlés par les djihadistes a doublé. En outre, plus de 900 écoles demeurent fermées en raison du climat d’insécurité. L’organisation estime que plus de 377 000 enfants ont actuellement besoin d’aide et de protection dans le pays.

 « Les besoins des enfants les plus vulnérables du Mali sont énormes », indique Lucia Elmi, représentante de l’UNICEF au Mali. À ce propos l’organisation souligne que la crise au Mali reste l’une des moins financées au monde. De 2016 à 2018, le programme de protection de l’enfance dans les situations d’urgence de l’UNICEF au Mali n’a été financé qu’à hauteur de 26 %.

Les objectifs humanitaires de l’organisation dépeignent eux aussi l’ampleur de la situation. En effet, en 2019, l’UNICEF vise également à fournir un soutien psychosocial à plus de 92 000 filles et garçons touchés par le conflit. Pour parvenir à aider les femmes et les enfants victimes des conflits, l’organisation demande en 2019 quatre millions de dollars.

Lire aussi : Exploitation sexuelle : une Stratégie nationale pour protéger les enfants sur Internet au Canada

Lire la suite

Nous suivre sur Facebook

Publicité

en-avant