Suivez-nous

Politique municipale

Vous pouvez chiller ici après les courses au marché Jean-Talon

Avatar

Publié

le

L’avenue Shamrock et la place du Marché hébergent désormais un espace dédié à la flânerie, au jeu et au pique-nique, verdi et embelli par des couleurs vives et chatoyantes.

Une aire de repos et de détente, située entre l’avenue Shamrock et la place du Marché, est désormais accessible à partir de ce vendredi, 5 juillet. L’espace boisé et aménagé offre plus de 160 places assises aux visiteurs pour créer une vie de quartier animée et conviviale.

« À travers l’aménagement d’une grande tablée proposant 110 places assises, l’ajout d’un îlot de cuisine et l’installation d’une fontaine à boire, nous offrons une aire de pique-nique et de détente unique, à deux pas du marché Jean-Talon », a précisé François William Croteau, le maire de Rosemont-La Petite-Patrie.

La place favorisera notamment la tenue des spectacles et des animations, et ce grâce à l’ajout d’un système d’éclairage sécurisant les déplacements à la nuit tombée tout en créant de l’ambiance.

« Nous apprécions les nouveaux aménagements sur l’avenue Shamrock qui permettent de créer un meilleur lien entre les commerçants du boulevard Saint-Laurent et ceux du marché Jean-Talon », a commenté Jean-Éric Delarosbil, le directeur de la SDC.

BBQ et saucisses gratuites lors de l’inauguration

L’inauguration de la place aura lieu demain, 6 juillet, de 11 h à 14 h. Les Montréalais sont invités à apporter leurs grillades et leurs couverts puisque des BBQ en libre-service seront mis à leur disposition par BBQ Québec, dont l’un des chefs sera sur place pour offrir de judicieux conseils et trucs de cuisson.

De plus, la marque Ils en fument du bon prendra part aux festivités en proposant une saucisse spéciale, appelée la Shamrock, qui sera grillée et offerte gratuitement sur place en édition limitée.

Le projet a été appuyée par une consultation publique à laquelle ont participé plus de 1 800 personnes.

Lire aussi : Demain à Montréal, un défilé ethnique haut en couleur

Lire la suite
Publicité
2 Commentaires

2 Comments

  1. Pingback: Plus d’espaces verts naturalisés à Verdun - Avant Premiere Mtl

  2. Pingback: Des citoyens engagés ont participé à l’aménagement de la bretelle Masson - Avant Premiere Mtl

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Politique municipale

Des citoyens engagés ont participé à l’aménagement de la bretelle Masson

Avatar

Publié

le

Les nouveaux aménagements temporaires de la bretelle Masson sont le fruit d’une collaboration entre des citoyens engagés, l’arrondissement du Plateau-Mont-Royal, l’École des métiers de la construction de Montréal et la Maison d’Aurore.

Une nouvelle aire de repos a été récemment créée au Plateau en se réappropriant l’espace abandonné de la bretelle Masson, située à l’angle des rues Masson et Parthenais.

Les tâches ont été réparties entre des organismes et des riverains afin de transformer le coin en un lieu de rassemblement coloré et verdi.

Les élèves et les enseignants de l’École des métiers de la construction de Montréal ont réalisé les bacs de bêton, passé la peinture au sol et installé le placottoir fourni par l’arrondissement.

L’arrosage des plantes, offertes aussi par le plateau, se fera en collaboration avec des bénévoles.

La médiation entre les différents participants aux projets a été assurée par la Maison d’Aurore.

« Ce magnifique projet collaboratif est né de la volonté de citoyens de se réapproprier un espace public abandonné et sujet aux dépôts sauvages et de le partager avec les jeunes de l’école voisine », a affirmé Josefina Blanco, conseillère d’arrondissement pour le district de De Lorimier.

Lire aussi : Vous pouvez chiller ici après les courses au marché Jean-Talon

Lire la suite

Politique municipale

Montréal-Nord, le parc Aimé-Léonard fait peau neuve

Avatar

Publié

le

Le parc Aimé-Léonard fait peau neuve pour accueillir plus d’événements récréatifs et culturels.

Situé le long de la rivière, le parc Aimé-Léonard attire les Montréalais à la recherche d’espaces de détente et de loisirs sportifs et culturels. En plus de ses parcours santé, le parc abrite une base nautique qui organise des sorties en kayak de mer, et balades en bateau électrique ou en rabaska.

Gérée par l’organisme La Route de Champlain, la base accueille les clients au sein du chalet du parc, qui profitera du nouveau projet de réaménagement. 

Les travaux comptent aussi le rajeunissement et la construction d’une scène extérieure, et débutent en juillet. Ils se poursuivront jusqu’au printemps 2020 et seront suivis par le réaménagement des aires de jeu et de détente, selon le communiqué de l’Arrondissement de Montréal-Nord.

La nouvelle scène extérieure aura une superficie d’environ 160 mètres carrés et le chalet sera agrandi de 32 mètres carrés supplémentaires.

Le parc Aimé-Léonard amorcera en juillet une cure de rajeunissement avec la construction d’une scène extérieure et l’agrandissement du chalet de parc. (Arrondissement de Montréal-Nord (Ville de Montréal))

Le projet de réaménagement répond aux besoins du parc en terme d’infrastructures destinées aux activités et événements culturels, sociaux et récréatifs.

En effet, lorsque l’espace accueille des spectacles comme la Fête nationale et la fête du Canada, l’arrondissement doit louer et installer une scène temporaire. La nouvelle scène extérieure permanente remplira désormais cette fonction et promet de maximiser la tenue d’événements.

À savoir :

La fête familiale et Won’ma Afrique se tiennent le 1er juillet à partir respectivement de 14h et 18h30, et ce à l’occasion de la fête du Canada.

Lire aussi : Montréal : Voici de quoi aura l’air la cour de voirie de la Commune

Lire la suite

Politique municipale

Montréal Dialogue : une démarche pour transformer et enrichir la relation entre la Ville et ses citoyens

Avatar

Publié

le

La Ville de Montréal a lancé aujourd’hui, vendredi 21 juin, Montréal Dialogue, une invitation à réfléchir, entre citoyens, acteurs publics, privés et communautaires. Ce, afin de revoir et d’imaginer ensemble de nouvelles pratiques de participation citoyenne innovantes, inclusives et simplifiées, qui aideront les Montréalaises et les Montréalais à contribuer au développement de leur ville.

« En entamant la démarche Montréal Dialogue, la Ville de Montréal désire atteindre les plus hauts standards de qualité en termes de ville participative, pour que l’on fasse des choix collectifs toujours mieux éclairés », a indiqué Émilie Thuillier, responsable de la démocratie, de la transparence, des communications et de l’expérience citoyenne au comité exécutif de la Ville de Montréal.

Selon Mme Thuillier, la diversité de la population montréalaise représente une richesse incroyable. La Politique de consultation et de participation publiques, qui sera révisée et bonifiée au terme de la démarche Montréal Dialogue, permettra à la Ville de transformer et d’enrichir sa relation avec les citoyens. « Montréal peut compter sur des Montréalaises et Montréalais engagés, mobilisés, intéressés », fait-elle valoir.

Ville participative, Montréal Dialogue

La Ville explique qu’à travers Montréal Dialogue, le parcours du citoyen qui désire s’investir sera simplifié et bonifié. Ils comprendront ainsi mieux quand, où, sur quoi et comment participer au développement de leur milieu de vie. Des outils concrets et adaptés seront mis à la disposition de tous les Montréalaises et Montréalais, dit-on.

« Dès la fin de l’été, les Montréalaises et les Montréalais seront invités à prendre part à ce grand dialogue. Rencontres en personne, activités numériques, visites dans les parcs, les ruelles animées ou les lieux de rassemblement, soyez à l’affût des activités aux quatre coins de la ville et faites entendre votre voix! » – Ville de Montréal

Montréal compte aussi sur la contribution des acteurs de la société civile. Le milieu associatif montréalais compte un nombre important d’organismes qui, chacun dans leur champ d’expertise, animent et soutiennent la vie de la collectivité montréalaise. Grâce à Montréal Dialogue, ils seront appelés à mettre à profit leur expertise afin que l’exercice de révision qui s’amorce permette à Montréal de se doter d’une Politique imprégnée des meilleures pratiques en matière de participation publiques et d’engagement citoyen.

À lire : Tower of Songs : Leonard Cohen illumine les nuits de Montréal sur 21 étages

Enfin, la Ville annonce qu’elle ajustera ses pratiques afin que le recours à l’intelligence collective soit solidement ancrée dans le développement de ses projets et politiques. À terme, les points de vue et les préoccupations exprimés par les citoyens contribueront ainsi à la qualité des milieux de vie.

Les dates et détails des activités : realisonsmtl.ca/montrealdialogue

Lire aussi : Montréal numérique : la Ville s’engage pour une gestion éthique des données

Lire la suite

Nous suivre sur Facebook

Publicité

en-avant